juin 272013
 

Célosie plumeuse (Celosia argentea groupe Plumosa) sur mon balcon en début d'été, Paris 19e (75)

Après avoir admiré de superbes amarantes et des célosies plumeuses spectaculaires dans les parcs et jardins de Paris les années précédentes, j’ai eu envie de tenter l’expérience. Je commence modestement avec un pied de célosie plumeuse (Celosia argentea groupe Plumosa) aux épis d’un bel orange vif qui tranche avec le feuillage vert franc.

Il n’y avait aucun nom de variété sur la potée. J’espère que cette variété ne va pas rester trop naine et qu’elle va s’étoffer suffisamment pour atteindre au moins 30 à 35 cm de hauteur.

août 102012
 

Célosie 'China Town', Domaine de Maninet, Valence (Drôme), Clause Vegetable Seeds et Oxadis

Il suffit de quelques plantes bien choisies pour mettre le feu dans les massifs et les potées en été. Amateurs de teintes douces, veuillez sauter ce billet…

Amarante tricolorie, cimetière du Père Lachaise en été

Couleurs détonantes, flamboyantes ! Il fallait bien ça pour saluer l’arrivée du soleil et de la chaleur sur Paris…

août 212010
 

Il faut attendre le coeur de l’été pour admirer les célosies (Celosia argentea groupe Plumosa) dans toute leur splendeur. Les plates-bandes très fleuries du Parc floral de Paris (75) en montrent quelques beaux exemplaires jaune d’or en ce moment.

Fleurs d'été

Célosies et rudbeckias, parc floral de Paris (75), août 2010, photo Alain Delavie

Rien à voir avec les jeunes plants courts sur tige proposés dans les jardineries au printemps. Quand la célosie est installée dans un sol riche et bien arrosé, elle peut atteindre jusqu’à 60 cm de hauteur, déployant de beaux panaches plumeux. Une belle plante qui joue avec les rayons du soleil qui la font presque scintiller.

Fleur d'été

Célosies, parc floral de Paris (75), août 2010, photo Alain Delavie

Les célosies plumeuses doivent être installées dans un emplacement très ensoleillé, car ces cousines des amarantes (elles appartiennent à la famille des Amarantacées) aiment la chaleur. Il faut leur éviter les coups de soif et une atmosphère trop sèche qui les rend sensibles aux attaques d’araignées rouges.

Elles peuvent être associées à la plupart des fleurs annuelles aimant le plein soleil, comme les rudbeckias (en photos), les tournesols, les amarantes, les cosmos, les lavatères, les sauges, les coréopsis, les oeillets et roses d’Inde, etc.

Fleurs d'été

Célosies et rudbeckias, parc floral de Paris (75), août 2010, photo Alain Delavie

Les célosies se multiplient par semis, au début du printemps. Il faut les semer sous abri, dans une mini serre par exemple, avec une température de 20 à 22 °C. Les graines ne doivent pas être recouvertes de terreau. La lumière est indispensable pour qu’elles germent. La germination s’effectue en sept à dix jours.

Quand les plants ont deux ou trois feuilles, il faut les repiquer individuellement dans des godets où ils grossiront jusqu’à leur mise en place en avril ou mai, voire juin quand le printemps est trop frais. Ces plantes poussent aussi bien en pleine terre qu’en pot, dans un sol léger et riche. Ce sont en fait des plantes vivaces, mais elles ne résistent pas aux gelées.