mai 122013
 

Scilles campanulées dans un tapis de fleurs des elfes, Promenade plantée, Paris 12e (75)

Le feuillage vert acidulé et bronze des fleurs des elfes (Epimedium) met en valeur les petites clochettes bleues des scilles campanulées (Hyacinthoïdes non-scripta). À réaliser dans un coin ombragé du jardin, par exemple sous un arbre à feuillage caduc pas trop dense.

Scilles campanulées dans un tapis de fleurs des elfes, Promenade plantée, Paris 12e (75)

  One Response to “Duo de fleurs des elfes et de scilles campanulées”

  1. Au calcaire près, voilà ce que j’aimerais avoir à Saint-Serge

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>