oct 262011
 

Una misteriosa bola (2011) Antoine Dorotte, FIAC Hors les murs au jardin des Tuileries, Paris 1er (75)
Una misteriosa bola est une boule recouverte d’écailles, qui pourrait appartenir au règne animal, mais dont le diamètre imposant et le matériau utilisé — le zinc — lui confèrent une dimension architecturale.

La sphère, à l’aspect mi-animal mi-végétal, entre pangolin et artichaut géant, est une sculpture-gravure évolutive. Le zinc est amené à changer de teinte en fonction des conditions d’installation, de l’environnement et du climat. La peau métallique de « la bola » est donc sujette à différentes mues, à d’irréversibles métamorphoses, processus témoignant d’une entropie à l’oeuvre.

Una misteriosa bola (2011) Antoine Dorotte, FIAC Hors les murs au jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

Una misteriosa bola (2011)
Zinc, acier, bois
5 m de diamètre.
Présentée par ACDC, Bordeaux.

Continue reading »

juin 012011
 

Présenté dans l’exposition « Re » by Art Terre chez Gambs Seconde Nature (Paris 11e), ce cache pot design créé par Alexis Tricoire a été une des grandes attractions du salon Jardins Jardin où un grand bassin avait été aménagé sur la Terrasse du bord de l’eau. Sous les rafales de vent, un ballet de ces surprenants cache-pots flottants retenait l’attention des visiteurs.

Hosta et heuchère dans un Green Pillow, création Alexis Tricoire / Agence Art Terre, Jardins Jardin 2011, Jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

Hosta et heuchère dans un Green Pillow, création Alexis Tricoire / Agence Art Terre, Jardins Jardin 2011, Jardin des Tuileries, Paris 1er (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Prêle dans un Green Pillow, création Alexis Tricoire / Agence Art Terre, Jardins Jardin 2011, Jardin des Tuileries, Paris 1er (75)

Prêle dans un Green Pillow, création Alexis Tricoire / Agence Art Terre, Jardins Jardin 2011, Jardin des Tuileries, Paris 1er (75), mai 2011, photo Alain Delavie

Continue reading »

oct 152010
 

Le Blog Action Day ou Journée d’Action des Blogs se déroule chaque année le 15 octobre depuis quatre ans. Pendant cette journée, les blogs et les blogueurs du monde entier traitent ensemble d’un thème pour mobiliser le plus grand nombre. En 2010, l’eau a été choisi comme sujet des débats et des publications virtuelles. En guise de participation, voici un article sur l’une des rares mares de Paris, la mare de la cité Prost dans le 11e arrondissement, petit havre de nature et de biodiversité dans la grande ville. Un point d’eau à protéger…

Petit havre de nature et de biodiversité dans Paris

La mare de la Cité Prost, square de la Folie-Titon, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

J’avoue que je suis resté pantois quand j’ai découvert cette belle mare au fond du jardin de la Folie-Titon et la vue que l’on avait sur l’église à l’arrière. Difficile de se croire dans Paris, au coeur de la capitale et d’une grande ville.

Petit havre de nature et de biodiversité dans Paris

La mare de la Cité Prost, square de la Folie-Titon, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

Un milieu à préserver
La mare fait l’objet d’attentions particulières. Il est important de ne rien y jeter, de ne pas y introduire d’autres plantes ou d’autres animaux qui pourraient perturber l’équilibre biologique fragile. Le calme doit être observé tout autour pour ne pas déranger les animaux qui vivent dans cet écosystème.

Petit havre de nature et de biodiversité dans Paris

La mare de la Cité Prost, square de la Folie-Titon, Paris 11e, septembre 2010, photo Alain Delavie

Les mares présentent un intérêt écologique, pédagogique, paysager et sont également intéressantes du point de vue de la gestion de l’eau. Actuellement, Paris compte 20 mares dans ses espaces verts. Cliquez sur la carte pour l’agrandir et mieux repérer les points d’eau.

Pourquoi l’eau ?

Les zones humides en France :
2,4 millions d’hectares : surface estimée des zones humides en France en 2006, dont :
26,8 % sur le littoral atlantique
7,8 % sur le littoral méditerranéen
32,3 % de vallées alluviales
33 % de plaines intérieures
– 16 052 hectares : superficie moyenne d’une zone humide
– 24 sites Ramsar sur l’ensemble du territoire français en 2008
(Source : Observatoire national des zones humides)

L’appel de la SNPN pour participer à l’inventaire des mares d’Ile-de-France

L’empreinte sur l’eau d’un état est le volume d’eau nécessaire pour la production des biens et des services consommés par ses habitants :
– 2 483 m3/personne/an aux États-Unis (696 milliards de m3/an)
– 2 332 m3/personne/an en Italie
– 1 875 m3/personne/an en France (110 milliards de m3/an)
– 1682 m3/personne/an en Suisse (12 milliards de m3/an)
– 1 103 m3/personne/an en Pologne (43 milliards de m3/an)
– 675 m3/personne/an en Ethiopie (43 milliards de m3/an)
La moyenne mondiale est de 1 243 m3/personne/an (7 452 milliards de m3/an)
(Source : www.waterfootprint.org)

Un français consomme en moyenne 150 litres d’eau par jour (soit 55 m3 par personne et par an), de 118 litres/jour pour le Nord-Pas-de-Calais à 259 litres/jour pour la Corse. La consommation des foyers français est répartie comme suit :
– 39 % pour les bains et les douches
– 20 % pour les W.C
– 12 % pour le linge
– 10 % pour la vaisselle
– 6 % pour la préparation de la nourriture
– 6 % pour les usages domestiques divers
– 6 % pour le lavage de la voiture et l’arrosage du jardin
– 1 % pour l’eau potable
(Source : Cemagref, ENGEES, Ministère chargé de l’écologie – 2002)

Chaque jour, nous consommons à Paris environ 550 000 m3 d’eau potable. Cette eau est produite par Eau de Paris à partir d’eaux souterraines et d’eaux de rivières, rendues potables avant d’être acheminées jusqu’aux robinets de tous les Parisiens. Cette eau est accessible tous les jours, 24 heures sur 24. Elle est équilibrée et répond à toutes les normes de santé publique comme en attestent les résultats de contrôles constants et rigoureux.

Quantités d’eau nécessaire aux cultures :
– 238 litres/kg de maïs ensilage
– 346 litres/kg de banane
– 454 litres/kg de maïs grain
– 524 litres/kg d’orge
– 590 litres/kg de pomme de terre
– 590 litres/kg de blé
– 900 litres/kg de soja
– 1600 litres/kg de riz pluvial
– 5000 litres/kg de riz inondé
– 5263 litres/kg de coton
(Source : CNRS – Dossier scientifique : l’eau)

The Blog Action Day Blog

août 162010
 

Invité à prendre un petit déjeuner dans le café restaurant « Le jardin du Petit Palais », qui, comme son nom l’indique, donne sur le jardin au coeur du Petit Palais, invisible des rues avoisinantes. J’ai ainsi découvert et apprécié ce lieu paisible, coupé de la grande ville et baigné de soleil.

Jardin secret de Paris

Jardin du Petit Palais, Paris 8e (75), août 2010, photo Alain Delavie

Construit pour l’Exposition Universelle de 1900 comme le Grand Palais et devenu musée en 1902, le Petit Palais est situé sur l’avenue Winston Churchill qui relie l’avenue des Champs-Élysées à l’esplanade des Invalides. Continue reading »

déc 152009
 

En traversant le jardin du Musée du quai Branly, j’ai été attiré par l’immense tapis de grandes prêles ou prêles du Japon (Equisetum japonicum ou Equisetum hiemale var. japonicum). Superbes !

Prêle du Japon, jardin du Musée du quai Branly, Paris 7ème, photo Alain Delavie

Prêle du Japon, jardin du Musée du quai Branly, Paris 7ème, photo Alain Delavie

Avec leurs longues tiges bien droites et cannelées, marquées par des anneaux brun foncé, ces plantes très graphiques apportent une touche d’exotisme et de design dans le jardin, mais aussi sur une terrasse ou un jardin.

Prêles du Japon dans le jardin du Musée du quai Branly (Paris 7ème), photo Alain Delavie

Prêles du Japon dans le jardin du Musée du quai Branly (Paris 7ème), photo Alain Delavie

Elles poussent aussi bien en pleine terre qu’en pot, pourvu que le sol reste toujours frais, voire humide. Elles peuvent même être installées sur les bords d’un bassin, comme une plante aquatique émergée. Vous pouvez d’ailleurs composer un charmant petit bassin avec un pot non percé, un pied de prêle et de l’eau.

Mini bassin avec un pied de prêle du Japon et des lentilles d'eau, Salon Jardins Jardin 2009, photo Alain Delavie

Mini bassin avec un pied de prêle du Japon et des lentilles d'eau, Salon Jardins Jardin 2009, photo Alain Delavie

Quelques lentilles d’eau et le bassin est prêt. En été, il faudra seulement penser à ajouter souvent de l’eau.

mai 282009
 

Il est encore temps pour installer un mini bassin sur son balcon, sa terrasse, dans sa cour ou son jardin. Voici une idée facile à réaliser, photographiée l’an dernier lors du salon Jardins, Jardin 2008.

Des gros pots étanches (en terre cuite émaillée ou en résine de synthèse pour un poids moindre), quelques plantes aquatiques flottantes (ici des Salvinia auriculata et des jacinthes d’eau, Eicchornia crassipes) et surtout des bougies fleurs.
L’effet est immédiat, l’entretien est réduit, l’ensemble est charmant et rafraîchissant…