août 102012
 

Zinnia et cosmos blancs, Domaine de Maninet, Valence (Drôme), Clause Vegetable Seeds et Oxadis

Les associations de fleurs blanches sont toujours délicates à réaliser car les teintes ne sont pas toujours identiques et, dans le jardin ou sur le balcon, les fleurs fanées viennent vite enlaidir la composition. En mélangeant des zinnias et des cosmos, deux fleurs généreuses, l’accord donne un beau résultat.

Zinnia et cosmos blancs, Domaine de Maninet, Valence (Drôme), Clause Vegetable Seeds et Oxadis

Rien que les fleurs des zinnias émergeant du feuillage plumeux des cosmos, c’est intéressant. On peut aussi y ajouter quelques gypsophile élégant à fleurs blanches aussi pour alléger encore plus le massif, mais ce n’est pas vraiment nécessaire.

août 092012
 

Chrysanthème à carène, trachélie et cosmos, cimetière du Père Lachaise en été

L’été, du soleil et des fleurs… Plein de fleurs, juste pour le plaisir !

Chrysanthème à carène, rudbeckia, bourrache et verveine rugueuse, cimetière du Père Lachaise en été

Coréopsis et sauge farineuse, cimetière du Père Lachaise en été

août 082012
 

Bananier et cosmos, cimetière du Père Lachaise en été

Je continue ma série de mariages de fleurs et de plantes avec un nouveau duo tout en opulence, exotisme et couleurs : un bananier à feuillage pourpre et un cosmos rose indien vif.

Une association réservée aux jardins très ensoleillés et assez vaste. On peut tenter l’accord dans un pot aux dimensions en rapport avec le développement des végétaux, mais il faut prévoir des arrosages fréquents et copieux, même si la météo n’est pas très ensoleillée.

Dans la grisaille de l’été un peu trop fréquente, le cosmos apporte une touche de gaité et de vivacité bienvenue. Quant au bananier, un bananier d’Abyssinie pourpre (Ensente ventricosum ‘Maurelii’), il ravira les amateurs d’exotisme et de feuillage XXL. En fin d’été, il peut être rempoté et hiverné dans une serre ou une véranda à l’abri du gel.

juil 282012
 

Cosmos blanc, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Du blanc, rien que du blanc, ou presque, tout juste un peu de jaune au coeur des fleurs et du vert pour le feuillage. Anthémis (Argyranthemum frutescens), cosmos (Cosmos bipinnatus) et lavatère (Lavatera trimestris), un trio qui assure tout l’été.

Anthémis, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Lavatère blanche, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Et pour des fleurs blanches, elles fanent plutôt bien, sans enlaidir la touffe. L’anthémis a besoin toutefois d’un nettoyage régulier pour rester bien impeccable, ce qui est le plus difficile dans un jardin blanc. Le blanc se mérite !

juil 272012
 

Cosmos Sonata 'Carmine' et maceron perfolié (Smyrnium perfoliatum), grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Il y a quelques jours je vous présentais le cosmos Sonata ‘Carmine’, mais le voici en duo estival tonique et acidulé avec du maceron de crête (Smyrnium perfoliatum), aux fleurs et aux bractées d’un vert chartreuse très lumineux.

Le maceron est une plante de la famille des Apiacées (ex Ombellifères) qui se cultive en bisannuelle alors que le cosmos, une Astéracée, est annuel. Le premier pousse aussi à la mi ombre alors que le second préfère le plein soleil. Mais quand le sol reste suffisamment frais en été, l’accord est possible comme ce parterre photographié dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris.

La réussite du semis de maceron n’est pas toujours évidente. Si vous trouvez des jeunes plants prêts à fleurir, installez-les dans votre jardin pour qu’ils s’y ressèment tous seuls. Parfois cette petite plante peut même devenir envahissante.