juil 102012
 

Massif de dahlias et de cléomes tuteurés dans le parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)

Les averses violentes dues aux orages à répétition accompagnées de fortes bourrasques de vent malmènent les fleurs portées par des tiges hautes. Pour éviter l’irréparable, la mise en place d’un tuteurage est recommandé, sinon gare aux espoirs de floraison mis à terre…

Les jeunes cléomes ont souvent un aspect dégingandé et dès qu’ils portent un gros épi de fleurs, la tige risque de plier sous les assauts répétés du vent. Pour cette espèce, il faut prévoir autant de tuteurs que de tiges florales comme cela a été fait dans cette corbeille installée dans le parc des Buttes-Chaumont (Paris 19e). Les dahlias ont aussi souvent besoin parfois d’un soutien discret, autant pour protéger les nombreuses fleurs que les grosses tiges cassantes comme du verre. La liste est longue des fleurs d’été qui pourraient être maintenu par un tuteur. Dans tous les cas, la pose est plus facile tant que les plantes ne sont pas encore trop volumineuses. Il ne faut donc plus tarder.

mai 152012
 

Marcottage aérien d'un araucaria, ɉcole du Breuil, Paris 12e (75)

Avec la preuve en photo prise dans les serres chaudes de l’École du Breuil (Paris 12e). Une méthode de multiplication facile à mettre en oeuvre, avec un résultat pratiquement assuré.

Le marcottage aérien se pratique sur les plantes qui forment une tige ou un petit tronc et qui ont tendance à se dénuder à leur base. Cela permet d’obtenir une nouvelle plante plus feuillue, sans le risque de perte plus fréquent quand on pratique un simple bouturage. Dans le cas du marcottage, la bouture reste toujours fixée sur la plante-mère et n’en est séparée que lorsque les racines se sont bien développées.

Pour mettre en oeuvre ce marcottage aérien, vous avez besoin d’une feuille de plastique transparent, d’un peu de terreau ou de tourbe ou de sphagnum, deux élastiques ou du lien souple. Une portion de tige dénudée est enveloppée dans le film plastique, avec du terreau humidifié. Le tout est solidement maintenu par des liens. L’apparition des racines peut prendre plusieurs semaines, voire des mois. Quand elles sont visibles à travers le film plastique, on peut couper la marcotte sous la base du sac. Il ne reste plus qu’à rempoter la nouvelle plante obtenue.

mar 132012
 

Massif de rosiers et de jacinthes dans le jardin du Palais Royal Paris 1er (75)

La douceur revenue a marqué le temps du renouveau dans les parcs et jardins de Paris et de ses environs. Partout des signes de reprise de végétation se montrent et les rosiers ont déjà de belles pousses. Si vous ne les avez pas encore taillés, il faut le faire sans plus tarder sinon vous allez retarder leur floraison.

Quelques rappels :

  • On ne taille que les rosiers remontants (à floraison répétée pendant toute la belle saison).
  • Les rosiers buissons vigoureux sont taillés à cinq yeux (en partant de la base de chacune des tiges, comptez les cinq premiers bourgeons apparents et coupez au-dessus du cinquième).
  • Les rosiers buissons peu vigoureux voire chétifs sont taillés très courts, à trois yeux.
  • On coupe juste au-dessus d’un bourgeon, sans laisser un bout de tige dépasser.
  • Vous pouvez tenter de bouturer les rameaux coupés.
  • La taille s’effectue avec un sécateur. La lame coupante de ce dernier doit toujours être du côté du rameau laissé sur le rosier. La contre lame plus épaisse est positionnée du côté du fragment de tige enlevé.
  • On désinfecte le sécateur avant de tailler un autre pied de rosier pour éviter toute propagation de maladies.

fév 192012
 

Pour vous évitez un changement de pot toujours fastidieux dans un appartement, vous pouvez avoir recours une ou deux fois par an au surfaçage. Cette technique simple remplace aussi le rempotage devenu trop difficile voire impossible pour les potées trop volumineuses et trop lourdes pour être déplacées.

Cette opération consiste à changer une petite partie du substrat, seulement la couche la plus superficielle, et à la remplacer par un terreau nouveau ou un mélange enrichi en substances nutritives. Il faut opérer de préférence à la fin de l’hiver ou éventuellement au début de l’été. Les activités de jardinage à l’extérieur étant encore limitées, autant en profiter pour s’occuper maintenant de ses plantes d’intérieur.

Comment faire ?
Avec une petite griffe, grattez la surface du vieux substrat pour l’ameublir sur quelques centimètres. N’ayez pas peur de griffer les petites racines, mais prenez garde à ne pas abîmer les rhizomes et les grosses racines charnues. Ensuite, éliminez la terre usagée pour dégager le haut du pot sur quelques centimètres de profondeur.
Remplacez le vieux substrat par un terreau du commerce ou un mélange plus riche en substances nutritives. Vous pouvez y incorporer un engrais à diffusion lente, très concentré en azote s’il s’agit d’une plante à feuillage décoratif, ou riche en phosphore et potassium pour une plante à fleurs.
Vous devez rajouter assez de substrat pour atteindre le niveau initial de la motte. Tassez légèrement en surface avec les mains. Terminez en arrosant par dessus pour permettre au terreau de se tasser et aux éléments nutritifs de diffuser dans toute la motte.

Lorsque vous surfacez une plante à feuillage décoratif (beaucarnéa, dracaéna, ficus, etc.), ajoutez du sang desséché et de la corne torréfiée dans le nouveau terreau. Pour les plantes fleuries comme les bégonias, les cactus de Noël, les clivias, les impatiens, les jacobinias, les saintpaulias et les ruellias, ajoutez quelques cuillérées d’un engrais organique pour tomates. Effet garanti !

fév 122012
 

Dimanche 12 février de 15h30 à 18h, apprenez à tailler les pêchers  au Jardin École (Société Régionale d’Horticulture de Montreuil) de Montreuil (93). L’ouverture du Jardin École est décalée de 10h à 15h30 et la vente de pommes est annulée.

La séance de taille sera consacré à 15h30 à la taille des pêchers en espalier.
Étant donné les températures glaciales, le cours aura lieu dans le musée et sera essentiellement théorique.

Infos pratiques :
Jardin École (Société Régionale d’Horticulture de Montreuil)
4, rue du Jardin École,
93100 Montreuil-sous-Bois.

Métro : ligne, station Mairie de Montreuil puis bus 122, arrêt Saint-Just; station Croix de Chavaux puis bus 127, arrêt Danton.

En voiture :
À la Porte de Bagnolet, prendre l’autoroute A3 en direction de Lille,
Prendre la 2ème sortie « Romainville-Montreuil »,
Dans la bretelle de sortie, suivre l’indication S29,
Rester sur la bretelle jusqu’au bout : sortie Théophile Sueur,
Au feu de la sortie, tourner à droite dans la rue Pierre de Montreuil,
Au feu suivant, tourner à gauche dans la rue Paul Doumer,
Prendre la 3ème rue à gauche : rue du Jardin École.

fév 102012
 

Vaposoir de Ribiland

Un arrosoir qui vaporise, ou un vaporisateur qui arrose, c’est selon les envies et les besoins ! Une double fonction astucieuse et originale, un contenant joyeusement coloré,  proposé par Ribiland.

Quand on ne possède que quelques plantes d’intérieur et que la place manque, difficile de caser un arrosoir et un vaporisateur dans les placards. Avec ce nouveau modèle deux en un, on gagne de l’espace sans perdre en efficacité. Et les couleurs sont plutôt guillerettes, le vert étant passe-partout pour ceux qui n’aiment pas la couleur chez eux.

En vente dans les points de vente de jardinage.