avr 152009
 

Les arbustes et arbres à feuillage persistant se couvrent de jeunes feuilles, plus brillantes les unes que les autres. À cette saison, certaines espèces ou variétés ont un aspect qui évoque le plastique, un tantinet artificiel. Et pourtant, il n’en est rien, tout est on ne peut plus naturel…

Ca brille, ça brille ! Mais rien que du vrai et du vivant dans toutes ces photos piquées dans les jardins parisiens. Piéris, fusains, photinias, aucubas…

Et celle-ci, à votre avis, plastique véritable ou plante bien vivante ?

mar 252009
 

Le début du printemps est un moment fort pour les andromèdes (Pieris) qui se remarquent de loin dans les jardins.Ces petits arbustes à feuillage persistant vert lustré se parent de bouquets de jeunes pousses rouge corail étincelant pour les variétés ‘Forest Flame’ et ‘Mountain Fire’ notamment. En même temps, les andromèdes portent de belles grappes pendantes de petites fleurs en clochettes, blanc nacré. Double spectacle sur la même plante !Beau toute l’année avec leur feuillage brillant, ces arbustes sont parfaits pour les petits jardins, à la condition de les installer dans un sol acide. Ils se plaisent très bien en bacs ou en grandes jardinières, avec un mélange de terreau et de terre de bruyère. Un emplacement ombragé leur convient, ce qui permet de les installer dans une cour ou à l’ombre de grands arbres.
Plus je les vois dans les jardins parisiens et plus j’ai envie d’en acheter un pour mon balcon. Cela ferait un peu de verdure en hiver et un festival de couleurs au tout début du printemps quand le balcon est encore bien vide…

oct 022008
 

Les arbres et les arbustes de la capitale se parent de plus en plus de couleurs automnales. Joli spectacle, surtout quand le soleil brille comme ce matin.
Beaucoup de feuillages dorés,quelques touches plus flamboyantes,il n’y a plus de doute, l’automne est bien là !

août 032008
 

Les althéas (Hibiscus syriacus) sont actuellement en pleine floraison. Ces arbustes d’été fleurissent généreusement sous réserve de quelques soins bien précis :1 – La première chose à veiller est de les installer dans un emplacement très ensoleillé. Surtout pas d’ombre !
2 – Ces arbustes fleurissent sur les nouvelles pousses de l’année. Une taille en fin d’hiver, qui peut être assez sévère, favorise l’apparition de nouveaux rameaux florifères et garde à la plante un port plus ramifié et compact.
3 – Au cours de la belle saison, arrosez dès que le sol sèche en surface. L’althéa est gourmand en eau. Plus il en a, plus il pousse et fleurit.
4 – Les fleurs donnent des fruits remplis de graines. Inutile de les laisser murir, il est préférable de les ôter dès qu’ils se forment si vous voulez une nouvelle floraison abondante.

mai 232008
 

En sortant du Musée du quai Branly (Paris 7ème) aujourd’hui, j’ai eu la surprise de découvrir ce curieux mariage en bord de Seine : un beau Callistemon et un rhododendron.Plantes de terre acide certes, mais d’origines très différentes et surtout très exotique pour la première, semble-t-il bien résistante aux hivers parisiens car l’endroit n’est pas spécialement protégé du gel et des courants d’air froid… Après l’olivier, le callistemon s’installe dans la capitale et s’y épanouit même très bien. C’est bon à savoir pour tous les passionnés de plantes exotiques.