mar 262010
 

À partir du 27 mars, le Conseil général des Hauts-de-Seine propose des visites guidées et des promenades thématiques dans les parcs départementaux et offre ainsi la possibilité d’une visite différente des parcs, guidée par un conférencier et gratuite.

Visites guidées, conférences, amoureux de la nature, chacun y trouvera l’activité qui lui convient : Comment découvrir les secrets cachés derrière les bosquets du parc de Sceaux ? Les étonnantes astuces écologiques qui permettent au parc du Chemin-de-l’Ile d’être un parc durable? L’héritage historique et botanique de la Vallée aux Loups Chateaubriand ? Le public découvrira les réponses en participant aux visites guidées et aux promenades thématiques organisées chaque trimestre par le Conseil général des Hauts-de-Seine dans les parcs départementaux : parc de la Vallée aux loups à Châtenay-Malabry, parc du Chemin de l’Ile à Nanterre, parc de l’Ile Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux, jardins Albert Kahn à Boulogne Billancourt, parc des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne et Gennevilliers et parc de Sceaux. Gratuit et sans inscription.

Continue reading »

mar 092010
 

En mars, pour le 150e anniversaire de la naissance d’Albert Kahn, le Conseil général des Hauts-de-Seine, propriétaire du musée Albert-Kahn à Boulogne (92), lance une nouvelle version du site www.albert-kahn.fr et propose plus de 50 animations.

Quand, le 3 mars 1860, Abraham Kahn naît dans le Bas-Rhin, qui peut se douter que sous le nom d’Albert Kahn, il constituera des archives photographiques et cinématographiques qu’on peut consulter aujourd’hui ? Qui peut croire qu’alors que le musée Albert-Kahn possède le premier fonds au monde d’autochromes avec près de 72 000 images… l’homme Albert Kahn ne pose que sur une seule d’entres elles ? Albert Kahn banquier pacifiste était un homme discret, qui ne voulait pas se mettre en avant.

Avec la nouvelle version du site www.albert-kahn.fr, considérablement enrichie, les internautes pourront désormais préparer leur visite, découvrir des contenus exclusifs, approfondir leurs connaissances sur les jardins du musée, sur Albert-Kahn et son œuvre, sur les procédés de photographie et parcourir en profondeur les collections. Par l’intermédiaire d’une mappemonde interactive, les internautes pourront explorer tous les pays visités par les opérateurs d’Albert Kahn, soit plus de 50, et découvrir des photographies et des films inédits. Il en va de même pour toutes les régions françaises visitées par les opérateurs du banquier philanthrope. Le Conseil général des Hauts-de-Seine fait appel aux contributions des visiteurs pour participer à la continuation de l’œuvre. Dans le courant de l’année, le site sera complété par une version en anglais et en japonais. A terme, les chercheurs pourront consulter l’inventaire des collections. Pour lancer cette nouvelle version du site www.albert-kahn.fr, le Conseil général des Hauts-de-Seine a organisé, lundi 8 mars, une soirée de présentation pour les bloggeurs les plus influents dans le domaine de l’art, de la photographie et du patrimoine culturel. La nouvelle version du site est en ligne aujourd’hui mardi 9 mars.

Au musée Albert-Kahn à Boulogne, le Conseil général des Hauts-de-Seine organise plus de 50 animations, du 3 au 28 mars, pour essayer de comprendre un peu mieux ce discret Albert Kahn. Au programme :
• une exposition promenade dans les jardins sur Albert Kahn et ses jardins,
• un quizz sur Albert Kahn avec des lots à gagner,
• 7 visites-promenades guidées par un médiateur culturel dans les jardins,
• 12 conférences pour mieux comprendre, l’homme Albert Kahn, son œuvre et son époque (avec des intervenants du musée ou extérieurs),
• 24 séances de projection des 9 épisodes de la série réalisée par la BBC (diffusée sur Arte en 2009) et du 10ème épisode inédit sur le Japon (certains épisodes étant diffusés plusieurs fois),
• 4 séances de projection du film Albert Kahn à Boulogne-Billancourt de la série documentaire « Un lieu, un destin » produite par le Conseil général,
• 7 autres séances de projection de films réalisés par le musée ou en collaboration avec lui.

Le programme complet est disponible sur www.albert-kahn.fr

Albert-Kahn, musée et jardins
10-14, rue du Port,
92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 55 19 28 00.
Ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 18 h (19 h du 1er mai au 30 septembre).
Dans la galerie, l’exposition « Bretagne : voyager en couleurs » est proposée jusqu’au 4 juillet 2010.
Entrée : 1,50 euros (comprenant expositions et jardins), gratuite pour les moins de 12 ans.
Accès : Métro ligne 10 (station Boulogne – Pont de Saint-Cloud); Tramway ligne T2.

jan 262010
 

A partir de fin janvier 2010, le Conseil général des Hauts-de-Seine évoque, un siècle après, la grande crue de la Seine de janvier 1910, à travers une exposition, des cycles de rencontres, des débats et des animations dans le département. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du rendez-vous annuel de la culture scientifique « La Science se livre » dont le thème cette année est l’eau, un enjeu essentiel du XXIe siècle.

Le 28 janvier, à 18h30, à l’Hôtel de Ville de Boulogne-Billancourt, Patrick Devedjian, ministre auprès du Premier ministre, chargé de la mise en œuvre du plan de relance, président du Conseil général des Hauts-de-Seine, inaugurera l’exposition « La grande crue de 1910 : et aujourd’hui dans les Hauts-de-Seine ? » en présence de Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Pierre-Christophe Baguet, député-maire de Boulogne-Billancourt et Claudie Haigneré, présidente de la Cité des Sciences et de l’Industrie.

Affiche de l'exposition "La grande Crue 1910 Et aujourd'hui dans les Hauts-de-Seine ?"
L’exposition retrace le déroulement de cette crue qui arrive en moyenne une fois par siècle et présente les mesures de prévention mises en place par le Conseil général pour atténuer les effets de ce type de phénomène. Elle est proposée au public dans trois lieux des Hauts-de-Seine : à l’Hôtel de Ville de Boulogne-Billancourt et aux médiathèques de Sèvres et de Suresnes.

En janvier 1910, la Seine est sortie de son lit au cours d’une crue d’ampleur exceptionnelle. La crue a atteint son niveau le plus haut (8,62 m sur l’échelle du pont d’Austerlitz) le 28 janvier 1910, causant des dommages non seulement à Paris, mais aussi dans les communes riveraines de la Seine dans le département des Hauts-de-Seine.

Clichy en 1910 et un siècle plus tard

Clichy pendant la grande crue de 1910 et à l'époque actuelle (DR)

A travers des témoignages et des photos d’époque, l’exposition montre au public les Hauts-de-Seine pendant la crue de 1910, ainsi que l’ampleur que pourrait avoir une telle crue si elle se reproduisait aujourd’hui. Elle expose aussi les moyens que les pouvoirs publics (Etat, Département, communes) ont mis en œuvre pour en réduire l’impact. En effet, si cette crue ne s’est pas reproduite depuis un siècle, cela ne signifie pas que ce risque est définitivement écarté.

Des brochures vont également être réalisées, une à destination du grand public et une autre à destination des collégiens présentant les actions du Conseil général en matière de prévention, des conseils sur la conduite à tenir en cas d’inondation et des images d’archives de la crue de 1910.

Dans les Hauts-de-Seine, le risque d’inondation est particulièrement important puisqu’une crue de type 1910 toucherait :
– 20 % de la superficie du département,
– près de 300 000 personnes,
– 2 500 commerces.
L’évaluation des dommages en cas de crue de type 1910 est estimée de 4 à 5 milliards d’euros pour le département.

Infos pratiques :
– Boulogne-Billancourt : du 28 janvier au 13 mars 2010, Hôtel de Ville, 26, avenue André Morizet.
– Suresnes : du 26 janvier au 6 février 2010, médiathèque, 5, rue Ledru Rollin.
– Sèvres : du 20 janvier au 8 février 2010, médiathèque, 8, rue de Ville d’Avray.
Plus d’informations sur le site Internet : www.hauts-de-seine.net

jan 072010
 

En janvier, le Conseil général des Hauts-de-Seine organise 12 cours de jardinage dans trois espaces verts du département : le parc de la Vallée-aux-Loups Chateaubriand à Châtenay-Malabry, le parc des Chanteraines à Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne et le parc de l’Ile Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux.

Ces cours sont ouverts à tous, débutants comme amateurs confirmés. Ils sont donnés par des paysagistes en petits groupes. Ils sont payants et sur inscription.

Parc de la Vallée-aux-Loups, Chateaubriand à Châtenay-Malabry
Cours théoriques: le vendredi de 10h30 à 12h30 à la serre de l’Arboretum.
Intervenant : Pierre Nessmann, paysagiste spécialisé dans la conception de jardins et terrasses, diplômé du centre horticole de Lullier-Genève.

Vendredi 8 janvier : L’agenda du bon vieux jardinier : 12 mois de jardinage au naturel.
Apprendre à intervenir au bon moment et surtout ne rien oublier, toutes les activités du jardin passées en revue.

Vendredi 15 janvier: Histoire et style de jardin : de l’artifice à la nature.
Un voyage dans l’univers des jardins de l’Antiquité à nos jours afin de découvrir les caractéristiques du dessin, des végétaux et des éléments du décor qui composent les différents styles de jardin.

Vendredi 22 janvier: Aménagement et entretien du jardin naturel.
Aménager et cultiver autrement dans le respect des grands principes de la nature pour un jardin sauvage, fleuri et productif.

Vendredi 29 janvier: Le jardin : un terrain dans le paysage.
Savoir lire et analyser un paysage pour créer un jardin en harmonie avec l’environnement.

Ferme du parc des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne et Gennevilliers
Le samedi de 10h à 12h. Intervenant : Gilles Quennevat, responsable des espaces verts de la ville du Plessis-Robinson, formateur au Conservatoire international des parcs et jardins et du paysage de Chaumont-sur-Loire.

Samedi 9 janvier: Les parasites et les maladies.
Savoir les identifier et les traiter en utilisant des méthodes douces respectueuses de l’environnement.

Samedi 16 janvier: Jardin et développement durable.
Découvrir les techniques et moyens qui permettent de récupérer et d’économiser l’eau, de réduire les travaux d’entretien. Savoir limiter l’utilisation des pesticides, choisir des végétaux pour attirer et préserver la petite faune au jardin, fabriquer le compost…

Samedi 23 janvier: Les plantes de milieu sec pour un jardin sans arrosage.
Arbres, arbustes, fleurs… Conception et réalisation d’un petit jardin au régime sec.

Samedi 30 janvier: Les rosiers (1ère partie).
Les différents types et variétés de rosiers (grimpant, tige, buisson, paysagers…), découvrir les espèces les plus parfumées ou résistantes aux maladies.

Parc de l’Ile Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux.
Le samedi de 15h à 17h. Intervenant : Gilles Quennevat, responsable des espaces verts de la ville du Plessis-Robinson, formateur au Conservatoire international des parcs et jardins et du paysage de Chaumont-sur-Loire.

Samedi 9 janvier: Les parasites et les maladies.
Savoir les identifier et les traiter en utilisant des méthodes douces respectueuses de l’environnement.

Samedi 16 janvier: Jardin et développement durable.
Découvrir les techniques et moyens qui permettent de récupérer et d’économiser l’eau, de réduire les travaux d’entretien. Savoir limiter l’utilisation des pesticides, choisir des végétaux pour attirer et préserver la petite faune au jardin, fabriquer le compost…

Samedi 23 janvier: Les plantes de milieu sec pour un jardin sans arrosage.
Arbres, arbustes, fleurs… Conception et réalisation d’un petit jardin au régime sec.

Samedi 30 janvier: Les rosiers (1ère partie).
Les différents types et variétés de rosiers (grimpant, tige, buisson, paysagers…), découvrir les espèces les plus parfumées ou résistantes aux maladies.

Inscription et renseignements :
Par mail (jardinage@cg92.fr) ou au tél. : 01 49 73 79 27.
Tarif à l’unité : 7 € (habitants des Hauts-de-Seine) ou 8 € (habitants hors Hauts-de-Seine).

déc 032009
 

En décembre, le Conseil général des Hauts-de-Seine organise 8 cours de jardinage dans trois espaces verts du département : le parc de la Vallée-aux-Loups Chateaubriand à Châtenay-Malabry, le parc des Chanteraines à Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne et le parc de l’Ile Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux.

Le 5 décembre, le cours est consacré au décor d’intérieur éphémère pour Noël, pour apporter une touche de gaieté végétale aux fêtes de fin d’année. Le cours du 18 décembre, sur le thème « À noël, des décos naturelles », propose d’apprendre à réaliser des décorations pour les fêtes 100% naturelles à partir de baies, fruits, feuilles et branches du jardin : couronnes de bienvenue, de l’avent et centres de table. Ces cours sont ouverts à tous, débutants comme amateurs confirmés. Ils sont donnés par des paysagistes en petits groupes. Payant et sur inscription.

Parc de la Vallée-aux-Loups à Châtenay-Malabry

Cours théoriques :
Le vendredi de 10 h 30 à 12 h 30 à la serre de l’Arboretum. Intervenant : Pierre Nessmann, paysagiste spécialisé dans la conception de jardins et terrasses, diplômé du centre horticole de Lullier-Genève.
– Vendredi 4 décembre : le verger traditionnel et les formes fruitières.
– Vendredi 11 décembre : les variétés fruitières traditionnelles et sauvages.
– Vendredi 18 décembre : à noël, des décos naturelles.

Cours pratiques :
Le vendredi de 14 h à 16 h à l’Ile verte. Ces cours viennent en complément des cours théoriques. Intervenant : Michel Farris, chargé des jardins de collection au Conseil général et son équipe.
– Vendredi 4 décembre : Plantation et taille de la vigne et des arbres fruitiers.

Ferme du Parc des Chanteraines à Villeneuve-la-Garenne et Gennevilliers

Le samedi de 10 h à 12 h. Intervenant : Gilles Quennevat, responsable des espaces verts de la ville du Plessis-Robinson. Formateur au Conservatoire international des parcs et jardins et du paysage de Chaumont-sur-Loire.
– Samedi 5 décembre : un décor éphémère pour noël.
– Samedi 12 décembre : les plantes méditerranéennes et exotiques.

Parc de l’Île de Saint-Germain à Issy-les-Moulineaux

Le samedi de 15 h à 17 h. Intervenant : Gilles Quennevat, responsable des espaces verts de la ville du Plessis-Robinson. Formateur au Conservatoire international des parcs et jardins et du paysage de Chaumont-sur-Loire.
– Samedi 5 décembre : un décor éphémère pour noël.
– Samedi 12 décembre : les plantes méditerranéennes et exotiques.

Inscription et renseignements :
Par mail : jardinage@cg92.fr
Par tél. : 01 49 73 79 27.
Tarif à l’unité : 7 € (habitants des Hauts-de-Seine), 8 € (habitants hors Hauts-de-Seine).

juil 152009
 

Depuis le 1er juillet 2009, le Conseil général des Hauts-de-Seine a mis en ligne un site Internet temporaire pour le musée et les jardins Albert-Kahn : http://albert-kahn.hauts-de-seine.net

Temporaire, puisqu’un site Internet de grande envergure verra le jour en mars 2010, à l’occasion des 150 ans de la naissance d’Albert Kahn. Le site temporaire est divisé en 6 onglets, présentant :
– l’homme Albert Kahn,
– le musée,
– les 4 hectares de jardins de scènes,
– les Archives de la Planète – collection de films et de photographies en couleurs du début du XXe siècle,
– l’actualité du lieu,
– et les informations pratiques.
Volontairement simple et sobrement illustré, ce site permet à Albert-Kahn, musée et jardins d’être présent sur la toile en attendant le site d’envergure.

En mars 2010 en effet, le site, en cours de réflexion, proposera aux internautes de parcourir de larges extraits des collections du musée, de préparer leur visite, aller plus loin grâce à des contenus exclusifs et d’approfondir leurs connaissances. Les chercheurs pourront également consulter l’inventaire des collections et identifier les bons interlocuteurs au sein du musée. Et surtout, le site permettra à chaque internaute de faire sienne la démarche d’Albert Kahn en participant à la continuation de son œuvre.

Sur le site temporaire, par l’intermédiaire d’un formulaire de contact, les internautes sont invités à émettre des souhaits ou faire des suggestions sur le contenu du futur site.

Albert-Kahn, musée et jardins
10, rue du Port,
92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 55 19 28 00.Ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 18 h (19 h du 1er mai au 30 septembre).
Dans la galerie, l’exposition Infiniment Indes est prolongée jusqu’au 30 août 2009.
Entrée : 1,50 € (comprenant expositions et jardins).
Gratuit pour les moins de 12 ans.

Accès
Métro : ligne 10, station Boulogne – Pont de Saint-Cloud.
Bus : lignes 52, 72, 126, 160, 175 ou 467.
Tramway : ligne T2.