fév 142011
 

14 février, c’est enfin le grand jour pour toutes les Valentines, tous les Valentins et tous les amoureux !

Vous n’avez pas encore trouvé votre cadeau ? Bon, alors je récapitule :
Coeur d’hoya pour la Saint-Valentin
Un trèfle porte-bonheur pour la Saint-Valentin
Les iris nains, terriblement charmants et séduisants !
Coeur de Muehlenbeckia
Jardin miniature en coquillage
Rosier puce pour la Saint-Valentin, parfait pour petit budget
Un coeur de roses éternelles pour la Saint-Valentin
Mini cyclamen Bellissima pour la Saint-Valentin
Double luck bamboo

Si avec tout cela, vous oubliez votre bien-aimé(e) aujourd’hui, c’est désespéré !
Mais rassurez-vous, il vous reste 364 jours pour vous rattraper…
Quant à moi, promis, craché, juré, je ne vous parle plus de la Saint-Valentin jusqu’à l’année prochaine :-)

fév 122011
 

Ce 11 février 2011 a été exceptionnellement chaud à Paris. Le plus chaud depuis 1899, un record, avec une température maximale de 18 °C !

Depuis plusieurs jours, une masse d’air doux concerne la majeure partie de la France. Elle est liée au prolongement de hautes pressions sur le Maghreb qui ont concerné hier vendredi quasiment toutes les régions françaises. Des températures dignes d’une fin avril !

Les températures ont été particulièrement élevées et le ressenti a été véritablement printanier sur de très nombreuses villes. Des records de douceur pour un 11 février ont été battus, comme à Metz, Paris, Dieppe, Abbeville, Rouen, Caen ou bien encore Rennes avec des températures parfois situées 10°C au-dessus des moyennes saisonnières. Jusqu’à 20°C à Biarritz, 17°C à Dieppe !

Voici les valeurs de températures les plus remarquables relevées hier après-midi :
20°C à Biarritz (64)
19°C à Vichy (03) et Clermont-Ferrand (63),
18°C à Bordeaux (33), Auxerre (89) et Paris (75),
17°C à Rennes (35), Caen (14), Reims (51) et Troyes (10),
16°C à Abbeville (80).

Mais les températures vont baisser…
Prévisions Météo-Paris
Prévisions Météo-France
Prévisions La Chaine Météo

fév 062011
 

Mais oui, mais oui, je vous l’assure ! Du vrai lilas, blanc de blanc, sur pied et bien fleuri dans la capitale… Vous ne me croyez pas ? Tant pis, j’ai la preuve en photo, prise hier tout à côté du parc des Buttes-Chaumont (Paris 19e).

Lilas forcé (Syringa vulgaris) en février

Grosse potée de lilas forcé, Paris 19e (75), 5 février 2011, photo Alain Delavie

Il est beau ce lilas blanc avec ses grosses grappes de fleurs parfumées. Ca sent le printemps, non ?

Une potée un tantinet, que dis-je beaucoup forcée, mais c’est ce qui fait son charme à cette époque de l’année. Du lilas frais et odorant en plein hiver, quand il fait gris dehors, c’est tellement surprenant et magique. Les étals des fleuristes nous font rêver et nous aident à mieux supporter l’hiver…

Bon dimanche !

fév 012010
 

Je poursuis ma liste de travaux de jardinage en ajoutant une nouvelle page sur mon blog : les travaux à faire dans la maison, au jardin, sur le balcon ou la terrasse pour le mois de février.

Une petite liste, un mémo des bons gestes à faire tout au long du mois pour les différents univers du jardin.
J’ai préféré les énumérer sur une page fixe pour qu’ils ne disparaissent pas, cachés par de nouveaux articles.

Le bouton d’accès à la liste est situé en haut de la page d’accueil du blog :
Travaux de jardinage : février

fév 052009
 

Nouveau mois… Nouveau rendez-vous avec l’Office Hollandais des Fleurs ! En février, quand l’hiver s’habille de gris et la maison est en mal de gaieté, comment transformer son espace de façon inattendue ? Avec les bégonias Rex hybrides.
Elu plante du mois de février, le bégonia apporte une note d’imprévu aux intérieurs : ses feuilles singulières aux effets graphiques et extravagants (tigrés, vrillés, spiralés, tachetés…) en font un véritable antidote anti-morosité ! De plus en plus de bégonias à feuillage décoratif sont proposés pour embellir la maison. Les variations des feuilles sont telles qu’elles semblent infinies.

fév 042009
 

Est-ce bien raisonnable ? Certes non. Mais il faut reconnaître que le regard est immédiatement attiré par ses gros bouquets immaculés et parfumés suspendus dans les airs au bout des branches dégarnies, presque sans feuille.Mais que va devenir cette plante forcée sous abri une fois qu’elle sera installée dans un jardin ou sur un balcon si les gelées continuent ou se font plus sévères ? Je ne donne pas cher des belles grappes blanches qui vont vite roussir sous les assauts du froid. Ca ne tuera pas l’arbuste qui repartira au printemps. Mais qui ne refleurira pas ! Pas avant l’année prochaine si la reprise se passe bien.

Le lilas en avril ou en mai, c’est très bien.
En attendant, je veux bien quelques fleurs forcées, mais uniquement celles qui ne sont pas trop hors saison, comme l’hellébore…ou les crocus, les iris nains (Iris danfordiae), les narcisses…