fév 242013
 

Rhododendron à floraison hivernale dans le square James Joyce, Paris 13e (75)

Je l’ai aperçu de loin, attiré par cette couleur rose inhabituelle à cette période de l’année dans les parcs et jardins de la capitale plutôt endormis et dénudés. Voici un rhododendron qui ne craint pas les rigueurs hivernales !

Rhododendron à floraison hivernale dans le square James Joyce, Paris 13e (75)

Continue reading »

mar 142011
 

Que les forsythias, certains cerisiers à fleurs et les corètes soient fleuris avant la fin de l’hiver, cela ne m’étonne pas vraiment, car ces arbustes fleurissent au moindre redoux. Mais découvrir un superbe rhododendron couvert de fleurs dans un jardin parisien, c’est un peu plus surprenant à une semaine de l’arrivée officielle du printemps.

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière précoce

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière précoce

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

D’habitude, ce sont les jardineries qui nous montrent des potées de rhododendrons couverts de fleurs bien avant la période de floraison habituelle. Mais Paris a un microclimat particulier, le froid y est moins intense que dans la lointaine banlieue… Et puis si la plupart des rhododendrons hybrides fleurissent vers la mi ou fin avril ou en mai, parmi les espèces botaniques, Rhododendron sutchuenense, qui ressemble beaucoup à celui photographié, est donné fleurissant fin mars.

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

C’est encore un signe, le printemps n’est plus très loin !!!

Arbuste de terre de bruyère à floraison printanière précoce

Rhododendron fleuri dans le Jardin James Joyce, Paris 13e, 13 mars 2011, photo Alain Delavie

Bon à savoir :
Le Jardin James Joyce est accessible par la rue Georges Balanchine, dans le 13e arrondissement de Paris. Ses allées pavées mènent à une grande pelouse centrale de 826m², dont 664m² sont accessibles au public, et à une aire de jeux pour tout-petits.

Ce jardin a une composition originale constituée d’une trame minérale très rigide, accompagnée de tables d’arbustes persistants, et d’une trame végétale très libre, qui s’étend au-delà du jardin, dans l’espace public.

Une aire de jeux de ballons clôturée se trouve à proximité du square.

Le Jardin James Joyce rend hommage depuis 2007 aux 14 enfants victimes de l’incendie de l’immeuble du boulevard Vincent-Auriol, en 2005. Vous pouvez y découvrir des dessins réalisés par les enfants du quartier juste après l’événement.

août 212009
 

Pendant des semaines, mon pied de gardénia rustique (Gardenia jasminoides ‘Kleim’s Hardy’) a perdu une bonne partie de son feuillage, qui jaunissait à vue d’oeil. Les plus vieilles feuilles sont tombées, d’autres sont apparues aussitôt. Et la floraison n’a jamais cessé…

J’ai appris depuis mon achat que cet arbuste est extrêmement sensible aux variations d’apports d’engrais. Le moindre changement et il réagit avec des feuilles qui jaunissent. Du pépiniériste à mon balcon, le régime n’a pas du tout été le même, il a donc fallu que cette espèce délicate s’habitue à son nouveau milieu. Le choc a été sévère, mais pas fatal.

Maintenant il a presque retrouvé son beau feuillage vert foncé et brillant (la base est un peu dégarnie) et les fleurs se succèdent sans interruption. Elles sont même plus grosses je trouve et toujours aussi parfumées, presque entêtantes. Malheureusement elles apparaissent un peu trop du côté rue…

juin 252009
 

Le gardénia rustique (Gardenia jasminoïdes ‘Kleim’s Hardy’) acheté lors de la Fête des plantes vivaces de Saint-Jean-de-Beauregard (91) en avril dernier est couvert de fleurs. Fleurs qui embaument le balcon d’un parfum capiteux.
Malgré les nombreuses feuilles jaunes qui sont apparues, chaque jour un peu plus, les boutons floraux sont arrivés à s’ouvrir laissant apparaître de grandes fleurs à cinq pétales cireux. Blanches au départ, les fleurs se fanent assez vite en devenant un jaune sale, jaune pisseux et pour finir marron. Très moches les fleurs fanées ! Et en plus, il faut les enlever car elles ne tombent pas toutes seules. Mais je leur pardonne volontiers cette fin si laide tant leur parfum est agréable et enivrant…

juin 092009
 

Certains feuillages rivalisent de couleurs et d’attrait avec les fleurs, comme les jeunes pousses du Pieris japonica ‘Mountain Fire’, teintées de rouge vif.

Ces petites étoiles flamboyantes se détachent sur le vert des autres feuilles et donnent une touche de couleur vive dans une marée verte. De la couleur, juste ce qu’il faut, sans excès.
Exactement l’effet que je souhaitais, mon petit pied de pieris étant planté entre un sarcococca à feuillage vert foncé persistant et un gros hosta (Hosta plantaginea ‘Grandiflora’). Un effet temporaire, car les jeunes feuilles perdent vite leur coloris écarlate pour devenir bronze puis vertes quand elles atteignent leur plein développement.

mai 022009
 

Les rhododendrons et les azalées sont couverts de fleurs, spectacle printanier éphémère à découvrir au hasard de vos promenades dans les parcs et jardins parisiens et franciliens. J’ai craqué pour cet opulent massif d’azalées mollis, d’un orange éclatant !
La couleur peut sembler trop vive, mais en fait elle illumine et égaye un coin ombragé sous de grands arbres dans le parc de Bercy (Paris 12e) et il y a tellement de vert partout tout autour que l’ensemble est du plus bel effet.

Des vagues d’orange sur une marée verte, j’adore !
Les jardineries et autres points de vente de jardinage proposent beaucoup d’azalées et de rhododendrons fleuris en ce moment, dans le rayon pépinière. N’oubliez-pas que ce sont des arbustes de terre de bruyère, qui n’apprécient pas un sol ou une eau trop calcaires.
Bon week-end !