avr 282013
 

Nemesia Sunsatia sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Décidé à terminer les plantations sur mon balcon, j’avais acheté ce nouveau Nemesia Sunsatia aux chauds coloris pour combler un trou dans une des mes grandes jardinières. Mais en terminant le plus gros de mes travaux de jardinage, je me suis aperçu que j’avais encore quelques espaces de libre et j’y aurai bien mis d’autres plants de cette variété de némésie à grandes fleurs rouge feu et orange. Mais, car il y a un mais…

Dans les jardineries, il faut acheter quand ça arrive, quand on le trouve. Il ne faut jamais remettre à plus tard. Sinon quand on revient quelques jours après, et bien il n’y a plus ce que l’on souhaite !
Et c’est ce qui m’arrive, j’ai fait tous les magasins du quai de la Mégisserie (il fallait acheter la barquette de 6 plants, c’était trop), le Truffaut parisien et celui d’Ivry-sur-Seine (d’autres coloris mais plus celui que je désire) et le magasin Botanic de Suresnes.

Nemesia Sunsatia sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Tant pis, je n’aurai qu’un seul pied. Les autres emplacements inoccupés attendront mes futures trouvailles lors d’une prochaine fête des plantes, en l’occurrence certainement les Journées des Plantes de Courson dans moins de trois semaines. Les températures extérieures étant sérieusement redescendues, il n’y a pas d’urgence. Il refait un temps à ne pas mettre une tomate ni un pétunia dehors !

avr 262013
 

Paphiopedilum x 'Pinocchio' avec deux fleurs, Paris 19ème (75)

Depuis que j’ai acheté cette variété de Paphiopedilum en février dernier, j’ai obtenu six fleurs, dont voici les deux dernières qui pendant quelques jours se côtoient encore. La floraison répétée et prolongée de ce Paphiopedilum x ‘Pinocchio’ n’est pas usurpée et elle est même facile à obtenir.

Paphiopedilum x 'Pinocchio' avec deux fleurs, Paris 19ème (75)

Quand une nouvelle fleur s’épanouit, cela marque le déclin de la précédente qui se fane rapidement et laisse la place. Sur la photo ci-dessus, la fleur la plus ancienne est sur la gauche, la nouvelle est à droite. Dans quelques jours à peine, la plus vieille sera fanée et tombera toute seule, laissant seulement un bourrelet sur la hampe florale qui s’allonge au fur et à mesure des floraisons successives.

Continue reading »

avr 252013
 

Tiarella 'Appalachian Trail' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Ça pousse et repousse sur mon balcon ! Avec beaucoup de retard, les plantes sortent de leur repos hivernal et montrent des signes de reprise de végétation. Certaines sont plus rapides, comme le Tiarella ‘Appalachian Trail’ qui a refait complètement son beau feuillage et qui dresse déjà quelques épis de fleurs charmants.

Tiarella 'Appalachian Trail' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Continue reading »

avr 252013
 

Saxifraga stolonifera "poils hirsutes" PB 95-36 sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

C’est un de mes achats lors de la dernière édition de la Fête des Plantes Vivaces du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (91). Je viens de lui trouver sa place dans une grande jardinière sur mon balcon où il va pouvoir étendre ses stolons démesurément longs et ses larges feuilles couvertes de grands poils.

Saxifraga stolonifera "poils hirsutes" PB 95-36, Le Monde des Fougères, Fête des Plantes Vivaces du Domaine de Saint-Jean de Beauregard (91)

C’est effectivement une plante très poilue !

Continue reading »

avr 252013
 

Cymbalaria muralis 'Snow Wave' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Elles ne sont pas nombreuses et passent facilement inaperçues parmi le feuillage abondamment panaché de crème. Mais quand on regarde de plus près cette petite cymbalaire, on remarque tout de suite les fleurettes blanches avec leurs deux points jaunes qui leur donnent un aspect de visages fantomatiques.

Cette variété de cymbalaire (Cymbalaria muralis ‘Snow Wave’) se montre bien vigoureuse et pousse en tous sens avec une panachure bien marquée. Autant certaines plantes panachées sont crevardes, autant celle-ci pousse facilement et vite. La floraison blanche s’accorde bien avec la couleur du feuillage. Que des qualités !

avr 252013
 

Gardenia augusta 'Crown Jewel' sur mon balcon au printemps, Paris 19e (75)

Pas une feuille desséchée ou chlorosée, des nouvelles pousses et déjà quelques boutons floraux aux extrémités des tiges… Mon pied de gardénia rustique (Gardenia augusta ‘Crown Jewel’) mérite son titre et confirme sa plus grande résistance que le gardénia ‘Kleim’s Hardy’.

Je lui ai donné un peu d’engrais organique (corne torréfiée + sang desséché + guanokalong) et une pelletée de fertilisant Or Brun. Cela devrait l’aider à mieux démarrer au cours du printemps.