mai 232014
 

Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
Le feuillage des pieds de Liriope muscari ‘Okina’ a la particularité de naître complètement blanc au printemps puis de se veiner et tacher de vert pour redevenir vert foncé au cours de l’été et par la suite. Au retour des beaux jours, l’apparition des nouvelles feuilles est un spectacle unique.

Liriope muscari 'Okina' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75) Continue reading »

mai 192014
 

Clématite Success 'Lavender', Pépinières Arnaud Travers, 60ème Journées des Plantes de Courson, Courson-Monteloup (91)
Vendredi dernier, les Pépinières Travers ont baptisé la clématite Success ‘Candy’ lors des Journées des Plantes de Courson, aux grandes fleurs rose bonbon nervuré de pourpre du bas en haut des tiges. C’est la caractéristique de cette nouvelle série d’hybrides de clématites, beaucoup plus florifères avec près de 6 mois de floraison par an et des fleurs tout au long des tiges, dès la base.
Mais dans la série, il y a aussi ‘Lavender’ aux immenses étoiles bleues claires.

Clématite Success 'Lavender', Pépinières Arnaud Travers, 60ème Journées des Plantes de Courson, Courson-Monteloup (91) Continue reading »

mai 162014
 

Calibrachoa à grandes fleurs orange sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
Les nouvelles variétés de calibrachoas offrent des fleurs de plus en plus grandes, au point de plus en plus ressembler à des petits pétunias incroyablement florifères et au port retombant. J’ai trouvé quelques pieds d’une variété aux fleurs orange vif intense, un coloris encore peu répandu parmi ces fleurs.

Calibrachoa à grandes fleurs orange sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
Ces proches cousins des pétunias (famille des Solanacées) présentent un feuillage plus fin que ces derniers et une profusion de fleurs en trompette. Petites chez les premières variétés apparues dans les jardineries il y a déjà quelques années, les fleurs grossissent au fur et à mesure des nouvelles sélections et la gamme des coloris plus diversifiée que celle des pétunias s’étoffe aussi de plus en plus. Après les jaunes, les terracotta, voici des tons orange et rouges. Super, ce sont mes couleurs préférées !

Continue reading »

mai 022014
 

Géranium des fleuristes (Pelargonium grandiflorum, P. domesticum) sur le balcon d'Eveline au printemps, Paris 14e (75)
Beaucoup moins cultivés que les géraniums zonales ou lierres, les géraniums des fleuristes donnent une floraison assez spectaculaires avec de grandes fleurs au charme un peu désuet. En me promenant dans le marché aux fleurs de l’Île de la Cité (Paris 4e), j’ai été attiré par cette potée aux larges fleurs rose tendre maculées et striées de pourpre.

Géranium des fleuristes (Pelargonium grandiflorum, P. domesticum) sur le balcon d'Eveline au printemps, Paris 14e (75) Continue reading »

avr 302014
 

Elho, le spécialiste hollandais de la fabrication de pots pour embellir son intérieur, sa terrasse et son jardin, propose sa nouvelle ligne « B FOR SOFT ».

Gamme de pots B FOR SOFT d'Elho
Place à la douceur avec des lignes rondes et des couleurs pastel : vert d’eau, pétale de rose, lilas. Les pots  » B for SOFT » jouent élégamment le contraste de matières : une finition mate à l’extérieur et une brillance soutenue « diamant » à l’intérieur.

Pas la main verte ? Ces pots subliment les cactus et les plantes grasses, très faciles d’entretien, qui font leur grand retour dans nos habitats. Des pots à « semer » dans son salon, sa cuisine, sa salle de bain, sur son balcon… pour une touche végétale décorative et reposante.

Pot Elho "B FOR SOFT", couleur vert d'eau
La collection B FOR SOFT d’Elho se décline en 5 coloris et en 5 dimensions, conçues tant pour l’intérieur que pour l’extérieur.
Côté résistance : Elho propose une matière plastique qui résiste à la chaleur, au froid, aux UV et qui ne s’altère pas au fil des années.
5 diamètres : 14 cm, 16 cm, 18 cm, 22 cm et 25 cm.
5 coloris disponibles : blanc, noir, vert d’eau, pétale de rose, lilas.
Prix public conseillé : de 2,99 € à 9,99 € TTC.

Plus d’informations sur www.elho.com

avr 242014
 

Grosse potée de Liriope muscari 'Monroe White' et Saponaria officinalis 'Alba Plena' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)
L’année dernière au printemps, j’avais installé un godet de saponaire blanche (Saponaria officinalis ‘Alba Plena’) et deux pieds de liriopes (Liriope muscari ‘Monroe White’) ensemble dans une grosse potée. Deux plantes vivaces robustes à floraison blanche. Mais la saponaire se montre beaucoup trop envahissante. Elle a gagné tout le pot (pourtant large) et sort parmi les touffes de liriopes. J’ai été obligé hier de tout dépoter et de séparer les deux plantes.

Pris dans la ferveur du jardinage et avec de la terre jusqu’aux coudes (et plein le balcon !), je n’ai pas fait de photo. Pourtant au dépotage, le réseau de rhizomes de la saponaire était impressionnant, tapissant complètement le pourtour du pot. J’ai été obligé d’extirper les touffes de liriopes et de les diviser pour être sûr de ne pas laisser un seul fragment de racine de saponaire parmi celles des liriopes, ces dernières étant désormais replantées dans le gros pot hors de prix que je vous ai montré il y a peu.

Je savais la saponaire traçante et envahissante, mais cela s’est confirmé, même pour la variété à fleurs doubles blanches. Comme le liseron du Japon, c’est une plante à ne pas mettre en pleine terre n’importe où, sinon gare à la prolifération et à l’invasion. Et en pot ou jardinière, il est plus que conseillé de la laisser toute seule.