juil 252012
 

Sarcococca dans une jardinière; le retour progressif de mes plantes de la salle à manger au balcon, Paris 19e (75)

Quand les travaux de ravalement ont débuté début avril, j’ai taillé sévèrement mon énorme pied de sarcococca pour ne laisser qu’une souche de quelques centimètres à peine de hauteur. Ratiboisé ! Depuis, l’arbuste a du subir un séjour forcé dans ma salle de séjour, presque trois mois à jouer les plantes d’intérieur. Et bien non seulement il a résisté, mais il s’est remis à pousser et mesure presque un mètre de hauteur. Depuis hier, il a enfin retrouvé une place sur le balcon, au grand air. Résistance maximum !

C’est la seule plante qui a résisté dans cette grande jardinière. Mon pied de piéris a passé l’arme à gauche très vite, comme les pieds de fraisiers à petites fleurs doubles, pourtant si stolonifères. Reste le sarcococca auquel je tenais énormément, ne serait-ce que parce que la croissance de cet arbuste est très lente au début et puis c’est un des parfums les plus puissants que je connaisse en hiver. Je vais maintenant lui prodiguer des soins réguliers pour qu’il retrouve plus de forces. Et continuer à sortir les potées et les jardinières, un travail de forçat ! J’y vais progressivement, car en même temps je change tout de place. Compte tenu du poids des jardinières, je réfléchis à deux fois avant de me lancer.

juil 252012
 

Nouvelle pousse d'arbre aux perruques (Cotinus coggygria), grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Le feuillage de l’arbre aux perruques (Cotinus coggygria) qui s’est formé au printemps est devenu complètement vert, avec juste du pourpre au niveau des nervures. Mais les nouvelles pousses qui se forment apparaissent teintées de cuivre et de rose et redonnent un peu de couleur à l’arbuste en attendant les feux de l’automne.

Les feuilles naissent rouges, verdissent avant l’été et finissent l’automne à nouveau rouge orangé plus ou moins foncé. Un arbre caméléon pour un jardin changeant.

juil 242012
 

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) au pied d'un feu tricolore le long du canal de l'Ourcq et du quai de l'Oise, Paris 19e (75)

Dans la saga « le buddléia se ressème dans les coins les plus surprenants », voici un nouvel exemple avec un petit pied qui a été se nicher au pied d’un feu tricolore, entre la piste cyclable et la chaussée, tout près du passage pour les piétons. Et il y fleurit même !

Arbre aux papillons (Buddleia davidii) au pied d'un feu tricolore le long du canal de l'Ourcq et du quai de l'Oise, Paris 19e (75)

Mais où sont les papillons ?

juil 232012
 

Pied d'arbre à papillon (Buddleia davidii) poussant au bord du canal de l'Ourcq, le long du quai de l'Oise

Les arbres aux papillons (Buddleia davidii) poussent un peu partout dans Paris, parfois parce qu’ils ont été plantés, mais le plus souvent parce qu’ils se sont semés spontanément et parfois dans les endroits les plus inattendus. J’ai envie de vous proposer une série de photos sur ces arbustes qui poussent au bord de… Aujourd’hui le canal de l’Ourcq (Paris 19e).

Ce pied, je vous en ai déjà parlé en juin l’année dernière, car il repousse chaque année tout en restant relativement modeste en dimensions. Costaud, l’arbre aux papillons !

juil 212012
 

Buddleia lindleyana dans le parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75)

J’avais repéré ce très beau Buddleia au port arqué depuis quelques temps dans le parc des Buttes Chaumont (Paris 19e), mais je ne connaissais pas son identité et je me doutais qu’il ne s’agissait pas du banal arbre aux papillons. C’est chose faite, j’ai trouvé le nom de cette espèce (Buddleja lindleyana) et je suis ravi de pouvoir vous présenter cette beauté végétale à la floraison d’une grande délicatesse.

Buddleia lindleyana dans le parc des Buttes Chaumont, Paris 19e (75) Continue reading »

juil 112012
 

Grosse touffe de lavande fleuri dans le jardin partagé Un p'tit bol d'air, quai de l'Oise, Paris 19e (75)

Voué à une disparition prochaine, le jardin partagé Un p’tit bol d’air a perdu une partie de ses plantes installées au fil des années qui sont allées rejoindre le nouveau jardin partagé appelé à le remplacer dans la rue de l’Ourcq à quelques centaines de mètres. Mais les végétaux laissés sur place après les déménagements continuent à pousser et pour certains à fleurir. Comme cette énorme lavande, superbe boule de fleurs.

Grosse touffe de lavande fleuri dans le jardin partagé Un p'tit bol d'air, quai de l'Oise, Paris 19e (75)

Ce sont des centaines d’épis de fleurs bleu lavande qui se dressent en tous sens pour former un dôme azuré aux contours bien réguliers. Le sol bien drainé a permis à cette lavande (un lavandin plutôt) de prospérer avec générosité, les pluies du printemps accentuant la pousse printanière. Superbe spectacle et festin pour les abeilles parisiennes !