oct 042010
 

Par ci, par là, l’automne marque peu à peu les paysages et les jardins. Le festival des couleurs est ouvert, avec son lot de surprises comme ce superbe lamier doré (Lamiastrum galeobdolon).

Coloris d'automne

Lamier doré (Lamiastrum galeobdolon) avec des couleurs d'automne, septembre 2010, photo Alain Delavie

Le feuillage habituellement vert et argent s’est empourpré avec l’arrivée de l’automne et peut-être aussi un manque d’eau. Le résultat est plutôt plaisant.

Plante vivace couvre-sol au feuillage décoratif

Lamier doré (Lamiastrum galeobdolon) avec le feuillage empourpré, septembre 2010, photo Alain Delavie

Pour celles et ceux qui ne connaîtrait pas le lamier doré (Lamiastrum galeobdolon), il s’agit d’une petite plante vivace couvre-sol qui prospère dans les situations ombragées d’un jardin. Très rustique, cette plante vivace doit son nom commun à la couleur jaune citron des fleurs qui apparaissent au printemps regroupées en verticille le long des tiges souples. Ce lamier préfère les sols légers restant frais pendant la belle saison.

sept 192010
 

De ma visite aux Pépinières Arnaud Travers début septembre, j’ai rapporté une seule clématite (oui, j’ai résisté !), pas une variété grimpante, mais une couvre-sol : la clématite Petit Faucon, aux fleurs et aux fruits tous aussi décoratifs.

Clématite couvre-sol

Fleurs et fruits de ma clématite Petit Faucon sur mon balcon, septembre 2010, photo Alain Delavie

J’ai été immédiatement attiré et séduit par les fleurs ébouriffées d’un bleu violet lumineux et les fruits brillants qui prolongent l’attrait de cette petite clématite à port rampant ou étalé. Elle peut atteindre jusqu’à 1,50 m de longueur. C’est parfait pour mon balcon.

Les fleurs mesurent jusqu’à 7 à 10 cm de diamètre. Elles ont 4 grands pétales bleu violacé et des étamines en bouquet, d’abord orange jaune puis devenant blanc argenté. La floraison s’étale de juin à octobre.

Cette clématite est une introduction récente (1995) du créateur anglais de clématites Raymond Evison.

Je ne lui ai pas encore trouvé sa place définitive, mais je trouve qu’en suspension, l’effet est intéressant…

sept 162010
 

Primée au Concours Innovert organisé par le Salon du Végétal en février 2010, cette clématite couvre-sol donne une profusion de grandes fleurs étoilées aux deux tons de rose.

Plante vivace couvre-sol

Clematis Saphyra double rose Cleminov 29, Pépinières Travers (45), photo Alain Delavie

Cette clématite a un port buissonnant, sa hauteur ne dépassant pas 80 à 100 cm. Elle a des tiges souples et est légèrement grimpante. Elle peut être palissée sur un petit support (muret) ou laissée libre de courir en couvre-sol. Un couvre-sol à très grosses fleurs, une petite clématite parfaite pour les balcons ou terrasses exigües des grandes villes.

En juin, la plante se couvre d’une nuée d’étoiles bicolores de plus de 10 cm de diamètre ; les pétales sont roses à rayon central fuchsia et les étamines sont également rose foncé. Une clématite pour Plantine ?
Une deuxième floraison, plus légère, apparaît en septembre.

Plante vivace couvre-sol

Clematis Saphyra double rose Cleminov 29, Pépinières Travers (45), photo Alain Delavie

Plante vivace couvre-sol

Clematis Saphyra double rose Cleminov 29, Pépinières Travers (45), photo Alain Delavie

Cette clématite présente une excellente résistance aux maladies, notamment à l’oïdium.

Cette variété est une édition du Sapho et une nouveauté dans le catalogue des Pépinières Arnaud Travers.

jan 042010
 

Au cours d’une balade dans le parc de Bercy, j’ai été surpris de rencontrer cette fleur de grande pervenche, haut perchée et solitaire. Une floraison hivernale inattendue…

Plante vivace couvre-sol à floraison précoce

Grande pervenche (Vinca major 'Aureomarginata'), parc de Bercy (Paris 12ème, 75), janvier 2010, photo Alain Delavie

Le froid n’a pas trop atteint ce coin de sous-bois apparemment. Cette belle plante couvre-sol ne sait plus qu’elle est la saison. Un petit avant-goût du printemps, encore si loin…

Bon courage pour la reprise après les fêtes, bonne semaine à tous !

oct 302009
 

Je l’avais remarqué en visitant le nouveau jardin de Valérianes (76) l’été dernier. Et je l’ai trouvé en fouinant parmi les nombreux stands de la Fête des Plantes, des Fruits et des Légumes de Saint-Jean-de-Beauregard (91). Je l’ai revu lors des Journées des Plantes de Courson (91). ‘Wolong Ghost’ est un fusain surprenant…

Euonymus fortunei 'Wolong Ghost', photo Alain Delavie

Euonymus fortunei 'Wolong Ghost', photo Alain Delavie

Ses tiges très fines et souples vert foncé rampent sur le sol ou se palissent sur un support. Les feuilles très étroites sont vert vif quand elles sont jeunes puis vert foncé, avec des nervures blanc argenté. Le feuillage est persistant.

Euonymus fortunei 'Wolong Ghost', photo Alain Delavie

Euonymus fortunei 'Wolong Ghost', photo Alain Delavie

Un fusain tout en finesse, d’une grande élégance.
Cet arbuste très rustique pousse très bien dans un emplacement ombragé. Parfait pour mon balcon, où je vais pouvoir l’installer dans une grande jardinière pour qu’il couvre le sol et retombe de part et d’autre. Si possible côté appartement, pour mieux profiter de la beauté du feuillage très graphique.

Vous devez vous demander où je vais bien pouvoir l’installer car mon balcon semble déjà plus que rempli ? Pour le moment, je n’ai pas vraiment la place, mais quand les plantes annuelles seront toutes gelées, les emplacements seront nombreux. C’est pour ça que j’ai acheté un certain nombre (sic !) de nouvelles plantes bien vivaces lors des fêtes des plantes d’automne…

mai 202009
 

Mes saxifrages araignées, fidèles au rendez-vous printanier, me gratifient de belles hampes de fleurs, aussi légères que des papillons.

Mes pieds de saxifrages (Saxifraga stolonifera) sont installés dans une grande jardinière au pied des sceaux de Salomon qui leur procurent de l’ombrage pendant la belle saison. Les deux espèces cohabitent depuis quelques années maintenant, repoussant toujours plus vigoureusement au printemps. L’apparition des hampes florales et des petites fleurs aux deux grands pétales inférieurs blancs est toujours un grand plaisir alors que les rosettes lancent des stolons de tous les côtés de la jardinière. Parfois jusque dans les pots voisins…