oct 102014
 

40% des 15-35 ans sont bénévoles. Une jeune startup de l’économie sociale et solidaire répond à cette génération : « Ma ville je t’aide, c’est l’engagement sans engagement ! » comme le résume Nicolas Goudy, CEO et co-fondateur du projet. Une plateforme web de géolocalisation qui permet aux citoyens de découvrir et soutenir en un clic les actions sociales et solidaires pour agir près de chez eux !

Site Internet Paris je t'aide !
Donner un coup de pouce à une association, participer à un événement près de chez soi, soutenir une action sur les réseaux sociaux… nombreuses sont les personnes qui veulent s’engager sans trop savoir où, quand ou comment. Et pourtant, on compte 1 300 000 associations en France (200 000 en Ile-de-France) dont 85 % qui ne fonctionnent qu’avec des bénévoles. Trop souvent, seules les grandes associations bénéficient de visibilité auprès du grand public si bien que se rendre utile peu vite devenir un parcours du combattant. Les petites et moyennes associations locales, quant à elles, agissent au quotidien avec peu de moyens, dans tous les domaines du social et du solidaire (60% des associations fonctionnent avec un budget annuel inférieur à 5 000 euros) et peinent donc à communiquer notamment sur le web. L’idée est donc de connecter les associations locales avec les citoyens aux alentours afin qu’ils réalisent ensemble des actions de bénévolat selon leurs intérêts et disponibilités.

Ma ville je t’aide ! est une plateforme web de géolocalisation, sur site internet et sur mobile, permettant aux citoyens de visualiser en 1 clic toutes les actions sociales et solidaires auxquelles ils peuvent prendre part à proximité. Simplifier grâce au web la prise d’engagement pour participer à des actions solidaires ponctuelles, ne nécessitant ni compétence particulière ni formation préalable. Et pour les plus « overbookés », il est même possible de soutenir en ligne en 30 secondes une cause ou une association grâce à la « e-solidarité », en partageant des actions sur les réseaux sociaux.
Continue reading »

juil 112014
 

Application VigiJardin
Un symptôme ou un dégât est apparu sur vos plantes ? L’application VigiJardin vous permet d’établir rapidement un diagnostic en direct dans votre jardin ou sur votre balcon.

La Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF) s’est associée à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) pour créer VigiJardin. Cette application permet de retrouver les 70 principaux couples de plantes/bioagresseurs du jardin.

On appelle bioagresseur, tout organisme vivant tel que virus, bactérie, champignon, insecte ou tout autre organisme nuisible, portant atteinte à l’état de santé des plantes. Sur smartphone, tablette et sur le site Internet Jardiner autrement vous accédez à un outil de reconnaissance par l’image comprenant plus de 400 photos pour vous aider à établir un diagnostic directement sur place, dans votre jardin ou sur votre balcon. Cette application s’appuie sur un travail important, réalisé en 2012 sous la forme d’un guide d’observation et de suivi des bioagresseurs au jardin.

Un diagnostic en 3 clics !
Sur Vigijardin le diagnostic est guidé pas à pas, sélectionnez une catégorie de plante du jardin (potager, verger, ornement, plantes invasives) puis l’espèce concernée (carotte, tomate …). Des photos apparaissent, il vous suffit de cliquer sur l’image ressemblant le plus à votre observation.
Chaque fiche VigiJardin comporte des informations sur la biologie des bioagresseurs et sur les symptômes permettant de les reconnaître. Elles sont également liées aux fiches techniques Jardiner Autrement donnant des méthodes de prévention et de contrôle.

Application gratuite
Cette application gratuite est dès à présent téléchargeable sur tous les supports Androïd, (via le Google play Store en recherchant « VigiJardin » : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.inra.VigiJardin&hl=fr_FR ). La compatibilité pour les supports Apple sera disponible prochainement. Retrouvez également l’application sur le site Jardiner Autrement, dans l’onglet « diagnostiquer » : « VigiJardin le diagnostic au jardin ».

Dans le cadre de l’accompagnement à la constitution de réseaux d’épidémiosurveillance en jardin amateur, l’application propose également un espace réservé aux observateurs dans lequel ils peuvent transmettre des observations en direct aux animateurs régionaux.

 

juin 172014
 

Application Jardins de Versailles sur iPhone
L’application pour mobiles « Jardins de Versailles », déjà téléchargée plus de 130 000 fois depuis son lancement, se voit dotée de plusieurs nouveautés répondant aux attentes d’un public toujours plus large.

Les innovations :

  • une version iPad assortie d’une galerie thématique,
  • un contenu enrichi du regard de Lee Ufan, artiste Coréen exposé jusqu’au 2 octobre dans les jardins,
  • une déclinaison en langue chinoise de l’application pour les nombreux touristes sinophones.

Un guide de visite modulable totalement inédit

  • Le guide de visite enrichit la visite des Jardins en offrant des compléments à la découverte. Ainsi, s’ajoutent à la vision donnée par ceux qui les font vivre (jardiniers, architectes, fontainiers, conservateurs), des contenus audio ou vidéo, téléchargeables « à la carte » qui proposent un regard différent sur les jardins avec les commentaires de personnalités culturelles ou artistiques. Ces derniers sont complétés aujourd’hui par le témoignage de Lee Ufan, artiste coréen contemporain dont les œuvres sont exposées dans les jardins du 17 juin au 2 octobre 2014.
  • La version iPad, disponible depuis le 20 mai, est enrichie d’une nouvelle rubrique « galerie des jardins de Versailles » qui permet d’explorer l’œuvre d’André Le Nôtre autrement. À travers une douzaine de thématiques et 250 photos et vidéos, les visiteurs peuvent contempler le domaine de Versailles vu du ciel, partir à la rencontre des dieux et héros mythologiques, comprendre le fonctionnement des réseaux hydrauliques, découvrir les différents métiers des jardins ou encore suivre la promenade conçue par Louis XIV.
  • À partir de fin juin, l’application « Jardins de Versailles » sera disponible en langue chinoise. Cette évolution permettra aux quelques 77 500 visiteurs Chinois annuels (8% des visiteurs) de profiter des bénéfices du guide de visite numérique.

L’application est téléchargeable gratuitement sur l’App Store et sur Google Play, en français, en anglais, et à partir de fin juin, en chinois.

Continue reading »

juin 022014
 

Green City propose gratuitement son application : Green City Garden. À partir d’une photo, aménager son jardin n’aura jamais été aussi simple.

Écran de l'application Green City Garden
La bibliothèque de produits présente dans l’application permet de créer, d’imaginer son espace en le visualisant immédiatement.

Écran de l'application Green City Garden
Cette application est disponible gratuitement sur PC, smartphones (iPhone et Androïd) et tablettes en cliquant sur les liens suivants :

juin 022014
 
L’Institut Klorane vous invite à vivre une nouvelle expérience botanique : créer son jardin virtuel ! À la fois ludique et pédagogique, le jeu virtuel « Graine de Botaniste » propose aux petits comme aux grands d’enrichir leurs connaissances botaniques en s’amusant.

Écran de l'application Graine de Botaniste, Institut Klorane
Entrez dans l’univers des plantes en semant cinq graines différentes : avoine, bleuet, lin, mangue et pivoine de Chine.
Pour cultiver son jardin virtuel et franchir les étapes de croissance des plantes, il suffit de cumuler des points en répondant à des quizz botaniques.
Deux jeux bonus « Plante mystère » et « Duo végétal » permettent d’améliorer le score.
Une première expérience enrichissante qui donnera envie de cultiver sa passion botanique et de créer son jardin réel.
Écran de l'application Graine de Botaniste, Institut Klorane
Graine de Botaniste est une application compatible PC, Mac et tablette (Androïd et IOS).

Jeu concours Graine de Botaniste, Institut Klorane
Pour célébrer le lancement de cette dernière création, un jeu-concours est organisé du 1er juin au 20 juillet 2014 avec à la clef, un voyage à Madère « sur les traces de Normania triphylla sauvegardée par l’Institut Klorane » et de nombreux autres cadeaux à gagner. Pour y participer, rendez vous sur le site : http://www.institut-klorane.org/Graine de Botaniste et semez vos graines

afin de récolter le meilleur score !
mar 192014
 

Koppert, application Diagnoplant - BiocontrôleQuand la technologie 2.0 vient au secours des jardiniers professionnels et amateurs, c’est signé Koppert ! Cette année encore le spécialiste mondial de la protection biologique, en partenariat actif avec l’INRA, s’est distingué lors du Sival à Angers (49), en décrochant la Médaille d’Argent avec une invention résolument moderne qui remet au goût du jour des méthodes de biocontrôle souvent ancestrales.

Le nom de ce produit : Di@gnoplant Biocontrôle. Une application proposée par Koppert en partenariat avec l’INRA qui permet au plus grand nombre (maraîchers, jardiniers professionnels ou amateurs mais aussi enseignants, étudiants, conseillers techniques ou journalistes) de disposer des meilleures informations sur d’éventuels nuisibles et sur les solutions naturelles offertes.

Disponible sur internet ou sur mobiles et tablettes (Apple et Androïd), l’application offre en effet un catalogue d’outils visuels (dont une très importante base de données photographiques de haute qualité) pour identifier un ravageur par sa photo ou par les dégâts qu’il cause.

Dans un deuxième temps, l’application permet de déterminer, pour chaque cas, les méthodes de biocontrôle optimales. Et pour être sûrs que cette application participe efficacement à la diminution des produits phytosanitaires et à une meilleure protection de l’Environnement, Koppert et l’INRA ont décidé de la rentre totalement gratuite pour en garantir la diffusion et l’utilisation la plus large possible.

A télécharger d’urgence pour 2014 !