mar 312012
 

Corète du Japon (Kerria japonica 'Pleniflora') sur mon balcon au début du printemps

Même après un hiver rude, les corètes du Japon se remettent vite à fleurir, presque en même temps que les forsythias. Ma potée s’est couverte de gros pompons jaune d’or qui illuminent le balcon.

Corète du Japon (Kerria japonica 'Pleniflora') sur mon balcon au début du printemps

J’adore ces gros pompons ébouriffés au coloris chaleureux !

Continue reading »

mar 272012
 

Giroflée arbustive (Erysimum linifolium 'Winter Orchid'), Esprit Jardin à Versailles (78)

C’est un de mes derniers achats, trouvé dans la manifestation Esprit Jardin qui s’est déroulé le week-end dernier à Versailles (Yvelines). Une belle et grande giroflée (Erysimum linifolium ‘Winter Orchid’) aux boutons et jeunes fleurs orange soutenu qui se fanent en devenant rose violet indien. Torride !

Giroflée arbustive (Erysimum linifolium 'Winter Orchid'), Esprit Jardin à Versailles (78)

En principe cette giroflée est vivace, mais sa durée de vie est plutôt courte, quelques années à peine. Elle n’est pas d’une grande rusticité non plus, les températures inférieures à -12 °C lui étant fatales, surtout quand la plante n’est pas dans une terre bien drainé. Le port de la plante est érigé et compact (environ 30 de hauteur pour 40 cm de largeur). Les boutons floraux sont violet foncé. Quand ils s’ouvrent, les pétales qui sortent sont orange cuivré. La fleur en s’épanouissant va perdre peu à peu sa couleur orangée pour se teinter de rose et de violet.

Giroflée arbustive (Erysimum linifolium 'Winter Orchid'), Esprit Jardin à Versailles (78)

La floraison aux coloris variables se prolonge de mars à juillet. Elle est légèrement parfumée.
La plante idéale pour apporter des couleurs chaudes au printemps, coloris peu fréquents à cette saison. Elle va aller remplacer mon euphorbe panachée qui n’a pas résisté aux derniers froids.

mar 232012
 

Coeur-de-Marie blanc (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon au tout début du printemps, Paris 19e (75)

Le printemps à peine arrivé, ma touffe de coeur-de-Marie à fleurs blanches (Dicentra spectabilis ‘Alba’) s’est mise à fleurir, déployant ses petits coeurs en arceau à l’extrémité de ses rameaux vert tendre.

Coeur-de-Marie blanc (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon au tout début du printemps, Paris 19e (75)

Coeur-de-Marie blanc (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon au tout début du printemps, Paris 19e (75)

Les années passent, mais ce spectacle printanier est décidément toujours aussi charmant. Je ne m’en lasse vraiment pas.

mar 232012
 

Coeur-de-Marie 'Valentine' (Dicentra spectabilis 'Valentine') sur mon balcon au tout début du printemps, Paris 19e (75)

Et oui, mon petit pied de coeur-de-Marie ‘Valentine’ (Dicentra spectabilis ‘Valentine’) que je croyais perdu suite à une overdose d’engrais liquide en début d’été l’année dernière, se remet à pousser comme si de rien n’était. 9 mois de dormance, et hop, des nouvelles pousses, c’est une bonne surprise pour ce début du printemps.

Les jardiniers ne sont pas à l’abri d’une bêtise, que dis-je de quelques conneries (mais oui, le mot n’est pas trop fort). Ce fut mon cas l’an dernier quand pris d’un coup de folie, j’ai versé un vieil engrais liquide organique dans ma potée de coeur-de-Marie, sans diluer le produit. Cela fait au moins trente ans que je sais qu’il ne faut jamais le faire ! Mais c’était un vieux fond, un produit organique (sans danger, n’est-ce pas !)… Bref, quelques jours après ce geste malheureux, j’ai vu le feuillage de mon pied de coeur-de-Marie se dessécher très vite pour disparaître complètement en quelques semaines à peine. Grillé !
J’ai beaucoup arrosé pour tenter de diluer le produit, mais pendant tout l’été, aucune pousse n’est apparue. J’ai laissé passer la mauvaise saison en m’apprêtant à racheter un pied lors d’une des prochaines fêtes des plantes. Bien m’en a pris de ne pas jeter le contenu du pot… La patience, même involontaire, a du bon !

Moralité 1 : Un jardinier averti n’est pas à l’abri d’une connerie !
Moralité 2 : Ne jamais se précipiter quand tout semble mort pour tout jeter ou couper, car la repousse peut se faire attendre longtemps.
Moralité 3 : Un engrais liquide, bio ou non, doit toujours être dilué, en respectant les doses indiquées sur l’emballage.

mar 212012
 

Jeune pousse de Cardiandra alternifolia 'Pink Geisha' sur mon balcon en fin d'hiver, Paris 19e (75)

Mon camélia ‘Quintessence’ et mon gardénia ‘Kleim’s Hardy’ ont péri, mais mon jeune plant de cardiandra (Cardiandra alternifolia ‘Pink Geisha’) qui a passé l’hiver dans son godet d’origine sans aucune protection, a parfaitement bien résisté au froid et repousse de plus belle.

Je ne pensais pas que cette plante vivace allait résister aussi bien, car les commentaires la donnait plutôt comme étant une plante frileuse, à rusticité limitée. Et pourtant, il a fait vraiment très froid dans Paris, encore plus quand on monte dans les étages et pour les plantes cultivées en pots.

La croissance de ce Cardiandra est même rapide, la jeune pousse a déjà une belle taille. Cette fois-ci, il faut vraiment que je me mette aux rempotages sur mon balcon. J’avais commencé avec les plantes d’intérieur sans pouvoir encore terminer (il y a du monde dans l’appartement !), mais elles vont devoir attendre, car la nature reprend ses droits dans les jardins et les potées.

mar 192012
 

Renouée du Japon sur mon balcon en fin d'hiver, Paris 19e (75)

Insensible aux rigueurs hivernales, mon pied de renouée du Japon à feuillage panaché (Reynoutria japonica ‘Variegata’) repart de plus belle, en s’étalant un peu plus dans sa grande jardinière au fil des années qui passent. Les jeunes pousses offrent un festival de couleurs qui mêle le crème, l’ivoire, le rose et le vert.

Cette panachure multicolore va s’atténuer au fur et à mesure du développement des rameaux et des feuilles. Certaines pousses gardent des feuilles presque entièrement crème, alors que d’autres portent beaucoup de vert, plus ou moins éclaboussé de crème.