fév 012011
 

Je connaissais mal le 16e arrondissement de Paris où je n’allais pratiquement jamais. Mais depuis que je participe à l’émission Week-end à Paris chaque dimanche matin sur France Bleu 107.1, je découvre petit à petit des coins de cette partie de la capitale. Au hasard d’une promenade, je me suis retrouvé dans le parc de Passy, installé à flanc de la rive de la Seine, pas très loin du Trocadéro. Un grand parc tranquille d’allure contemporaine qui offre quelques floraisons en hiver, notamment sur la tonnelle centrale.

Plantes grimpantes sur tonnelle : lierre et jasmin d'hiver

La tonnelle du parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Une grande tonnelle située dans la perspective de l’avenue du parc de Passy et de la rue Lyautey.

Le parc de Passy a été inauguré en 2004. Descendant la colline de Passy pour arriver près de la Seine, il occupe une superficie de 1,3 hectares. Il est dominé par une allée d’arches fleuries. Une grande pelouse centrale accueille le public. Le jardin des haies et le jardin des fougères agrémentent l’ensemble. Une aire de 200 m2 regroupe sur un sol souple des jeux pour les enfants.

sept 062010
 

Le Muséum national d’Histoire naturelle poursuit son programme « Parrainez un banc du Jardin des Plantes », à l’occasion du renouvellement du mobilier du Jardin des Plantes. Une belle occasion pour les visiteurs de contribuer à la protection de ce lieu emblématique, dédié à l’enrichissement des connaissances et à la sauvegarde de la biodiversité.

De nombreux amoureux du Jardin, particuliers et entreprises mécènes, sensibilisés à la protection de la nature, ont déjà répondu présents : plus de la moitié des 255 bancs installés sont aujourd’hui parrainés. Mais il reste encore quelques emplacements à parrainer !

Inscrivez votre nom dans l’Histoire du Jardin des Plantes en parrainant un banc !
Le programme « Parrainez un banc du Jardin des Plantes de Paris » est une occasion originale et simple pour les amoureux du Jardin de contribuer à la valorisation de ce lieu et de témoigner ainsi de leur engagement en faveur d’une institution dédiée à la défense de la Nature. Les dons collectés permettront la mise en œuvre de projets d’amélioration de l’accueil de tous les publics dans le Jardin.

Tous les bancs (140 simples, 115 doubles) de toutes les allées du Jardin des Plantes (grandes allées, petites allées de la roseraie, labyrinthes…) et de la Ménagerie sont concernés par ce programme. Le montant du parrainage est de 1 800 euros pour un banc simple et 3 600 euros pour un banc double. Plusieurs donateurs (familles, groupes d’amis, collègues…) peuvent réunir leurs dons pour financer un même banc. Ce parrainage est aussi ouvert aux entreprises, aux fondations, aux associations. Les dons des « parrains » d’un ou plusieurs bancs, qu’ils soient donateurs particuliers ou entreprises, sont déductibles des impôts (selon la loi en faveur du mécénat du 1 er août 2003).

Une nouvelle gamme de mobilier spécialement conçue pour le Jardin des Plantes
Les nouveaux aménagements du Jardin des Plantes ont fait l’objet d’un concours unique, lancé en 2006, et remporté par le cabinet Explorations architecture. En proposant des principes d’aménagements sobres, compacts et unitaires, les architectes ont pris le parti de la légèreté et de la transparence, et ont choisi de développer une ligne de mobilier et des structures évoquant le végétal, qui se fondent le plus naturellement possible dans le paysage. Outre les 255 nouveaux bancs installés dans les allées du Jardin des Plantes, ont été également renouvelés des poubelles et des bacs à plantes. Suivront des fontaines à eau et l’installation d’une nouvelle signalétique, tous issus de cette même gamme spécialement créée pour le Muséum.

Pour parrainer un banc du Jardin des Plantes Muséum national d’Histoire naturelle :
Programme « Parrainez un banc »
Florence Mahé-Dombis, responsable du Mécénat,
57, rue Cuvier 75005 Paris.
Tél. : 01 40 79 53 45.
Email : parrainez-un-banc@mnhn.fr

Le Jardin des Plantes de Paris, lieu chargé d’histoire
Depuis la création du Jardin Royal de Plantes Médicinales en 1635, et l’installation en son sein du Muséum national d’Histoire naturelle en 1793, l’Histoire des découvertes des sciences naturelles minéralogiques, botaniques et zoologiques n’a cessé de s’inscrire, se stratifier, se renouveler et s’enrichir en ce lieu exceptionnel. Chaque année, plusieurs millions de visiteurs se rendent au Jardin des Plantes, pour flâner, admirer et apprendre à mieux connaître au gré des saisons une végétation patiemment et savamment entretenue par ses jardiniers.

Le jardin des Plantes en chiffres :
– 26 hectares de superficie,
– 255 bancs installés, dont déjà 150 parrainés,
– 6 millions de visiteurs par an en moyenne,
– 46 jardiniers,
– 6 jardins dans le Jardin ! Le jardin écologique, le jardin alpin, la roseraie, l’école de botanique, le jardin d’iris et vivaces, les carrés de la perspective,
– Près de 400 ans d’âge pour le plus vieil arbre du Jardin, le robinier faux-acacia (planté en 1632).
Retrouvez le Jardin des Plantes sur internet : www.jardindesplantes.net

juin 092010
 

Camille They est scénographe de jardin et plasticienne. Elle exposait certains de ses travaux dans un jardin éphémère composé pour la manifestation Jardins, Jardin aux Tuileries le week-end dernier : le jardin du ciel. J’ai beaucoup aimé ses chaises longues réalisées avec des toiles imprimées de fleurs.

Mobilier de jardin

Chaise longue avec une toile imprimée, création Camille They, Le jardin du ciel, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Mobilier de jardin

Chaise longue avec une toile imprimée, création Camille They, Le jardin du ciel, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Mobilier de jardin

Chaise longue avec une toile imprimée, création Camille They, Le jardin du ciel, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Mobilier de jardin

Chaise longue avec une toile imprimée, création Camille They, Le jardin du ciel, Jardins Jardin aux Tuileries, juin 2010, photo Alain Delavie

Des motifs fleuris que l’artiste décline à l’infini…
Une belle invitation au farniente et à la sieste, non ?

Camille They,
16, bis, rue Salvador Allende,
93400 Saint-Ouen.
Tél. : 01 49 48 28 66 ou 06 80 89 48 72.

mai 312010
 

Si vos pas vous amènent près du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP) et de la Cité de la musique de la Villette (Paris 19e), vous découvrirez un bien curieux piano transformé en jardin ou jardinière.

Piano jardin ou piano jardinière

Piano jardin, avenue Jean Jaurès (Paris 19e), mai 2010, photo Alain Delavie

Piano jardin ou piano jardinière

Piano jardin, avenue Jean Jaurès (Paris 19e, 75), mai 2010, photo Alain Delavie

Un mini jardin dans le jardin, avec oeillets d’Inde et hélichrysums (Helichrysum petiolare) au clavier et sedums dans la table.

Piano jardin ou piano jardinière

Piano jardin, avenue Jean Jaurès (Paris 19e), mai 2010, photo Alain Delavie

Piano jardin ou piano jardinière

Sedums dans la table du piano jardin de l'avenue Jean Jaurès (Paris 19e, 75), mai 2010, photo Alain Delavie

À découvrir en sortant du métro, ligne 5, station Porte de Pantin, aux environs du 209 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris.

avr 272010
 

Le Muséum National d’Histoire Naturelle poursuit son programme pour le parrainage d’un banc au Jardin des Plantes, lancé en septembre dernier à l’occasion du renouvellement du mobilier du site. Aujourd’hui, près de la moitié des 255 bancs installés sont parrainés.

Il reste donc quelques emplacement à parrainer ! Ce programme est une occasion originale et simple pour les amoureux du jardin de contribuer à la valorisation de ce lieu et de témoigner ainsi de leur engagement en faveur d’une institution dédiée à la défense de la nature.

Tous les bancs, 140 simples et 115 doubles, de toutes les allées du Jardin des Plantes (grandes allées, petites allées de la roseraie, labyrinthes, etc.) et de la Ménagerie sont concernés par ce programme. Le montant du parrainage est de 1800 euros pour un banc simple et de 3600 euros pour un banc double. Plusieurs donateurs peuvent réunir leurs dons pour financer un même banc. Ce parrainage est aussi ouvert aux entreprises, aux fondations ou aux associations. Les dons des « parrains » d’un ou plusieurs bancs, qu’ils soient donateurs particuliers ou entreprises, sont déductibles des impôts, selon la loi en faveur du mécénat du 1er août 2003.

Chaque banc parrainé bénéficie d’une plaque de reconnaissance sur laquelle peut être gravé un nom – celui du parrain et/ou celui d’un proche à qui le banc est dédié – et un court message de son choix :

« Embrassez-vous sur moi »
Cathy et François de Zelicourt, hiver 2009.

« Robert, Jean et Marie-France Guillemenot vous invite à méditer dans ce jardin extraordinaire. Il suffit pour ça d’un peu d’imagination… »

« Je voudrais demander aux papillons de me parler de leurs rêves à travers les fleurs. »
Marguerite Lagnel, Entomologiste.

Pour parrainer un banc du Jardin des Plantes :
Muséum National d’Histoire Naturelle,
Programme « Parrainez un banc »,
Florence Mahé-Dombis, responsable du Mécénat,
57, rue Cuvier,
75005 Paris.
Tél. : 01 40 79 53 45.
Email : parrainez-un-banc@mnhn.fr

Le Jardin des Plantes en chiffres :
26 hectares de superficie,
255 bancs installés dont déjà 130 parrainés,
6 millions de visiteurs par an en moyenne,
46 jardiniers,
6 jardins dans le Jardin : le jardin écologique, le jardin alpin, la roseraie, l’école de botanique, le jardin d’iris et de vivaces, les carrés de la perspective.
Près de 400 ans d’âge pour le plus vieil arbre du Jardin, le robinier faux-acacia, planté en 1632.

avr 112010
 

Le dernier catalogue des meubles qui aiment les jardins qui aiment les couleurs peut enfin se consulter sur la toile.

On y retrouve les 132 pages de la version papier, pleines de fraîcheur, de couleurs et d’idées pour habiller les extérieurs. Au fil des pages, Fermob décline ainsi son savoir-faire et joue avec les tendances et les traditions, multipliant les combinaisons possibles de pièces, de lieux et de couleurs.

C’est l’occasion de (re)découvrir les produits et couleurs de la marque au gré des mises en scène résolument gaies et colorées, en pleine campagne, au coeur de la ville et en bord de mer.

Plus qu’un lien, une source d’inspiration pour les jardins, retrouvez tout l’univers coloré de Fermob sur la Toile : Le catalogue en ligne Fermob