fév 172011
 

Tout au long de l’avenue Jean Jaurès, les cerisiers d’hiver sont accompagnés par les viornes de Bodnant (Viburnum x bodnantense), qui se remarquent autant par leurs pompons de fleurs roses que leur parfum puissant et vanillé.

Arbuste à floraison hivernale parfumée

Viorne de Bodnant (Viburnum x bodnantense) couverte de fleurs, avenue Jean Jaurès, Paris 19e (75), février 2011, photo Alain Delavie

Les inflorescences, des corymbes, se détachent bien des branchages dénudés à cette période de l’année.

Arbuste à floraison hivernale parfumée

Viorne de Bodnant (Viburnum x bodnantense) couverte de fleurs, avenue Jean Jaurès, Paris 19e (75), février 2011, photo Alain Delavie

Arbuste à floraison hivernale parfumée

Viorne de Bodnant (Viburnum x bodnantense) couverte de fleurs, avenue Jean Jaurès, Paris 19e (75), février 2011, photo Alain Delavie

Cet arbuste a été obtenu dans l’Arboretum de Bodnant, au Pays de Galles. Il existe différentes variétés (‘Aberconway’, ‘Charles Lamont’, ‘Dawn’ et ‘Deben’), toutes issues du mariage entre Viburnum farreri et Viburnum grandiflorum, deux viornes hivernales à floraison parfumée.

À associer au cerisier d’hiver (Prunus x subhirtella ‘Autumnalis’), aux sarcococcas, au jasmin d’hiver et au chèvrefeuille (Lonicera fragrantissima) sans oublier quelques hellébores pour habiller le pied souvent dégarni de ces arbustes qui permettent de créer un jardin très fleuri en hiver et aussi parfumé.

fév 132011
 

Les températures douces du mois de janvier et de février ont dopé les forsythias qui commencent à fleurir dans Paris. Un petit air de printemps avant la Saint-Valentin, avec les oiseaux en fond sonore qui s’excitent dans les buissons.

L'hiver doux incite les arbustes à floraison printanière à fleurir en avance

Premières fleurs de forsythia en plein hiver, avenue Jean Jaurès, Paris 19e (75), photo Alain Delavie

Il n’y a pas que les forsythias qui se mettent à fleurir. Un peu partout on trouve des fleurs précoces. Ça sent le printemps !
Bon dimanche.

fév 062011
 

Mais oui, mais oui, je vous l’assure ! Du vrai lilas, blanc de blanc, sur pied et bien fleuri dans la capitale… Vous ne me croyez pas ? Tant pis, j’ai la preuve en photo, prise hier tout à côté du parc des Buttes-Chaumont (Paris 19e).

Lilas forcé (Syringa vulgaris) en février

Grosse potée de lilas forcé, Paris 19e (75), 5 février 2011, photo Alain Delavie

Il est beau ce lilas blanc avec ses grosses grappes de fleurs parfumées. Ca sent le printemps, non ?

Une potée un tantinet, que dis-je beaucoup forcée, mais c’est ce qui fait son charme à cette époque de l’année. Du lilas frais et odorant en plein hiver, quand il fait gris dehors, c’est tellement surprenant et magique. Les étals des fleuristes nous font rêver et nous aident à mieux supporter l’hiver…

Bon dimanche !

fév 022011
 

Le spectacle qu’offre un grand sujet de Garrya elliptica couverts de chatons est un de ces petits plaisirs uniques que l’hiver nous réserve dans les jardins pourtant endormis et souvent enlaidis par le froid. Pas de couleur éclatante, mais des grappes de chatons démesurément longs, teintés de vert amande et d’argent, d’une grande élégance. Beau, tout simplement…

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Ce sujet aperçu dans le parc de Passy est particulièrement bien proportionné et offre une floraison que l’on voit trop rarement.

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Les chatons sont très allongés et pointus. Ils ont presque un petit côté animal…

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Le feuillage satiné au revers et brillant sur le dessus est aussi attrayant. Un bel ensemble.

Arbuste à feuillage persistant et floraison hivernale

Garrya elliptica couvert de chatons en hiver, parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

D’origine américaine, le garrya est un arbuste dioïque. L’espèce présente des individus mâles et d’autres femelles.
Ce sont les fleurs mâles qui apparaissent sous la forme de longs chatons gris vert. Ces derniers peuvent atteindre jusqu’à 20 cm de longueur. Ce qui explique la nette préférence pour les sujets mâles dans les jardins. Les chatons femelles, plus discrets, donnent des petits fruits noirs.

fév 012011
 

Je connaissais mal le 16e arrondissement de Paris où je n’allais pratiquement jamais. Mais depuis que je participe à l’émission Week-end à Paris chaque dimanche matin sur France Bleu 107.1, je découvre petit à petit des coins de cette partie de la capitale. Au hasard d’une promenade, je me suis retrouvé dans le parc de Passy, installé à flanc de la rive de la Seine, pas très loin du Trocadéro. Un grand parc tranquille d’allure contemporaine qui offre quelques floraisons en hiver, notamment sur la tonnelle centrale.

Plantes grimpantes sur tonnelle : lierre et jasmin d'hiver

La tonnelle du parc de Passy, Paris 16e (75), janvier 2011, photo Alain Delavie

Une grande tonnelle située dans la perspective de l’avenue du parc de Passy et de la rue Lyautey.

Le parc de Passy a été inauguré en 2004. Descendant la colline de Passy pour arriver près de la Seine, il occupe une superficie de 1,3 hectares. Il est dominé par une allée d’arches fleuries. Une grande pelouse centrale accueille le public. Le jardin des haies et le jardin des fougères agrémentent l’ensemble. Une aire de 200 m2 regroupe sur un sol souple des jeux pour les enfants.

jan 292011
 

Plus spectaculaires que les jasmins d’hiver, les mahonias se remarquent de loin avec leur lumineuse floraison hivernale jaune vif qui n’est pas sans évoquer celle de certains mimosas, toutes proportions gardées et puissance du parfum mise à part. À défaut de généreux mimosas, vivent les mahonias !

Petite balade le long du canal Saint-Martin, dans le 10e arrondissement de Paris,

Arbustes persistants à floraison hivernale

Mahonias fleuris le long du canal Saint-Martin et du quai de Valmy, Paris 10e (75), janvier 2010, photo Alain Delavie

Avouez que cette petite haie fleurie est des plus sympathiques au coeur de la grisaille et de l’hiver.

Arbustes persistants à floraison hivernale

Mahonias fleuris le long du canal Saint-Martin et du quai de Valmy, Paris 10e (75), janvier 2010, photo Alain Delavie

Arbustes persistants à floraison hivernale

Mahonias fleuris le long du canal Saint-Martin et du quai de Valmy, Paris 10e (75), janvier 2010, photo Alain Delavie

Avec leur feuillage de houx très graphique et leurs épis de petites clochettes jaune vif qui font penser au mimosa, Mahonia x media ‘Charity’ et les autres variétés de Mahonia x media comptent parmi les rares stars des jardins en hiver.

On traverse la rue pour faire un petit tour en photos dans le jardin Villemin,

Le saviez-vous ?
Le nom de genre Mahonia est un hommage au botaniste Bernard Mac Mahon (1775-1816).
Irlandais d’origine, il s’était compromis dans une rébellion contre le gouvernement britannique et émigra en Amérique où il fonda le jardin botanique de Philadelphie.