avr 172015
 

Potée de Cypripedium 'Macra White' avec des boutons floraux sur mon balcon au printemps, rue de Nantes, Paris 19e (75)
Il y a quelques semaines , quand j’ai acheté la petite potée de Cypripedium ‘Macra White’ (Garden Orchid) dans la jardinerie Truffaut d’Ivry-sur-Seine, elle ne comportait que deux petites pousses qui sortaient à peine du substrat. Sceptique sur la réussite de la culture de cette orchidée vivace et rustique, j’ai eu la surprise de la voir pousser à vue d’oeil et la voici déjà avec de gros boutons floraux.

Potée de Cypripedium 'Macra White' avec un gros bouton floral sur mon balcon au printemps, rue de Nantes, Paris 19e (75)
Je n’ai même pas eu le temps de la transplanter pour l’installer à sa place définitive que je n’ai pas encore déterminée pour tout dire. Cela devient urgent si je ne veux pas perturber la floraison qui s’annonce prochaine.

À suivre !

avr 132015
 

Rond potager Tokyo de Grosfillex
Alors que la mode est au carré potager, Grosfillex, le spécialiste de l’espace à vivre indoor-outdoor depuis 60 ans, se démarque en optant pour le format rond, esthétique et pratique. On peut ainsi faire pousser ses tomates cerises et ses herbes aromatiques chez soi, sur son balcon ou sa terrasse avec chic !

Rond potager Tokyo de Grosfillex

Le Rond potager de la collection Tokyo est un véritable petit potager hors sol et sur pied, posé sur un socle métallique tendance qui donne à l’ensemble un style unique.

Continue reading »

avr 122015
 

Je suis allé samedi matin faire un tour à Suresnes (92) pour découvrir la 11ème édition du salon Jardins en Seine installée sur le Mont Valérien au niveau de la terrasse du Fécheray. Je vous propose une petite visite en photos avec la découverte de quelques une des créations paysagères sur le thème des jardins de demain.

Cliquer sur le lien pour découvrir la liste des paysagistes et des écoles ayant réalisé les créations paysagères.

Vous pouvez encore visiter le salon aujourd’hui dimanche jusqu’à 19 heures.

avr 072015
 

Begonia chuyunshanensis, Bégoniacées, sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Début mars, je vous parlais de mon pied de Begonia chuyunshanensis qui avait passé son premier hiver sur mon balcon sans perdre son feuillage, avec la protection d’un voile d’hivernage quand même. En dégageant sa jardinière hier, j’ai remarqué de nombreuses pousses qui sortent de terre à la base des tiges du bégonia.

Nouvelles pousses de mon Begonia chuyunshanensis, Bégoniacées, sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Le printemps frais n’est décidément pas un handicap pour ce bégonia robuste qui montre déjà les premiers signes d’une reprise de végétation alors que mes Begonia grandis ssp. evansiana ‘Alba’ et mon Hibiscus coccineus sont toujours endormis.

Nouvelles pousses de mon Begonia chuyunshanensis, Bégoniacées, sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Et il y a de nombreuses pousses tout autour de la touffe. Je n’ai pas encore apporté du compost et des engrais organiques dans cette jardinière très plantée. Mais il va falloir que je le fasse sans trop tarder, car le retour de la douceur devrait encore accentuer la repousse.

avr 072015
 

Potées et protections hivernales rangées sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Le retour du soleil m’a poussé à jardiner hier matin sur mon balcon où les plantes commencent timidement à repousser. Les températures sont encore fraîches la nuit et parfois dans la journée, mais les prévisions météorologiques annonçant un temps plus doux, j’ai préféré enlever et ranger toutes les protections hivernales que j’avais installées sur les plantes frileuses.

Protections hivernales rangées dans une autre protection sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
« En avril, ne te découvre pas d’un fil. » Un retour du froid et des gelées est encore possible, aussi j’ai soigneusement replié les voiles d’hivernage, je les ai rangés dans une autre protection (photo ci-dessus), mais je les garde encore à portée de main au cas où les prévisions météorologiques nous annonceraient un retour de l’hiver.

Et j’ai ensuite commencé la remise en état du balcon. Pour commencer, dernières séances de taille et inspection des potées et jardinières pour faire l’inventaire des plantes qui ont périclité pendant l’hiver. Cette année, peu de disparitions : deux pieds de gaura, un pied de Rudbeckia triloba. Des vivaces de courte vie que je pourrai facilement remplacer. Sinon, toutes les autres plantes ont bien passé l’hiver. Et j’ai commencé les apports de compost et d’engrais. Gros travail avec l’obligation de reprendre chacune des potées ou des jardinières pour épandre un amendement organique en surface, avec un surfaçage dans les contenants les plus plantés. Je suis loin d’avoir fini, mais c’est un bon début. Et j’ai pu faire un inventaire de mes plantations avant d’aller courir les fêtes des plantes, notamment celle de Saint-Jean de Beauregard qui aura lieu à la fin de la semaine.

mar 102015
 

Narcisse sur balcon parisien en fin d'hiver, Paris 14e (75)
La grosse potée de bulbes à floraison printanière que j’avais installée sur le balcon de ma mère dans le 14e arrondissement de Paris donne maintenant ses premières fleurs, avec de superbes narcisses aux grandes trompettes ivoire.

Narcisse sur balcon parisien en fin d'hiver, Paris 14e (75)
J’ai tenté pour la première fois une plantation étagée, avec plusieurs couches de bulbes superposées dans le même pot pour obtenir une densité de plantation plus importante et surtout des floraisons plus généreuses. Et cela a bien réussi, les narcisses et les jacinthes étant sortis les premiers, suivis par les tulipes. Le seul petit problème, c’est la terre en surface qui a tendance a être soulevée et qui finit par tomber à côté du pot sous la pression des jeunes pousses. Sinon l’effet recherché est obtenu. Et ce n’est que le début des floraisons…