jan 112012
 

Pyracanthas et cornouillers, parc floral de Paris en fin d'automne, Paris 12e (75)

Quand l’hiver a déshabillé les jardins et que la météo nous plonge dans la grisaille la plus sinistre, les fruits et les écorces décoratifs sont les bienvenus.

Le mélange est plutôt inattendu, mais les pyracanthas en gardant leurs feuilles brillantes et leurs grappes de petits fruits éclatants, composent un fond qui met bien en valeur les écorces des cornouillers. Ces dernières sont d’autant plus vivement colorées que les pousses sont jeunes. Un joyeux fouillis qui met de bonne humeur quand le blues hivernal se fait un peu trop sentir et que le retour des beaux jours commence à sembler interminable.

  3 Responses to “Cornouiller et pyracantha, un peu de couleur dans le gris de l’hiver”

  1. Désolé. D’ailleurs j’ai mal parlé. Ca fait deux jours qu’il y a du soleil.

  2. aïe JPP, pas ce genre de remarque en ce moment, ça « plombe » le moral, si j’ose dire en parlant de gris ! ces cornus sont bien charmants, j’en ai installé un juste au droit de la fenêtre de la cuisine, je l’ai ainsi très souvent sous les yeux, un petit bonheur souvent renouvelé !!!

  3. sauf que le climat qui semble s’installer, c’est du gris…toute l’année.

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>