sept 232013
 

Bananier et papyrus baignés de soleil dans le Jardin des Plantes, Paris 5e (75)
Un beau mélange de toupets échevelés et de larges éventails dans lequel le soleil se glisse avec quelques fusées d’une persicaire. Un trio très exotique, exubérant en diable.

Du soleil, beaucoup de soleil, un sol riche et plutôt humifère et des arrosages copieux et réguliers sont nécessaires pour obtenir cette profusion en quelques mois seulement, le temps d’un été.

sept 172012
 

Décorations florales estivales sur la Place Félix Éboué, Paris 12e (75)

Et oui, vous ne rêvez pas, une pyramide a poussé sur la place Félix Éboué dans le 12e arrondissement de Paris, entourée de palmiers et de bananiers tous plus exotiques les uns que les autres.

Décorations florales estivales sur la Place Félix Éboué, Paris 12e (75)

Cet espace public participe au concours Décoflo, concours des décorations florales estivales, qui est organisé sur le thème des jardins du monde pour l’année 2012. Sur la place Félix Éboué, nous sommes transportés dans un jardin des bords du Nil. Continue reading »

août 092012
 

Bananiers d'Abyssinie rouges (Ensete ventricosum var. Maurelii), cimetière du Père Lachaise en été

Le soleil revient, la chaleur aussi, je vous propose donc un petit peu d’exotisme parisien avec un zoom sur un bananier très décoratif, le petit bananier d’Abyssinie rouge ou bananier rouge (Ensete ventricosum var. Maurelii) qui pousse très vite et permet des décors floraux impressionnants en été.

Bananier d'Abyssinie rouge (Ensete ventricosum var. Maurelii), cimetière du Père Lachaise en été Continue reading »

août 082012
 

Bananier et cosmos, cimetière du Père Lachaise en été

Je continue ma série de mariages de fleurs et de plantes avec un nouveau duo tout en opulence, exotisme et couleurs : un bananier à feuillage pourpre et un cosmos rose indien vif.

Une association réservée aux jardins très ensoleillés et assez vaste. On peut tenter l’accord dans un pot aux dimensions en rapport avec le développement des végétaux, mais il faut prévoir des arrosages fréquents et copieux, même si la météo n’est pas très ensoleillée.

Dans la grisaille de l’été un peu trop fréquente, le cosmos apporte une touche de gaité et de vivacité bienvenue. Quant au bananier, un bananier d’Abyssinie pourpre (Ensente ventricosum ‘Maurelii’), il ravira les amateurs d’exotisme et de feuillage XXL. En fin d’été, il peut être rempoté et hiverné dans une serre ou une véranda à l’abri du gel.

juil 232012
 

Ciel noir d'orage au-dessus d'un bananier dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Avec ces pluies orageuses qui tombent souvent en fin d’après-midi depuis quelques temps, comme sous les Tropiques, on pourrait finir par se demander si Paris ne devient pas… tropical. Ce que certaines plantes nous inciteraient à croire un peu plus. Mais tout ceci n’est qu’illusion le temps d’un été, les températures fraiches des nuits et du début de l’été nous ramènent à la réalité. Ce n’est qu’une ambiance tropicale !

Et pour cela, il faut aller se balader dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris (Paris 5e)…

août 292011
 

La fructification des feux de signalisation parisiens est un évènement rare, je ne pouvais manquer de vous le faire partager ! Et que donnent-ils comme fruits ? Des bananes bien sûr…

Feu de signalisation avec un régime de bananes, défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75)

Feu de signalisation avec un régime de bananes, défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75), 28 août, photo Alain Delavie

Mais oui, je n’ai ni bu ni fumé des choses bizarres… Mais à l’occasion du défilé de la Fête du Dieu Ganesh qui s’est déroulé hier dimanche, dans le 18ème arrondissement de Paris, les rues ont été décorées, et ce feu de signalisation est devenu… un bananier !

Régime de banane accroché à un feu de signalisation, défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75)

Régime de banane accroché à un feu de signalisation, défilé de la fête du Dieu Ganesh, Paris 18e (75), 28 août, photo Alain Delavie

Elles sont belles ces bananes. Dommage que ce ne soient pas la réalité quotidienne. Imaginez, vous pourriez cueillir de délicieuses bananes à chaque feu de la capitale 😉

Trêve de plaisanterie, j’ai suivi le défilé de la fête du Dieu Ganesh et j’ai fait plein de photos. A découvrir bientôt sur Paris côté jardin…