août 152014
 

Graminée, rudbeckia, verveine et patate douce, Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)
Une touche (touffe) de graminées parmi les fleurs d’été, cela change tout ! Les grosses fleurs paraissent moins lourdes, les massifs frémissent au moindre vent, le soleil apporte des reflets et des transparences…

Graminée (Stipa tenuifolia) et achillée, Hampton Court Flower Show, Royaume-Uni

 

Achillées terracotta et stipes cheveux d’ange mordorées, un duo sans soucis pour un coin bien ensoleillé.

Rudbeckias et graminée, Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)
Gros rudbeckias et fines stipes cheveux d’ange, un duo qui deviendra de plus en plus lumineux avec le temps, la graminée devenant dorée en fin d’été.

Fétuque bleue et érigéron, Parc floral de Paris en été, Paris 12e (75)
Couleurs plus froides pour ce duo de fétuque bleue et de vergerette (Erigeron karvinskianus), les petites pâquerettes blanc rosé de ce dernier s’immisçant entre les fines brindilles bleu acier.

  2 Responses to “Graminée et fleurs d’été”

  1. Bonjour, il s’agit d’une armoise (Artemisia schmidtiana ‘Nana’).

  2. Auriez-vous la gentillesse de m’indiquer le nom de la plante argentée qui est dans le coin en bas à droite ?
    Je l’ai découverte dans un parterre municipal de la ville de Meudon et ne sait pas l’identifier !

    Merci beaucoup d’avance !

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>