mar 122012
 

Floraison en fin d'hiver d'un cactus de Noël, plante grasse d'intérieur

Quand ils se plaisent, les cactus de Noël n’attendent pas la fin de l’année pour fleurir. S’ils se couvrent d’une généreuse floraison quand les jours raccourcissent, ils leur arrivent de donner quelques fleurs au fil des mois comme ma potée le fait en ce moment avec une seule fleur, d’un beau dégradé d’orange.

J’aime beaucoup ce coloris qui oscille entre le orange vif et le blanc nacré. Et le grand pistil aux extrémités rose indien vif qui pointent à l’extrémité de la fleur, superbe.

fév 082012
 

Grosses potées d'épicactus, La Galerie Végétale, rue des Vinaigriers, Paris 10e (75), 7 février 2012, photo Alain Delavie

L’hiver est une période difficile pour les cactus, qui ne supportent ni les gelées, ni les intérieurs surchauffés et sombres. Si les espèces les plus robustes arrivent à survivre à un hivernage dans un garage, il n’en est pas de même avec les magnifiques cactus orchidées ou épicactus qui se montrent plus délicats, très sensibles aussi bien à un excès d’arrosage qu’à un manque d’eau trop prolongé.

L’idéal serait de pouvoir maintenir ces cactus dans une véranda ou une serre peu chauffée, avec une température comprise entre 5 et 15 °C.
Ces plantes succulentes ont besoin d’une période de repos hivernal marqué avec des températures nettement plus fraîches et des arrosages très espacés, mais ils ne supportent pas la moindre petite gelée et le dessèchement extrême de leur substrat. Un arrosage toutes les trois semaines ou une fois par mois en hiver est nécessaire, sous réserve d’abriter le cactus dans une pièce bien claire et avec une température pas trop basse. Après un apport d’eau, le substrat doit ressuyer rapidement, l’eau ne doit jamais stagner dans une soucoupe.

Les belles potées d’épicactus que j’ai photographiées sont proposées par La Galerie Végétale, rue des Vinaigriers, Paris 10e (75). Ce n’est pas fréquent de trouver d’aussi belles potées, aussi bien développées. Avis aux amateurs !

fév 052012
 

Collection Jardin de cactus, bougies Point à  la Ligne, salon Maison & Objet 2012, Parc des Expositions Paris Nord Villepinte

La collection printemps – été 2012 de la marque Point à la Ligne comprend un jardin de cactus : tout un ensemble de bougies de tailles différentes et ressemblant… à des cactus.

Les bougies en forme de cactus colonnaire sont proposées en trois tailles :

  • Le petit modèle, diamètre 7 cm, hauteur 14 cm, durée d’éclairement de 10 heures.
  • Le moyen modèle, diamètre 10 cm, hauteur 23 cm, durée d’éclairement de 20 heures.
  • Le grand modèle, diamètre 13 cm, hauteur 38 cm, durée d’éclairement de 50 heures.

Le cactus photophore rechargeable visible au premier plan de ma photo a un diamètre et une hauteur de 13 cm. Sa durée d’éclairement est de 8 heures.

Ce jardin de cactus comprend aussi des bougies en forme de caméléon. Deux modèles sont disponibles, le petit de 7 cm de hauteur et d’une durée d’éclairement de 3 heures, le grand avec une hauteur de 10 cm et une durée d’éclairement de 4 heures.

fév 012012
 

Canapé cactus de Cerruti Baleri

Les piquants semblent redoutables et pourtant il n’en est rien, vous avez devant vous un confortable canapé, créé par Maurizio Galante et édité par Cerruti Baleri. Un canapé moelleux et design que vous pouvez assortir avec des poufs « tato tattoo cactus ».

Pouf "tato tattoo cactus" créé par Maurizio Galante et édité par Cerruti Baleri

Ne dirait-on pas un énorme cactus de belle-mère ? Mais les fesses les plus délicates peuvent s’y poser sans craindre un supplice insoutenable.

Pouf "tato tattoo cactus" créé par Maurizio Galante et édité par Cerruti Baleri

Ces poufs sont constitués en polyuréthane avec une base en plastique. Ils sont très flexibles et existent aussi en version lapin, tigre ou crâne d’hippopotame.
Diamètre 48 x hauteur 43,5 cm.

Vous trouverez ces poufs chez Atù. Nouveau lieu dédié au design dans le 10ème arrondissement de Paris, le showroom Atù défend des marques de mobilier contemporain prestigieuses mais peu visibles à Paris comme Tom Dixon, Arco, Cerruti Baleri ou Danese, ainsi que de jeunes éditeurs totalement inconnus en France comme Valsecchi 1918 ou Igor Becker. Un espace de 100m2 rue des Vinaigriers, la rue du moment dans le 10ème aux abords du canal St Martin, dont la programmation fraiche proposera régulièrement de nouveaux acteurs du mobilier international au caractère et à l’humour bien trempés.

Showroom Atù
51 rue des Vinaigriers,
75010 Paris.
Tél.: +33 (0)1 46 07 18 23
Ouvert du lundi au vendredi de 14h à 18h et sur rendez-vous.

jan 252012
 

 Saguaro, Creativando / Renzo Schiratti

Ce porte-manteau original en forme de cactus cierge est une des nouveautés proposées lors du dernier salon Maison & Objet qui s’est clôturé lundi dernier. Nul besoin d’avoir la main verte pour accueillir ce cactus saguaro dans son intérieur 😉

Forme très épurée pour ce porte-manteau design pourvu de six patères.
Il est réalisé en stratifié HPL très résistant. Il peut être utilisé des deux côtés.

Création Renzo Schiratti pour Creativando.

déc 292011
 

Fruits du dragon (Hylocereus undatus)

Au moment des fêtes de fin d’année et des festivités du nouvel an chinois, les rayons des épiceries de fruits et légumes exotiques offrent ces superbes fruits vivement colorés de rose, d’orange, de vert et de jaune.

Pitaya, Pitahaya ou fruit du dragon, quel que soit le nom, il s’agit d’un fruit exotique et plus exactement du fruit d’un cactus (Hylocereus undatus) à floraison nocturne fécondée par les chauve-souris dans la nature, par l’homme en culture.

Fruits du dragon (Hylocereus undatus)

Souvent plus gros qu’une belle poire et bien rebondi, ce fruit coloré renferme une pulpe blanche, juteuse, sucrée et rafraichissante qui contient de nombreuses petites graines noires. La chair se consomme crue (avec les graines), à la petite cuillère, nature ou avec un filet de citron vert. Son goût se rapproche de celle du kiwi. Elle sert aussi à confectionner des sorbets ou des jus.

Il est possible de cultiver le cactus en pot, en prévoyant beaucoup de place et un palissage car les tiges peuvent s’étendre sur plusieurs mètres (jusqu’à 10 à 12 m). Mais la floraison se fait souvent attendre pendant des années. Et il faut deux pieds au patrimoine génétique suffisamment différent pour obtenir une fécondation.