mai 232012
 

Exposition Arborescences

Agnès Standish-Kentish consacre sa nouvelle exposition au plus jeune designer de sa galerie, Éric Robin, qui s’est fait remarquer lors de sa précédente exposition collective intitulée Or(s). Elle a choisi de présenter son travail onirique dans une scénographie originale imaginée par le paysagiste Christophe Ponceau.

Le titre de cette nouvelle exposition, Arborescences, reflète la thématique des pièces. Car ici, tout est arbre.
Mobilier et luminaires évoquent irrésistiblement un monde végétal et entrainent le design vers l’onirisme et la poésie. Le surréalisme n’est pas loin. Le matériau prédominant est le fer sculpté noir. Il est réchauffé de disques de feuille d’or, comme des évocations de soleils, dans un esprit à la fois graphique et luxueux.

Le vocabulaire visuel de l’arbre est décliné sous toutes ses formes : buissons, brindilles, racines, troncs, floraison qui se transforment en console, guéridons, table basse, lampes et lampadaires. Afin de donner forme à cette nature sculpturale, il fallait un ferronnier d’exception. L’ancien ferronnier de Diego Giacometti, Pierre Basse est le maitre d’oeuvre de ces réalisations.

Pour mettre en scène ces formes dont les pieds-racines s’enfoncent dans le sol, la galerie a fait appel à Christophe Ponceau.
Ce paysagiste a imaginé des fonds constitués de panneaux découpés à partir de dessins d’Éric Robin. Ces panneaux, de différentes couleurs, constituent un entrelac de branches, qui se superposent, et deviennent le décor de la galerie devant lesquels les « arbres » de l’exposition se dressent, silhouettes stylisées qui déploient leurs formes et interrogent notre rapport à la nature.

Il résulte de cette collaboration entre un jeune designer, un paysagiste confirmé et un ferronnier chevronné, un univers qui exprime une vision renouvelée de la nature, à la limite de l’art contemporain.

Exposition du 22 mai au 16 juin 2012
EN ATTENDANT LES BARBARES
35, rue de Grenelle
75007 Paris.
Ouvert du mardi au samedi de 14h 30 à 18h30
www.barbares.com

Continue reading »

fév 152012
 

Aujourd’hui 15 février sortira chez l’éditeur allemand Gestalten un ouvrage sur Mathieu Lehanneur, sa carrière et ses inspirations. Le designer y dévoile l’envers du décor, sa démarche intellectuelle et visuelle. Atypique, cet ouvrage l’est par cette révélation du chemin menant au produit fini : l’ouvrage réunit photos d’inspiration, croquis, photos de process, objets en situation, et plonge le lecteur au cœur même du studio du créateur.

Mathieu Lehanneur chez Gestalten

Mathieu Lehanneur est à ce jour le seul designer à avoir créé son territoire d’expérimentation en puisant dans les champs des sciences cognitives, mathématiques et biologiques pour en tirer des formes et des fonctionnalités aux antipodes du design « classique » : purificateur d’air par les plantes, ergonomie pour médicaments, atelier des enfants au Centre Pompidou, chambre idéale pour insomniaque ou bureau directorial en forme de gymnase pour l’esprit…

Purificateur d'air par les plantes, Mathieu Lehanneur, ouvrage pages 18 et 19

Une démarche unique qui fait de lui un créateur plébiscité pour sa capacité à renverser les problématiques du design et de l’architecture et proposer de nouveaux scénarios de vie. Continue reading »