mai 192013
 

Solanum jasminoïdes 'Album' à fleurs blanches sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

J’ai rapporté cette petite potée fleurie des Journées des Plantes de Courson (91), mais en parcourant quelques jardineries et fleuristes, le quai de la Mégisserie et le marché aux fleurs de l’Île de la Cité, je me suis aperçu que cette morelle faux-jasmin (Solanum jasminoïdes ‘Album’) était fréquemment proposée, avec différentes présentations et dimensions de potées. C’est une des plantes du moment…

Solanum jasminoïdes 'Album' à fleurs blanches sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Il faut reconnaître qu’elle a des atouts pour plaire : les bouquets de petites fleurs étoilées blanches avec un bouquet d’étamines jaune d’or sont charmantes. Le feuillage vert foncé est assez fin et met bien en valeur la floraison qui se prolonge pendant toute la belle saison. Un faux air de jasmin, mais peu ou pas de parfum.

Solanum jasminoïdes 'Album' à fleurs blanches sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Vous trouvez des petites potées un peu comme celle que l’on m’a gentiment offerte et d’autres plus volumineuses, parfois des suspensions et des sujets conduits sur tuteurs, plus hauts. Car en fait cette morelle faux-jasmin est une plante grimpante qui dans de bonnes conditions est même très vigoureuses. Les petites potées vendues ne devraient pas le rester longtemps, sauf si la plante a été traitée avec des régulateurs de croissance. Si ce n’est pas le cas, de nouvelles pousses volubiles devraient vite apparaître au cours de l’été. Le mignon petit arbuste redeviendra liane. Mais liane toute aussi fleurie.

Je tente l’expérience. J’ai installé ma petite potée dans la partie la plus ensoleillée du balcon, près de la rambarde pour qu’elle puisse s’y enrouler. Ou retomber du balcon en guirlandes fleuries. On verra bien !

  7 Responses to “La morelle faux-jasmin à fleurs blanches”

  1. Je me permet de répondre en partie à Nicole, cette plante est donnée pour resister à -3° pour la variété album (il me semble que la variété « classique » est un peu plus résistante)
    A nantes, elle est vendue comme une annuelle à Truffaut… Mais je tente l’expérience sur balcon, on verra bien
    http://lametamorphosedubalcon.blogspot.fr/2013/05/ciel-dorage.html

  2. J’adore cette plante depuis toujours. En région parisienne, elle tenait sans souci lors d’hivers normaux. J’en ai vu une rendre l’âme pendant l’hiver 84 85. Et, miracle, l’été suivant, elle est repartie de souche. Je pense qu’elle ne pose aucun problème jusqu’à -15, d’après mes souvenirs. J’en plantais énormément chez mes clients de pépinière. Depuis que je suis arrivée en Bretagne, plus de souci: elle garde même son feuillage lorsque les températures ne descendent pas trop, comme cet hiver. Et, parfois, elle fleurit sans discontinuer pendant 12 mois.
    J’ai la forme mauve pâle, et la blanche. Je les aime toutes les deux.
    Les deux poussent à toute vitesse. 50cm par semaine! Elles peuvent atteindre 6 à 8m en tout sens, et très vite. On coupe, et ça repart!

  3. eh oui Nanou, je déteste ce genre de parfums que je trouve écoeurants, je préfère de très loin les parfums masculins bois/mousses/lichens , les eaux de lavande façon Yardley, certaines roses (pas toutes LOL) , le lilas , et par dessus tout le seringat !

  4. pas possible !! détester le parfum du jasmin !!

  5. des régulateurs de croissance ???

  6. très jolie plante !!!

  7. c’est vraiment délicieux, et tout à fait pour moi qui aime beaucoup les fleurs de jasmin, mais pas du tout son parfum ! Alain, est ce une plante rustique ?

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>