fév 192014
 

Pied d'Impatiens sodenii subsp. sodenii dans une jardinière sur mon balcon en hiver, Paris 19e (75)
L’automne et l’hiver auront été tellement doux dans Paris que je n’ai pas été obligé de protéger mes plantes peu rustiques sur mon balcon. Mon pied d’Impatiens sodenii subsp. sodenii que j’avais rabattu en fin d’automne pour pouvoir l’envelopper plus facilement avec des protections a passé la mauvaise saison à l’air libre et montre déjà des signes de reprises.

Tout est resté sans aucune protection, mais je surveille avec attention les prévisions météorologiques pour pouvoir couvrir très vite ces végétaux frileux à la moindre alerte de forte gelée.

  3 Responses to “L’hiver sans protection de l’impatiens sodenii”

  1. On a pas eu besoin de rentrer les pélargoniums, c’est tout dire !

  2. Même si maintenant nous avons une période froide, elle ne durera pas longtemps. Mais bieb sûr, il faut se méfier des gelées matinales. Je n’ai pas encore enlevé les voiles d’hivernage de mes frileuses, je ne le ferais que dans un mois. Cela fait un bien fou de revoir des nouvelles petites pousses d’un vert tendre qui annoncent le printemps déjà bien visible.

  3. d’autant que la météo de ce blog est toujours exacte !

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>