oct 162013
 

Mauvaise herbe, renouée dans le cimetière de Montmartre en automne, Paris 18e (75)
Voici une renouée parée d’un festival de couleurs qui n’a rien à envier aux plus beaux feuillages d’automne que nous invitons dans nos jardins ou sur nos balcons. Il y a parfois du bon à ne pas tout désherber trop vite…

Mauvaise herbe, renouée dans le cimetière de Montmartre en automne, Paris 18e (75)L’automne a donné de superbes couleurs à cette renouée persicaire, dotée d’une floraison plutôt élégante quoique assez discrète.

Mauvaise herbe, renouée dans le cimetière de Montmartre en automne, Paris 18e (75)
Une fin en technicolor pour cette plante annuelle qui va disparaître avec les premières gelées.

Mauvaise herbe, renouée dans le cimetière de Montmartre en automne, Paris 18e (75)
Si cette plante n’était pas si envahissante, pour un peu, je l’invitais sur mon balcon… Mais méfiance, la belle est capable d’étouffer rapidement ces voisines le temps d’un été.

  3 Responses to “Mauvaise herbe en bel habit d’automne”

  1. J’ai déjà planté une variété cultivée de cette plante, les fleurs sont plus grosses ; elle est parfaite pour garnir un endroit pas très favorisé par l’exposition et en plus jolie dans les bouquets composés.

  2. Merci Alain pour ces précieuses exemples. Je pense que les adventices ont leur place au jardin. Que ce soit en décoration (chélidoine et pariétaire font partie du décor à St-serge) ou employées à la façon des plantes compagnes au potager. Ca demande bien sûr de surveiller et maîtriser les montées en graine.

  3. Parfois les « mauvaises herbes » sont plus jolies que nos plantes cultivées !!!! celle-ci est bien belle dans ses couleurs d’automne.

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>