avr 182015
 

Coeur-de-Marie (Dicentra spectabilis 'Valentine') sur mon balcon au printemps, rue de Nantes, Paris 19e (75)
Le coeur-de-Marie (Dicentra spectabilis ‘Valentine’) n’a pas le vertige et s’élance au-dessus du vide et de la rue, 5 étages plus bas. Bien accrochés, les petits coeurs tintinnabulent au gré du vent à la vue de tous les passants… s’ils lèvent la tête et les yeux !

avr 172015
 

Dicentra spectabilis 'Valentine' sur mon balcon au printemps, rue de Nantes, Paris 19e (75)
Ne sont ils pas adorables ces petits coeurs d’un rouge intense, les premiers portés par ma potée de coeur-de-Marie (Dicentra spectabilis ‘Valentine’) pour ce printemps ?

Après l’explosion de fleurs de mon pied de corète du Japon et les petits pavots jaunes pâles du Saruma henryi chaque jour un peu plus nombreux, c’est la troisième espèce végétale qui se met à fleurir avec générosité sur mon balcon. Le bal des floraisons est reparti, un bonheur toujours renouvelé.

avr 032014
 

Coeur-de-Marie 'Valentine' (Dicentra spectabilis 'Valentine' = Lamprocapnos spectabilis 'Valentine') sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Avec ses petits coeurs d’un rouge vif soutenu et son feuillage vert à bronze, cette variété de coeur-de-Marie est vraiment craquante.

Coeur-de-Marie 'Valentine' (Dicentra spectabilis 'Valentine' = Lamprocapnos spectabilis 'Valentine') sur mon balcon au début du printemps, Paris 19e (75)
Petit rappel, les coeurs-de-Marie ne sont plus des Dicentra spectabilis, mais des Lamprocapnos spectabilis. Continue reading »

mai 092013
 

Coeur-de-Marie parmi les azalées, Promenade plantée, Paris 12e (75), 8 mai 2013, photo Alain Delavie

Le temps s’obstine à vouloir resté gris et pluvieux, qu’importe, voici une note colorée composée d’un ensemble de coeur-de-Marie et de plusieurs azalées japonaises ou mollis. La grisaille a le mérite de mettre en valeur les coloris de ces plantes de terre de bruyère qui préfèrent les ambiances fraiches et ombragées.

mar 142013
 

Coeur-de-Marie blanc (Lampocapnos spectabilis 'Alba') sur mon balcon au début du printemps

Et oui, les botanistes ont encore bougé la nomenclature botanique et cette fois-ci pour une espèce bien connue dans nos jardins… Les coeurs de Marie ou coeurs de Janette, Dicentra spectabilis, sont devenus Lamprocapnos spectabilis, et déjà depuis quelque temps (août 2006). Il est plus que temps de changer les étiquettes…

Lamprocapnos spectabilis, Lamprocapnos spectabilis ‘Alba’ (en photo), Lamprocapnos spectabilis ‘Valentine’, Lamprocapnos spectabilis ‘Gold Heart’.

Changement aussi pour les coeurs de Marie grimpants. Dicentra scandens est devenu Dactylicapnos scandens.

Ma photo a été prise l’année dernière à la fin mars. Inutile de vous dire que cette année, mon coeur de Marie blanc n’est pas près de fleurir dans quinze jours, il n’est même pas sorti de terre…

mai 192012
 

Dicentra spectabilis et Millium effusum 'Aureum', Pépinière Le Jardin du Morvan, Thierry Denis, Journées des Plantes de Courson, Printemps 2012, Domaine de Courson, Courson-Monteloup (Essonne)

Le millet doré des bois (Millium effusum ‘Aureum’) et un coeur de Marie (Dicentra spectabilis), on ne peut rêver duo printanier plus charmant et joyeux !

Ces deux plantes vivaces poussent à l’ombre ou à mi ombre et apprécient un terrain frais. Elles sont donc faites pour se rencontrer, cohabiter l’une à côté de l’autre. Aussi bien en pleine terre dans un jardin qu’en pot dans une cour, sur une terrasse ou un balcon.

La photo a été prise sur le stand de Thierry Denis, pépinière Le Jardin du Morvan, qui expose tout le week-end lors des Journées des Plantes de Courson (Essonne).