mai 112013
 

Pot de plants de ciboulette, photo © line-of-sight - Fotolia.com

Si vous achetez un pot de plants de ciboulette dans une jardinerie ou chez votre fleuriste pour le mettre sur votre balcon ou pour le repiquer dans votre potager, sachez que pour le prix de cette potée, vous pouvez obtenir immédiatement de nombreux plants de cette plante aromatique. Tout simplement en divisant la touffe, pratiquement chaque brin étant un pied qui ne demande qu’à s’étoffer très vite.

Vous dépotez la ciboulette achetée en godet ou dans un petit conteneur (en général d’une contenance de 1 ou 3 litres). Et vous éclatez délicatement la touffe pour séparer tous les brins de ciboulette, en isolant chacun des petits renflements à la base des brins de feuilles vertes. Avec quelques racines bien sûr. Il suffit ensuite de repiquer chacun de ces jeunes plants dans un godet pour les faire grossir ou dans une jardinière, ou directement en pleine terre en ligne dans le potager. Et d’un seul pot, vous pouvez vous retrouver avec un rang entier de ciboulette, surtout si vous avez acheté un conteneur d’un ou trois litres, comme sur la photo ci-dessus. Vous devrez attendre quelques semaines avant de récolter vos premiers brins de ciboulette du jardin, mais vous en aurez ensuite en plus grande quantité, sans débourser davantage.

mai 082013
 

Phalaenopsis, Orchidacées, plante d'intérieur, Paris 18e (75)

Mon phalaenopsis aux racines démesurément longues a aussi des fleurs magnifiques, larges papillons presque entièrement blancs. En deux années, c’est la troisième hampe florale portée par cette orchidée vraiment généreuse et facile à cultiver.

Phalaenopsis, Orchidacées, plante d'intérieur, Paris 18e (75)

Continue reading »

mai 062013
 

Suspension d'hortensia forcé, Marché aux fleurs, quai de la Corse, Place Louis Lépine, Paris 4ème (75)

Les potées fleuries d’hortensia forcé (Hydrangea macrophylla) sont fréquemment proposées, d’autant plus que l’on s’approche de la fête des mères. Mais je n’avais pas encore vu ces arbustes présentés en suspension. Il y en avait chez plusieurs marchands du Marché aux fleurs de l’Île de la Cité (Paris 4e) samedi dernier. En bleu, en rose…

Suspension d'hortensia forcé, Marché aux fleurs, quai de la Corse, Place Louis Lépine, Paris 4ème (75)

Une belle prouesse horticole compte tenu du nombre impressionnant de boules de fleurs, mais le port ne doit pas être facile à conserver d’une année sur l’autre. Et il ne faut pas oublier les arrosages.

mai 052013
 

Potée de basilic à grandes feuilles, photo © pico - Fotolia.com

Les températures, nocturnes notamment, sont encore bien trop fraiches pour permettre la culture du basilic en plein air en région parisienne, que ce soit en pot ou en jardinière sur un rebord de fenêtre, un balcon, une terrasse ou en pleine terre dans le potager. Cette plante aromatique a besoin de chaleur et de soleil pour bien se développer.

Si vous avez fait des semis au chaud sous abri ou si vous venez d’acheter des jeunes plants de basilic en godets, laissez les dans une pièce très ensoleillée ou derrière une fenêtre dans la maison ou dans une véranda. Vous pouvez aussi les maintenir dans une serre de jardin ou sous châssis. Vous pouvez tenter aussi la cloche en verre, mais l’espace confiné peut vite devenir surchauffé si le soleil se met à briller dans la journée et que vous ne pouvez pas soulever la cloche pour aérer.

Quand les températures resteront au-dessus de 15°C, vous pourrez installer votre basilic dehors en plein air, en lui réservant un emplacement très ensoleillé.

mai 042013
 

Potée de Kalanchoé, plante grasse d'intérieur, Paris 18ème (75)

L’été dernier, je vous présentais mon petit kalanchoé couvert de bébés plantes sur le bord des feuilles. Depuis, j’ai installé la plante derrière une grande baie vitrée au soleil et elle a beaucoup profité. Avec le printemps revenu, elle redonne une profusion de petits kalanchoés qui se forment les uns à côté des autres sur les feuilles effilées. Curieux et amusant !

Potée de Kalanchoé, plante grasse d'intérieur, Paris 18ème (75)

Continue reading »

mai 042013
 

Racines aériennes d'un Phalaenopsis, Orchidacées, Paris 18e (75)

Depuis plus de deux ans maintenant, je cultive une belle potée de Phalaenopsis à fleurons blancs dans mon bureau à la rédaction. La plante installée derrière une grande baie vitrée prospère, ne cesse de fleurir et émet des racines aériennes qui ont pris des proportions surprenantes. Presque inquiétantes !

Racines aériennes d'un Phalaenopsis, Orchidacées, Paris 18e (75)

Et ces grandes racines aériennes continuent à pousser, le pot étant bien trop petit pour les contenir. Il faudrait que je rempote cette orchidée, mais depuis que je l’ai, elle n’a pas cessé de fleurir et elle porte encore une grande hampe florale avec de nombreux fleurons d’un beau blanc.