mar 292011
 

Parmi les petites merveilles achetées lors du dernier salon Édénia, j’ai trouvé un petit pépéromia assez succulent, aux fines tiges empourprées et au feuilles vertes à nervures blanc argenté et revers pourpre. Le vendeur ne savait pas le nom de cette espèce.

Plante non identifiée : Peperomia species

Pépéromia non identifié acheté à Édénia, photo Alain Delavie

Cassant comme du verre, très facile à cultiver et multiplier paraît-il puisque les tiges s’enracinent spontanément au contact du substrat.
Un achat ruineux, qui m’a coûté la modique somme de 1 euro. C’était donné ! Mignon et pas cher, on ne peut pas résister…

En parlant d’Édénia, d’autres photos sont visibles sur le blog de Delphine, Paradis Express, que j’ai eu le plaisir de rencontrer sur place.

Mais revenons à mon petit bijou végétal que j’ai trouvé fort beau et pour lequel j’ai craqué. J’aimerais bien connaître son identité. Quelqu’un a-t-il la moindre idée ?

mar 252011
 

Édénia 2011, la 14ème édition du salon des plantes tropicales de l’ouest parisien, va se dérouler pendant deux jours à l’Institut Polytechnique Saint Louis ISTOM, situé à Cergy-Pontoise (95). Un rendez-vous que je ne voudrais surtout par manquer et où j’espère vous y retrouver.


Pour la 14ème année consécutive, l’association étudiante EDEN organise le festival EDENIA. Pendant deux jours des exposants présentent et vendent leurs collections de plantes tropicales issues du monde entier parmi lesquelles, Succulentes, Cactées, Crassulacées, fougères arborescentes et autres plantes exotiques plus étonnantes les unes que les autres.

Entre 30 et 40 exposants dont :

  • Taka : orchidées et plantes atypiques.
  • Association pour la connaissance des invertébrés (APCI): Spécimens rares d’invertébrés du milieu tropical, mygales,scorpions, escargots, iules.
  • Extreme Plants / Araflora: Plantes tropicales, carnivores, fougères, myrmécophiles et succulentes.
  • De Agavespecialist (Gérard Geling): Spécialisation dans les agaves, mais aussi orchidées compactes, cactus et autres succulentes.
  • Société Succulentophile Francilienne.
  • Cactus Gillard : Plantes succulentes d’Afrique du Sud et plantes à caudex ( Discoreacea, Apocynaceae).
  • INECOBA : Institut spécialisé dans les baobabs et leurs produits dérivés, particulièrement impliqué dans la conservation du genre Adansonia.
  • Uhlig Kakteen : cactées, succulentes et caudex avec une nurserie pour les jeunes sujets.
  • Plantemania : Caudex de Madagascar et d’Afrique et autres plantes rares.
  • Végéforme (Richard Dhennin) : Créateurs de tableaux et murs végétaux.
  • Association des Amis du Jardin Exotique de Monaco
  • Et bien d’autres encore…


Informations pratiques

Horaires :
– Le samedi : de 10h à 19h.
– Le dimanche : de 10h à 18h.
Adresse : Institut Polytechnique Saint Louis, ISTOM, 32, boulevard du Port, 95094 Cergy-Pontoise.

Je serai à Cergy-Pontoise (95) dès le samedi matin, pour être sur place un peu avant l’ouverture du salon Édénia. Qui m’y retrouve ?

fév 132011
 

C’est le moment d’acheter ces petites feuilles d’hoya en forme de coeur (Hoya kerrii). Elles sont arrivées en nombre chez les fleuristes et dans les jardineries à l’approche de la Saint-Valentin. Un petit cadeau qui durera, même si votre bien-aimé(e) n’a pas la main verte.

Plante porcelaine à feuilles en forme de coeur, Hoya kerrii

Feuille d'Hoya kerrii en forme de coeur, cadeau pour la Saint-Valentin, photo Alain Delavie

Pour une fois, le coeur est vert !

Je vous ai déjà parlé de cette espèce d’hoya ou plante porcelaine, dont il existe différentes variétés à feuillage panaché. Après quelques mois de culture et avec des bons soins, la feuille en coeur finit par donner une nouvelle tige épaisse, qui va porter d’autres feuilles en forme de coeur plus ou moins parfait. Cette plante succulente peut être palissée, sinon elle finira par retomber.

fév 092011
 

Dans la série des idées de cadeaux à tout petit prix pour la Saint-Valentin (ou autres occasions), j’ai trouvé un jardin miniature de plantes succulentes dans un joli coquillage. Une babiole qui ne demande qu’à pousser et prospérer, presque sans soins…

Mini plantes dans un petit coquillage

Jardin miniature de plantes grasses dans un coquillage, Véronique Fontaine (Lambert-bayard), février 2011, photo Alain Delavie

Quand on vit dans un studio encombré, c’est le genre de cadeau qui ne pose pas de soucis de place. Et nul besoin d’avoir la main verte pour faire pousser ces petites plantes grasses qui ne demandent que de la lumière et un peu d’eau de temps à autre.

Mini plantes dans un petit coquillage

Jardin miniature de plantes grasses dans un coquillage, Véronique Fontaine (Lambert-bayard), février 2011, photo Alain Delavie

Parmi les quatre petites plantes succulentes qui composent ce mini jardin il y a un kalanchoé (Kalanchoe daigremontiana). Une plante qui a la particularité de faire des « bébés » tout autour de ses feuilles, des jeunes plantes qui en se détachant s’enracinent très facilement et redonnent une plante identique à la plante mère.

Les mini plantes pourront rester quelques mois dans ce coquillage. Il faudra ensuite les rempoter dans un pot plus grand, individuellement ou regroupées en composition.

Ce jardin miniature de plantes succulentes dans un coquillage est proposé au prix de 3,50 euros, chez Véronique Fontaine, Lambert-Bayard, 6 rue du Renard, 75004 Paris.

jan 152011
 

La Saint-Valentin n’est plus très éloignée maintenant. Bientôt les petits coeurs d’Hoya kerrii vont apparaître sur les étals des fleuristes et dans les jardineries. Mais en me promenant rue du Pont Louis-Philippe (Paris 4e), j’ai été étonné de découvrir plusieurs pieds de cette plante succulente redevenue liane…

Plante succulente, plante porcelaine, Hoya kerrii

Hoya kerrii dans une vitrine, rue du Pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Une chaine de coeurs, aux épaisses feuilles charnues,

Plante succulente, plante grasse, Hoya kerrii

Hoya kerrii dans une vitrine de la rue du Pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Tige épaisse avec quelques départs de racines aériennes et feuilles en coeur. Le tout dans un petit pot en terre cuite avec un substrat léger, qui sèche vite.

Plante succulente, plante grasse, Hoya kerrii

Hoya kerrii dans une vitrine de la rue du Pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Entre la feuille solitaire couramment vendue et le pied comportant une dizaine de feuilles, il faut beaucoup de patience et de nombreux mois de culture. Une exposition très lumineuse, pas forcément ensoleillée, est nécessaire pour le développement de cette plante grasse grimpante ou retombante qui peut prendre une belle ampleur.

Plante succulente, plante grasse, Hoya kerrii

Hoya kerrii dans une vitrine de la rue du Pont Louis-Philippe, Paris 4e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

L’espèce type d’Hoya kerrii à feuillage vert est la plus courante, mais on trouve parfois des formes à feuilles panachées de crème ou de blanc pur. Je n’en ai pas encore aperçues dans Paris, mais je vais prospecter…

Vous aimez les hoyas ?
Une association (en anglais) : International Hoya Association

déc 302010
 

Un joli petit aloès tout de blanc vêtu et moucheté de vert foncé. Encore une de mes bonnes affaires de ces derniers jours, trouvée chez CasaNova, mais cette fois-ci dans le magasin à l’angle de la rue Victoria (Paris 1er). Un endroit que j’aime pour la sélection de végétaux souvent rares ou pour le moins originaux.

Plante succulente à feuillage panaché

Aloe 'Snow White', décembre 2010, photo Alain Delavie

Mon pied d’aloès est tout petit, guère plus de 10 cm de hauteur, mais il y a déjà de nombreux rejets. Pour le moment, je garde cette petite plante succulente à l’abri du froid chez moi, en l’arrosant très peu, mais dès le retour des beaux jours, elle ira s’installer sur le balcon, accrochée à la rambarde au soleil du matin.

Je n’ai pas trouvé beaucoup d’informations concernant cet aloès hybride qui semble plutôt se ranger dans les aloès miniatures. Mais en me baladant sur le web, j’ai trouvé d’autres hybrides très ressemblants, comme Aloe ‘Doran Black’, Aloe ‘Lizard Lips’ ou Aloe ‘Snow Flake’. Tous des petits aloès qui forment des touffes avec plusieurs rosettes de feuilles.