mai 162013
 

Tinantia pringlei en fleur sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Quand je suis allé à la Fête des Plantes Vivaces de Saint-Jean de Beauregard (91), je pensais que mon pied de Tinantia pringlei n’allait pas repartir car il n’y avait aucune nouvelle pousse visible et j’en ai donc acheté un autre, plus petit. C’est lui qui fleurit déjà. Mais le pied planté l’année dernière est finalement reparti, tout doucement. Cette espèce est donc bien vivace et rustique comme on me l’avait dit.

Nouvelles pousses de mon pied de Tinantia pringlei sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Si les températures voulaient bien se réchauffer un peu plus, la touffe repartirait très vite et il ne faudrait certainement pas longtemps pour qu’elle retrouve un bel aspect et se remette à fleurir.

mai 162013
 

Clochettes d'un sceau de Salomon sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Mes sceaux de Salomon géants ont gardé des proportions relativement modestes cette année. L’année dernière, ils dépassaient la rambarde du balcon, mais pour le moment, ils en sont encore loin. Mais cela ne les empêche pas de fleurir et de me gratifier d’un bel ensemble de petites clochettes sagement rangées le long des grandes tiges.

Une floraison qui est très visitée par les bourdons et les abeilles qui bravent les températures décidément trop fraiches de ce mois de mai.

mai 152013
 

Potée de Tiarella 'Appalachian Trail' en pleine floraison sur mon balcon, Paris 19e (75)

Le pied de Tiarella ‘Appalachian Trail’ que je n’ai pas protégé l’hiver dernier a manifestement dépéri. Mais le second bien camouflé pendant les grands froids est reparti très vite et me gratifie d’une superbe floraison en épis plutôt généreuse compte tenu du jeune âge de la plante.

Potée de Tiarella 'Appalachian Trail' en pleine floraison sur mon balcon, Paris 19e (75)

J’espère bien trouver quelques autres variétés de Tiarella et Heucherella lors des prochaines Journées des Plantes de Courson. Notamment Tiarella ‘Happy Trails’ et ‘Heucherella ‘Yellowstone Falls’ que j’ai perdus aussi. Même si leur rusticité est médiocre, ce sont quand même des bonnes plantes pour les potées et un balcon ombragé, avec un feuillage aussi décoratif que la floraison.

mai 152013
 

Saruma henryi en fleur sur mon balcon, Paris 19e (75)

Cette jolie plante vivace de la famille des aristoloches mais à petites fleurs de pavot repousse et fleurit chaque année sur mon balcon formant une touffe de plus en plus importante. Dès la deuxième année, le pied mère s’est ressemé à ma grande surprise, mais cette année, je retrouve de nombreux plants dans d’autres jardinières.

Semis spontanés de Saruma henryi sur mon balcon, Paris 19e (75)

Continue reading »

mai 132013
 

Nemesia Sunsatia dans une jardinière sur mon balcon, Paris 19e (75)

Malgré le vent frisquet et les températures fraiches qui se prolongent, mon petit pied de Nemesia Sunsatia se développe à vue d’oeil et fleurit de plus en plus alors même que les plantes vivaces démarrent et poussent lentement.

Nemesia Sunsatia dans une jardinière sur mon balcon, Paris 19e (75)

Continue reading »

mai 112013
 

Pot de basilic, photo © jamesh77 - Fotolia.com

Si vous achetez un pot de basilic à grandes feuilles comme celui en photo ci-dessus, sachez que vous pouvez immédiatement le multiplier pour obtenir plusieurs plants qui produiront tout au long de l’été.

La première chose à faire, c’est de dépoter ce basilic et de séparer tous les brins sortant du substrat, en faisant attention que chaque pousse garde ses racines. Le conteneur qui vous a été vendu contient souvent un grand nombre de plants semés serrés dans le godet et vendus tels quels. Chaque plant rempoté séparément donnera une belle touffe en quelques semaines alors que si vous les laissez serrés les uns contre les autres, ils auront beaucoup de mal à s’étoffer et ils fileront en donnant moins de belles feuilles parfumées.Si par malheur vous cassez une tige en cherchant à séparer les plants, ne la jetez pas. Faites en une bouture en l’installant dans un verre d’eau. Vous la placerez au chaud dans la maison, derrière une fenêtre ensoleillée.

Vous pouvez aussi prélever des boutures sur ces jeunes plants en coupant au-dessus des feuilles les plus basses. D’un plant d’une tige, vous en aurez deux tout de suite. Les boutures reprennent très vite simplement en les installant dans un verre d’eau, au chaud derrière une fenêtre bien ensoleillée. Et le plant taillé redonnera très vite des nouvelles pousses à l’aisselle des feuilles.