mai 162013
 

Bambou sacré (Nandina domestica) avec son nouveau feuillage coloré, Cap 18, Paris 18e (75)

L’hiver long a malmené les bambous sacrés qui ont parfois perdu pas mal de feuillage. Mais avec le printemps revenu, de nouvelles pousses apparaissent sur ces beaux arbustes d’ornement qui se parent de couleurs particulièrement vives. Démonstration en photos…

Bambou sacré (Nandina domestica) avec son nouveau feuillage coloré, Cap 18, Paris 18e (75)

Ce sujet a presque complètement perdu ses feuilles au cours de l’hiver. Et il vient de les renouveler, les nouvelles pousses étant d’un pourpre soutenu assez spectaculaire.

Continue reading »

avr 062013
 

Bambou sacré (Nandina domestica), Olivier Schwartz, Jardin Conseil, Jardins en Seine, terrasse du Fesseray, Mont-Valérien, Suresnes (92)

Sous un ciel gris et brumeux à peine transpercé par un timide et pâle rayon de soleil, je suis allé visiter hier après-midi le salon Jardins en Seine sur la terrasse du Fécheray à Suresnes (92). L’occasion de découvrir des jardins éphémères originaux et créatifs. Sur celui d’Olivier Schwartz (Jardin Conseil), il y avait ce superbe bambou sacré, au feuillage joliment coloré en ce début de printemps glacial.

Bambou sacré (Nandina domestica), Olivier Schwartz, Jardin Conseil, Jardins en Seine, terrasse du Fesseray, Mont-Valérien, Suresnes (92)

Avec son feuillage élégant toute l’année, cet arbuste à petit développement est une plante de choix pour les jardins urbains, les cours, les terrasses et les balcons. Les feuilles ont une couleur vert moyen, mais le froid leur donne des couleurs. Les nouvelles pousses sont aussi colorées, avec des teintes qui varient d’une variété à l’autre. Je vous ai déjà présenté plusieurs fois ce bambou sacré, mais je ne m’en lasse pas…

jan 092013
 

Bambou sacré (Nandina domestica) couvert de grappes de baies rouge vif, square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75)

Si vous voulez admirer de superbes bambous sacrés (Nandina domestica) couverts de grosses grappes de baies rouge vif, c’est le moment d’aller vous promener dans le square de la Tour Saint-Jacques, dans le 4e arrondissement de Paris. J’ai rarement vu ces petits arbustes avec autant de fruits, magnifiques !

Bambous sacrés (Nandina domestica) couverts de grappes de baies rouge vif, square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75)

Avec les grilles et les bancs bleu vif, le contraste est saisissant…

Bambous sacrés (Nandina domestica) couverts de grappes de baies rouge vif, square de la Tour Saint-Jacques, Paris 4e (75)

nov 092012
 

Grappe de baies rouge vif d'un bambou sacré (Nandina domestica), cimetière du Père Lachaise en automne, Paris 20e (75)

Nombreux dans les parcs et jardins de la capitale, les bambous sacrés (Nandina domestica) se font remarquer en automne par les couleurs plus ou moins vives de leur feuillage, mais aussi par leurs grosses grappes de baies rouge vif, éclatantes comme du corail.

Mon pied de bambou sacré est encore trop petit pour fleurir, mais je rêve d’avoir plein de grappes rutilantes pendant toute la mauvaise saison… Pour le moment, je profite de celles que je découvre au hasard de mes balades dans Paris.

sept 072012
 

Nandina domestica 'Gulf Stream' sur mon balcon, Paris 19e (75)

Encore une médaille de robustesse et de résistance, cette fois-ci pour mon pied de bambou sacré (Nandina domestica ‘Gulf Stream’) qui après avoir beaucoup souffert du coup de froid de février dernier a supporté tant bien que mal le séjour forcé à l’intérieur dans mon appartement. Retour sur le balcon avec un nouvel emplacement et aussi vite les premières pousses sont apparues.

Je pensais qu’après l’épisode de froid intense de l’hiver dernier il ne repousserait plus. Mais si, assez tardivement des pousses pourprées sont apparues attestant de la survie de la souche. Puis sont arrivés les travaux de ravalement et là, j’ai bien cru que mon arbuste allait définitivement rendre racines et feuilles ! Que nenni !!!

Pour le récompenser, je l’ai changé de pot pour lui donner plus d’espace, sans plantes aux alentours qui viendront empiéter sur sa lumière. Juste quelques liriopes sages au pied et un petit pied de fusain (Euonymus fortunei ‘Wolong Ghost’) qui va pousser en s’étalant uniquement. Une potée très japonisante !

Avant l’arrivée des premières gelées, je disposerai quand même un voile de protection car ces végétaux n’ont pas eu le temps de faire suffisamment de réserves cette année pour bien résister au coup de froid.

avr 302012
 

Jeunes feuilles et pousses pourpre sur Nandina domestica dans le square Galliera, Paris 16e (75)

Il n’y a pas que les mahonias qui prennent des couleurs en ce début de printemps. Les bambous sacrés (Nandina domestica), tout du moins ceux qui n’ont pas trop souffert du froid de l’hiver dernier, se font remarquer à la fois par leurs grosses grappes de fruits rouges semblables à du corail et leurs nouvelles pousses, d’un pourpre intense.

Jeunes feuilles et pousses pourpre sur Nandina domestica dans le square Galliera, Paris 16e (75)

La pluie fréquente ces derniers jours a encore accentué la vivacité et la brillance des couleurs de ces arbustes si élégants. Pour les amateurs de couleurs, la variété ‘Richmond’ a davantage de fruits que l’espèce type et se colore encore plus tout en conservant le beau feuillage fin qui fait le charme de l’arbuste.