juil 082014
 

Geranium pratense 'Laura' sur mon balcon, fleur double, Géraniacées, Paris 19e (75)
Depuis quelques semaines, ce géranium vivace dresse ses petites fleurs en pompons blancs très haut au-dessus d’un élégant feuillage finement découpé. Une belle découverte achetée au printemps dernier qui orne désormais mon balcon parisien.

Quoique bien doubles et presque rondes, les fleurs ne sont pas très grosses, mais elles se renouvellent en permanence, sans avoir à couper celles qui fanent car elles sont stériles et ne donnent pas de graines.
Cette variété atteint jusqu’à 60 cm de hauteur en pleine floraison, la touffe de feuillage restant plus basse et couvrant le sol. À placer au soleil (en sol toujours frais) ou à mi ombre.

juil 072014
 

Boutons floraux d'anémone du Japon
L’été (officiel) n’est vieux que de quelques semaines et déjà les premières anémones du Japon fleurissent. Cela m’a donné l’occasion de mieux observer l’évolution des boutons floraux avec notamment l’allongement démesuré des tiges qui les portent avant l’ouverture des fleurs.

Boutons floraux d'anémone du Japon

Apparition des boutons, aux formes arrondies et pointues, portés d’abord par de courts pédoncules qui s’allongent de plus en plus au fur et à mesure de leur grossissement. Le bouquet de boutons d’abord compact et dense devient plus éclaté, ce qui permet à la floraison d’être plus aérienne.

Anémone du Japon
Les asters d’été ont commencé à fleurir au printemps et ces belles anémones d’automne sont très estivales !

juil 052014
 

Deux bourdons butinant dans un coquelicot, École du Breuil, Paris 12e (75)
Il semblerait que le coquelicot soit un bon restaurant pour ces deux gros bourdons qui se pressent dans la couronne d’étamines noires de cette belle fleur annuelle ouverte largement pour accueillir les pollinisateurs.

Le coquelicot (Papaver rhoeas) est une plante auto-incompatible. C’est-à-dire que les grains de pollen ne peuvent pas germer sur le stigmate d’une fleur du même individu. Le transport du pollen, notamment par les abeilles ou les bourdons, devient nécessaire pour permettre la fécondation croisée entre deux (ou plus) plantes différentes et permettre la formation de nombreuses graines qui assureront la descendance et la survie de l’espèce. Le coquelicot ne donne pas de nectar, mais uniquement du pollen butiné par les abeilles et les bourdons qui trouvent dans ses fleurs une importante production.
La saison des coquelicots (sauvages) se prolonge de mai à juillet.
Connaissez-vous d’autres fleurs à pollen ?
juin 232014
 

Impatiens uniflora (Balsaminacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Cette petite impatience chinoise achetée il y a plus d’un an lors de la fête des plantes printanière de Saint-Jean de Beauregard a passé l’hiver sans problème sur mon balcon parisien sans aucune protection hivernale. Dès l’arrivée des beaux jours, les feuilles ont repoussé et les premières fleurs arrivent avec l’été.

La touffe s’est un peu étoffée et étalée, mais raisonnablement. Les feuilles ont été un peu grignotées par les othiorhynques très actifs ce printemps, mais cela n’a pas trop affecté la plante.

juin 232014
 

Pavonia 'Miskii' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Après l’hiver 2012-2013 très froid, mon petit pied de Pavonia ‘Miskii’ qui était resté dehors sur mon balcon en plein air avec une protection a végété ensuite pendant la belle saison me donnant quelques fleurs. L’hiver 2013-2014 ayant été très doux, la plante n’a pas souffert et je l’ai déplacée pour l’installer dans le coin le plus chaud et ensoleillé de mon balcon. L’effet ne s’est pas fait attendre, la voici couverte de fleurs qui ne cessent de se renouveler.

Pavonia 'Miskii' (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75) Continue reading »

juin 192014
 

Calibrachoa à très grandes fleurs rouge foncé dans un pot Corsica Flower Bridge (Ehlo) sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
Semblables à des pétunias miniatures, les premiers calibrachoas apparus dans les jardineries avaient des toutes petites fleurs. Au fil des années et des arrivages, des variétés nouvelles à plus grandes fleurs sont apparues. J’ai craqué pour celle-ci aux immenses fleurs veloutées rouge intense avec un coeur plus foncé. Torride !

Je ne connais pas le nom de la variété. L’étiquette ne mentionnait que le nom de genre, Calibrachoa. Dommage, mais c’est malheureusement très fréquent. Cette variété ressemble au Calibrachoa Aloha Kona Dark Red proposé sous la marque Red Fox par la société Dümmen Group.

J’ai installé ce calibrachoa dans un pot Corsica Flower Bridge d’Ehlo, avec un pied de bégonia ‘Dragon Wing’ à fleurs rouge vif. Tout ce petit monde est encore jeune, j’espère que j’aurai une belle boule de fleurs cet été.