oct 292014
 

Jeunes pleurotes jaunes, kit à champignons, Prêt à Pousser, Paris 19e (75)
Trois jours seulement après avoir mis en culture les kits à champignons de Prêt à Pousser, une belle grappe de pleurotes jaunes est apparue et grossit à vue d’oeil. Des pleurotes encore très petites, mais du matin au soir, du soir au matin et de jour en jour, le développement de cette culture est sidérante.

Désolé pour la piètre qualité de ma photo, mais le temps gris et l’heure d’hiver font que je ne vois guère le jour chez moi. Et je ne pouvais pas ne pas saisir l’évolution de ces champignons cultivés dans ma salle à manger. Cette fois-ci, j’ai une champignonnière !

Kit à pleurotes roses, Prêt à Pousser, Paris 19e (75)
Les pleurotes roses sont plus lentes à démarrer et pousser. La buche s’est davantage couverte de mycélium, mais pas de petits champignons visibles pour le moment. Mais cela ne fait que trois jours que la culture a été lancée. Je vaporise un peu d’eau deux fois par jour, le matin et le soir tout en prenant plaisir à regarder cette drôle de culture. À suivre !

oct 272014
 

Site Internet Prêt à PousserL’équipe du site Internet Prêt à Pousser m’a contacté récemment sur mon compte Twitter pour me proposer de découvrir leurs kits à champignons avec une promesse de récolte de pleurotes en dix jours. La méthode de culture indiquée étant plutôt simple, le kit étant peu encombrant, sobre et élégant, les champignons proposés aussi beaux que bons, j’ai accepté de recevoir et tester deux kits, l’un pour des pleurotes roses, l’autre pour des pleurotes jaune vif.

Le colis est arrivé en parfait état le 17 octobre dernier.

Colis du kit à champignons Prêt à Pousser
Je l’ai aussitôt déballé pour découvrir les kits et lire plus en détails la méthode de culture proposée.

Colis du kit à champignons Prêt à Pousser Continue reading »

oct 222014
 

Suspension avec liriope, géranium vivace et gaura sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)
Les fleurs annuelles défleuries ou plus très belles ont cédé leur place. Je me suis empressé de remplir les vides sur mon balcon avec des plantes vivaces et un arbuste. Voici un petit tour d’horizon de mes dernières acquisitions et plantations.

Dans une suspension, j’ai laissé le gaura nain en pleine forme et j’ai complété la potée avec un Geranium ‘Azure Rush’ (une version plus compacte du célèbre géranium ‘Rozanne’) et un beau pied de liriope au feuillage largement panaché de jaune crème trouvé chez Sous un arbre perché. Trois plantes robustes, sans soucis, florifères…

Jardinière avec Begonia chuyunshanensis sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)

Lors de la Fête des Plantes d’automne de Saint-Jean de Beauregard, j’ai trouvé ce bégonia vivace, Begonia chuyunshanensis, très florifère. Un nom à coucher dehors, mais une élégante espèce trouvée par Patrick Blanc et multipliée par Le Monde des Fougères qui je l’espère va résister aux hivers parisiens comme ma touffe de Begonia grandis ssp. evansiana ‘Alba’. Pour ce premier hiver, j’envisage quand même de protéger la jardinière avec quelques voiles d’hivernage.

Continue reading »

sept 012014
 

Jardinage, illustration Scusi / Fotolia.com
Il faut en prendre et en laisser parmi tous les dictons et autres proverbes concernant le jardinage, la météo ou le climat, mais après un été aussi déplorable, il est toujours permis de rêver et d’espérer. Et puis en septembre, il y a vraiment beaucoup à faire dans le jardin…

août 212014
 

Bouture de Crassula plantée à l'envers, Rustica, Paris 18e (75)
Quant on fait des boutures de tiges feuillées, il faut faire très attention de ne pas planter les tiges à l’envers, mais quand cela arrive, la nature nous réserve parfois des surprises. C’est le cas avec cette bouture de Crassula, plantée dans le mauvais sens et qui se met à bourgeonner comme si de rien n’était.

Cela ne veut pas dire que la bouture reprend. Il y a assez de réserves nutritives dans les tiges succulentes de cette plante grasse pour lui permettre de faire des nouvelles pousses. Mais il est temps de la déterrer pour la remettre dans le bon sens. Et les racines devraient vite apparaître.

La période est propice au bouturages de toutes sortes. Si vous vous lancez dans cette opération de multiplication, pensez à bien repérer les bases des boutures quand vous les prélevez sur une tige coupée en plusieurs morceaux.