sept 162012
 

Anthurium Rotero blanc, Aracées, plante d'intérieur

En passant dans la jardinerie Truffaut sur le quai de la Gare (Paris 13e), j’ai craqué pour un superbe anthurium aux spathes effilées blanches : Anthurium Rotero blanc, une création hollandaise.

Anthurium Rotero blanc, Aracées, plante d'intérieur

Anthurium Rotero blanc, Aracées, plante d'intérieur

Sobre et élégante, cette variété présente un feuillage vernissé vert foncé qui met bien en valeur les spathes de taille moyenne. Quand ces dernières se forment, elles sont bien blanches et se teintent ensuite de vert en fanant. Le spadice (qui ressemble à une petite tige au coeur de la spathe) est blanc aussi et finit par devenir vert. Très ressemblant avec une fleur de lune (Spatiphyllum), même si le feuillage de ce dernier est plus souple, moins épais et vernissé.

Nouvelle tentative avec un anthurium. Jusqu’ici les potées cultivées ont poussé, mais jamais refleuri. À suivre !

  3 Responses to “Anthurium Rotero”

  1. Chez maman, l’anthurium andreanum classique rouge (ce truc horrible en plastique) fleurissait en permanence (contre une fenêtre orientée plein sud, et sans voilage). Comme ses Dendrobium phalaenopsis (alors que moi, j’avais énormément de mal avec ces derniers).

    Chez moi, l’anthurium à petites fleurs violettes a porté pendant 2-3 ans en permanence une ou deux fleurs, à 3m d’une fenêtre plein sud (toujours). Mais le manque de lumière en a eu raison l’hiver dernier.

    Donc il y a de l’espoir!

  2. Si l’anthurium ne refleurit pas chez Alain, il ne refleurira nulle part. Une plante séduisante mais qui illustre bien le « pourvu qu’il tienne jusqu’à la caisse »…

  3. En effet il est très beau.

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>