jan 242014
 

Jardin Express vous propose quatre collections de jeunes plants pour fleurir tout l’été vos jardinières de 40 à 50 cm de longueur. À réserver sans trop tarder !

Collection Julie, Jardin ExpressCollection JULIE
Une dominante bleue rappelle la couleur préférée de Julie. Optimiste, énergique, pleine de charme, avec une pointe d’espièglerie. Pour une fenêtre, un balcon ou une terrasse ensoleillés. Floraison de mai ou juin à octobre.
Un assortiment de 3 variétés :

  • Pétunia Tumbelina Victoria
  • Lobélia Hot bleu à œil blanc
  • Pétunia Surfinia Sky Blue

À partir du 24/03/2014 la collection de 6 jeunes plants 12,40 € + les frais de port. Fournies avec le plan de plantation. Continue reading »

déc 052013
 

Bulbilles de Begonia sutherlandii sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)
Mis au régime sec courant novembre, mon pied de Begonia sutherlandii s’est mis peu à peu en repos. Le week-end dernier, j’ai coupé les tiges et les feuilles fanées pour ne laisser que la souche avec tous les bulbilles tombées du feuillage de part et d’autre dans la potée. Belle descendance !

Bulbilles de Begonia sutherlandii sur mon balcon en automne, Paris 19e (75)
Pour l’instant, je laisse tout tel quel, mais dès que la météo va nous annoncer un froid plus intense, je protègerai la potée et les bulbilles. Cette espèce est peu rustique, beaucoup moins que B. grandis ssp. evansiana. Elle est aussi très sensible à l’humidité hivernale. Pas facile à garder d’une année sur l’autre, j’ai perdu de nombreux pieds. Mais je retente, la plante ayant bien poussé tout au long de l’été.

oct 072013
 

Bégonia semperflorens dans le parc de Bercy en début d'automne, Paris 12e (75)
Les petits bégonias (Begonia semperflorens) utilisés pour les bordures des massifs ou les potées extérieures pendant la belle saison peuvent être installés dans la maison pour y passer l’hiver, comme une plante d’intérieur fleurie.

Plus tôt le transfert est réalisé, meilleure est la transition, toujours délicate. Les bégonias semperflorens cultivés dans les plates-bandes doivent être rempotés dans des pots assez étroits car ces plantes craignent les excès d’humidité et ne poussent bien que dans un substrat qui se ressuie rapidement. Avant d’effectuer le transfert vers une pièce de la maison ou de l’appartement, éliminez les fleurs fanées, les feuilles malades (taches d’oïdium ou de pourriture). Et installez votre bégonia dans un endroit très clair, le plus près possible d’une baie vitrée. Les variétés à feuillage pourpre sont encore plus exigeantes en lumière que celles à feuilles vertes. Limitez les arrosages, le sol devant sécher en surface entre deux apports d’eau. Inutile de donner de l’engrais pendant l’automne et l’hiver.

août 282013
 

Bégonia hybride type rhizomateux, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Les bégonias ont pour certains de superbes feuillages très originaux ou des floraisons toutes aussi intéressantes, mais ces plantes d’intérieur se montrent souvent capricieuses et très difficiles à conserver dans un appartement. Quand j’ai acheté ce petit pied au feuillage vert ponctué d’argent avec un revers pourpre je ne me faisais guère d’illusion sur sa résistance et j’ai même envisagé de l’installer dans un de mes terrariums. Mais ce bel inconnu se montre très résistant et plutôt facile à cultiver.

Bégonia hybride type rhizomateux, Bégoniacées, plante d'intérieur, Paris 19e (75)
Installé derrière une grande baie vitrée sans soleil direct, ce bégonia rhizomateux pousse lentement mais sûrement, sans souffrir d’un manque d’humidité ambiante. Il ne semble pas sensible à l’oïdium. Un costaud !

Je l’ai trouvé il y a quelques mois déjà, mais je ne sais même plus où dans Paris…

août 012013
 

Dahlia coccinea et Calystegia hederacea 'Flore Pleno' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Le bal des floraisons continue sur mon balcon parisien, chaque jour apportant sa nouvelle fleur ici ou là. Pour terminer cette semaine et débuter le mois d’août, je vous propose une petite visite fleurie de mon jardin suspendu.

Ci-dessus, la première fleur du Dahlia coccinea et guirlande de pompons du liseron du Japon (Calystegia hederacea ‘Flore Pleno’). Au premier plan à droite, on aperçoit un peu du feuillage de l’Hibiscus coccineus qui profite des chaudes journées pour pousser à vue d’oeil. Les boutons floraux commencent à peine à apparaître.

Bégonia sutherlandii sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Mon petit pied de Begonia sutherlandii a pris de belles proportions et il me prodiguent en permanence une multitude de petites fleurs orange vif.

Sphaeralcea 'Newleaze Coral' et Begonia sutherlandii sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Juste à côté du bégonia, Sphaeralcea ‘Newleaze Coral’ forme maintenant un petit buisson. Chaque fleur ne dure qu’une journée, ouverte le matin elle se fane le soir. Mais le renouvellement se fait de jour en jour, assurant une belle floraison. J’adore cet orange doux !

Potée de Sphaeralcea 'Newleaze Coral' sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

J’ai été obligé de tourner la potée pour appuyer la touffe de Sphaeralcea contre le mur et permettre au pied d’Hibiscus coccineus ‘Alba’ de profiter de davantage de soleil.

Impatiens auricoma x tuberosa sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Je ne vous ai pas encore parlé de cette belle impatience (Impatiens auricoma x Impatiens tuberosa) qui vient de chez Alain Tan, Pépinière Fleurs du Sud. Elle pousse à vue d’oeil prenant une belle ampleur et donnant de belles fleurs rose vif.

Continue reading »

juil 282013
 

Jardinière de bégonia 'Dragon Wing' en plein été dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Chaque année, je ne taris pas d’éloges pour cette variété exceptionnelle de bégonia, mais une fois encore, il confirme sa robustesse, sa facilité de culture et son abondante floraison, malgré une météo difficile qui passe d’un extrême à l’autre. Avec des arrosages réguliers mais sans plus, le bégonia ‘Dragon Wing’ fleurit sans discontinuer du printemps jusqu’aux gelées, quel que soit le temps.

Jardinière de bégonia 'Dragon Wing' en plein été dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Tant qu’il n’y a pas de grêle ou de tornade, ce beau bégonia continue sa croissance vigoureuse et ne cesse de fleurir. Jamais malade, rarement attaqué par des parasites, cette fleur d’été est vraiment sans soucis.

J’ai préféré planter des némésias cette année. Et bien j’ai eu tort, car aujourd’hui j’aurai d’énormes touffes de bégonias ‘Dragon Wing’ couverts de fleurs alors que mes plants de némésias ont cessé de fleurir et sont souffreteux depuis que le thermomètre a dépassé les 30 °C. Ceci étant, ce bégonia est de plus en plus difficile à trouver en jeunes plants à l’unité au printemps.