avr 182015
 

Coeur-de-Marie (Dicentra spectabilis 'Valentine') sur mon balcon au printemps, rue de Nantes, Paris 19e (75)
Le coeur-de-Marie (Dicentra spectabilis ‘Valentine’) n’a pas le vertige et s’élance au-dessus du vide et de la rue, 5 étages plus bas. Bien accrochés, les petits coeurs tintinnabulent au gré du vent à la vue de tous les passants… s’ils lèvent la tête et les yeux !

avr 142013
 

Coccinelle sur jeune plant de Lamprocapnos spectabilis ‘Alba’ en attente d'un repiquage sur mon balcon, Paris 19e (75)

Je me suis acheté un nouveau pied de coeur-de-Marie à fleurs blanches (Lamprocapnos spectabilis ‘Alba’) lors de la Fête des Plantes de Saint-Jean de Beauregard (91), mon vieux pied ne voulant toujours pas repartir. Mais une coccinelle avait élu domicile sur la plante, je ne l’ai pas dérangée et la voici maintenant sur mon balcon.

Compte tenu du grand retard de la végétation, cette pauvre coccinelle ne va pas avoir beaucoup de pucerons à se mettre sous la dent…

mar 142013
 

Coeur-de-Marie blanc (Lampocapnos spectabilis 'Alba') sur mon balcon au début du printemps

Et oui, les botanistes ont encore bougé la nomenclature botanique et cette fois-ci pour une espèce bien connue dans nos jardins… Les coeurs de Marie ou coeurs de Janette, Dicentra spectabilis, sont devenus Lamprocapnos spectabilis, et déjà depuis quelque temps (août 2006). Il est plus que temps de changer les étiquettes…

Lamprocapnos spectabilis, Lamprocapnos spectabilis ‘Alba’ (en photo), Lamprocapnos spectabilis ‘Valentine’, Lamprocapnos spectabilis ‘Gold Heart’.

Changement aussi pour les coeurs de Marie grimpants. Dicentra scandens est devenu Dactylicapnos scandens.

Ma photo a été prise l’année dernière à la fin mars. Inutile de vous dire que cette année, mon coeur de Marie blanc n’est pas près de fleurir dans quinze jours, il n’est même pas sorti de terre…

avr 082012
 

Coeur-de-Marie blanc (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon au début du printemps

Nous avons toutes et tous nos fleurs préférées, dans l’absolu, mais aussi au fil des saisons… Que ce soit pour le jardin, le balcon, un rebord de fenêtre, quelle est votre plante fleurie préférée pour le mois d’avril ? Celle que vous trouvez la plus belle, l’indispensable à avoir chez soi ?

Je ne vous dis pas tout de suite ma préférence, mais la photo est déjà un indice sérieux 😉
Et vous ?

mar 232012
 

Coeur-de-Marie blanc (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon au tout début du printemps, Paris 19e (75)

Le printemps à peine arrivé, ma touffe de coeur-de-Marie à fleurs blanches (Dicentra spectabilis ‘Alba’) s’est mise à fleurir, déployant ses petits coeurs en arceau à l’extrémité de ses rameaux vert tendre.

Coeur-de-Marie blanc (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon au tout début du printemps, Paris 19e (75)

Coeur-de-Marie blanc (Dicentra spectabilis 'Alba') sur mon balcon au tout début du printemps, Paris 19e (75)

Les années passent, mais ce spectacle printanier est décidément toujours aussi charmant. Je ne m’en lasse vraiment pas.

mar 232012
 

Coeur-de-Marie 'Valentine' (Dicentra spectabilis 'Valentine') sur mon balcon au tout début du printemps, Paris 19e (75)

Et oui, mon petit pied de coeur-de-Marie ‘Valentine’ (Dicentra spectabilis ‘Valentine’) que je croyais perdu suite à une overdose d’engrais liquide en début d’été l’année dernière, se remet à pousser comme si de rien n’était. 9 mois de dormance, et hop, des nouvelles pousses, c’est une bonne surprise pour ce début du printemps.

Les jardiniers ne sont pas à l’abri d’une bêtise, que dis-je de quelques conneries (mais oui, le mot n’est pas trop fort). Ce fut mon cas l’an dernier quand pris d’un coup de folie, j’ai versé un vieil engrais liquide organique dans ma potée de coeur-de-Marie, sans diluer le produit. Cela fait au moins trente ans que je sais qu’il ne faut jamais le faire ! Mais c’était un vieux fond, un produit organique (sans danger, n’est-ce pas !)… Bref, quelques jours après ce geste malheureux, j’ai vu le feuillage de mon pied de coeur-de-Marie se dessécher très vite pour disparaître complètement en quelques semaines à peine. Grillé !
J’ai beaucoup arrosé pour tenter de diluer le produit, mais pendant tout l’été, aucune pousse n’est apparue. J’ai laissé passer la mauvaise saison en m’apprêtant à racheter un pied lors d’une des prochaines fêtes des plantes. Bien m’en a pris de ne pas jeter le contenu du pot… La patience, même involontaire, a du bon !

Moralité 1 : Un jardinier averti n’est pas à l’abri d’une connerie !
Moralité 2 : Ne jamais se précipiter quand tout semble mort pour tout jeter ou couper, car la repousse peut se faire attendre longtemps.
Moralité 3 : Un engrais liquide, bio ou non, doit toujours être dilué, en respectant les doses indiquées sur l’emballage.