juin 152014
 

Esplanade de l'Hôtel de Ville de Paris, Paris 4e (75)
Du 15 au 30 juin 2014, l’exposition « 1914-2014 : stratégique forêt ! Du camp retranché de Paris à la ceinture verte » est présentée sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris et propose un regard « forestier » sur la grande guerre.

Affiche de l'exposition "1914-2014 stratégique forêt !", parvis de l'Hôtel de Ville de Paris
Dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre de 14-18, l’Office national des forêts, l’Institut national de l’information géographique et forestière et France Bois Forêt, organisent, avec le soutien du ministère de la Défense et de la Mairie de Paris, une exposition apportant un éclairage inédit sur le conflit.
Au travers de la représentation des fortifications du Camp retranché de Paris dont des vestiges subsistent dans les forêts franciliennes, l’exposition tracera le fil de la contribution de la forêt et du bois à l’effort de guerre et abordera la reconstruction des paysages forestiers détruits. Elle s’intéressera également aux nouveaux usages et aux innovations de la forêt et du bois au XXIème siècle. Stratégique en 1914, la forêt l’est toujours un siècle plus tard.

Labellisé par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, cet évènement s’articulera notamment autour de deux cartes de 20 x 25 mètres sur lesquelles le public pourra se déplacer. Réalisées par l’IGN, elles constitueront un élément fort de l’exposition. La première carte fera apparaître les implantations militaires du Camp retranché de Paris au début de la guerre. À un siècle d’intervalle, la seconde carte de 2014 offrira en miroir l’évolution du territoire francilien.
L’exposition invitera le visiteur à traverser le siècle d’une carte à l’autre dans une scénographie symbolisant la forêt et le bois. De nombreux documents, photographies d’archives et cartes jalonneront cette exposition riche, accessible et didactique. Continue reading »

mai 282014
 

Noé Conservation et le Service du Patrimoine Naturel (MNHN) lancent des inventaires participatifs de la biodiversité forestière, dans le cadre de l’ »Observatoire de la Biodiversité des Forêts » de Noé. La cible ? Le grand public, avec ou sans connaissances préalables. Comment ? 22 missions d’inventaires en forêt, photos à l’appui, tout au long de l’année. Un objectif : contribuer à l’Inventaire National du Patrimoine Naturel.

Chemin en forêt, photo © Igor Sokolov - Fotolia.com
Aujourd’hui, on estime que les forêts françaises abritent plus du tiers de la biodiversité nationale
Le milieu forestier en France métropolitaine représente 30% de la superficie du territoire et plus du tiers du nombre total d’espèces présentes dans l’Hexagone. Cela correspond à plusieurs dizaines de milliers d’espèces, animales, végétales ou encore fongiques, de la canopée à l’humus du sol ! Ces espèces évoluent, migrent, disparaissent, prolifèrent… Mais comment inventorier toute cette biodiversité et tenir à jour les informations connues (présence, répartition, disparition, etc.) ?

Mieux connaître notre patrimoine naturel : une étape essentielle pour le conserver
Les inventaires participatifs de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts ont pour objectif d’alimenter l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), la base nationale de référence sur la biodiversité française. Les observations seront validées par les scientifiques du Service du Patrimoine Naturel (MNHN), partenaire du programme. Elles contribueront à mettre à jour les données concernant les espèces forestières.
Cet objectif scientifique s’étend sur le long terme, car des données de qualité et à jour permettront d’orienter et de mettre en place des plans de conservation d’espèces menacées.

Des missions d’inventaires spécifiques
Le protocole, est ouvert à tous. Il nécessite de prendre des photos (appareil photo, Smartphone, etc.), mais ne demande aucune compétence préalable. Sur le site Internet du programme, les participants trouvent des fiches de renseignement sur les espèces à observer et sur les missions d’inventaires qui se déroulent dans leur région. Ils n’ont alors plus qu’à choisir, mois après mois, les missions auxquelles ils souhaitent participer.
Les inventaires sont déclinés en missions, 22 au total, avec pour chacune une zone géographique et une période fixée. En effet, beaucoup d’espèces ont des aires de répartition limitées ou sont visibles pendant une courte période de l’année. Le participant saisit ses observations et photos sur un compte dédié de CardObs, le site de saisie, gestion et analyse en ligne de données naturalistes du Muséum.

Pour Arnaud Greth, Président de Noé Conservation, « ce programme a aussi un objectif pédagogique fort, celui de (re)connecter l’Homme à la Nature en faisant de lui l’acteur d’un programme scientifique sur la biodiversité ». Avec ou sans connaissances préalables, seul, en famille, entre amis, en classe, du printemps à l’automne, chacun est invité à inventorier la nature et à compléter ainsi le puzzle de notre patrimoine naturel !

Pour en savoir plus et participer :
www.biodiversite-foret.fr

Pour en savoir plus sur l’INPN :
inpn.mnhn.fr

sept 142013
 

Exposition Bois & Forêt, place du Palais Royal, Paris 1er (75)
Du 14 au 22 septembre 2013, la place du Palais-Royal (Paris 1er) accueille pour la seconde année consécutive l’évènement « Bois & Forêt, le choix nature ! » L’occasion de découvrir tout l’univers de la forêt et du bois grâce à une mise en scène spectaculaire.

Exposition Bois & Forêt, place du Palais Royal, Paris 1er (75)

Un évènement inauguré hier en fin d’après-midi par Jean-François Legaret, Maire du 1er arrondissement de Paris, Laurent Denormandie, Président de France Bois Forêt et Luc Charmasson, Vice-président du CODIFAB avec la présence d’Arnaud Montebourg, Ministre du redressement productif.

Continue reading »

avr 192013
 
Allée dans une forêt ensoleillée, photo © Igor Sokolov - Fotolia.com
Au printemps, les papillons déploient leurs ailes, les amphibiens se reproduisent dans les mares… c’est le moment d’observer le réveil de la Nature. Le programme « 50 000 Observations pour la Forêt » lancé en 2012 reprend de plus belle en 2013: joignez l’utile à l’agréable en participant à l’enquête scientifique sur la biodiversité forestière.
« 50 000 observations pour la forêt » est une opération menée par l’association Noé Conservation, le Muséum national d’Histoire naturelle et Natureparif, l’agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, dans le cadre du programme de sciences participatives du Muséum : Vigie Nature.
L’objectif
Cette enquête participative vise à aider les scientifiques à mieux comprendre l’impact des activités humaines sur la biodiversité des forêts. Jusqu’au 30 novembre 2013, tout un chacun est invité à rejoindre la communauté des observateurs en allant explorer la forêt, et à déposer ses observations sur le site Internet dédié au programme : www.biodiversite-foret.fr.
C’est facile, ludique, non contraignant et idéal pour apprendre à mieux connaître les petits animaux qui peuplent nos bois tout en aidant la science.
Comment participer ?
Quatre groupes d’espèces sont à découvrir et à observer :

  • les papillons de jour,
  • les coléoptères,
  • les gastéropodes,
  • les vertébrés.

Soit en tout 24 espèces à pattes, à poils, à ailes et à coquilles !

Pour vous guider dans vos observations, des outils d’identification sont à votre disposition sur le site internet de l’opération.
Si vous préférez les recevoir par courrier, n’hésitez pas à contacter Noé Conservation à l’adresse : foret@noeconservation.org
Muni(e) de fiches d’identification au format carte postale et d’un appareil photo, promenez vous en forêt, identifiez les petits animaux de bois que vous croisez sur votre chemin, et immortalisez ce moment.
Nous vous invitons ensuite à saisir vos observations et à poster vos photos en ligne sur www.biodiversite-foret.fr afin que toutes les données puissent être analysées.
Grâce à vous, les scientifiques pourront avancer dans leurs recherches. Ils comptent sur votre participation et vous souhaitent d’agréables balades à venir.
mar 062013
 

Exposition "La forêt et ses multiples ressources"

La médiathèque du Moustier de Milly-la-Forêt accueille jusqu’au 20 avril 2013, l’exposition « La forêt et ses multiples ressources », qui nous propose d’aller à la rencontre des innombrables richesses naturelles qui composent nos forêts, véritable habitat naturel plein de mystères.

Conçue par le Conservatoire départemental des Espaces Naturels Sensibles en partenariat avec Conseil Général de l’Essonne à l’occasion de l’Année internationale des forêts célébrée en 2010, cette exposition donne à voir les multiples ressources que la forêt offre à l’homme et aborde les différentes problématiques inhérentes aux espaces forestiers : les arbres, le bois, l’écosystème ou bien encore la faune qui s’y réfugie.

Médiathèque du Moustier, 2e étage
Du samedi 2 mars au samedi 20 avril 2013
43, rue Langlois, 91490 Milly-la-Forêt.
Entrée libre.
Ouvert le mardi et le jeudi de 15h à 18h, le mercredi de 10h à 12h et de 15h à 18h, le samedi de 10h à 15h.
Tél. : 01 64 98 75 52.

jan 162013
 

Le Conseil général des Hauts-de-Seine organise des projections sur le thème de la forêt du 19 janvier au 16 février 2013. La forêt appartient à l’imaginaire collectif, aux contes, aux légendes. Elle inspire les réalisateurs depuis la naissance du cinéma, qu’elle soit peinte, réelle, décrite, simple décor ou personnage.

Au programme :

  • Samedi 19 janvier à 14h
    Humain, seulement humain, conférence d’introduction par Charlotte Mariel, doctorante en cinéma, qui prépare une thèse sur l’appréhension de la nature.
    Un panorama de la forêt dans le paysage cinématographique amorce le cycle de projections, s’intéressant aux questions que cette présence soulève ou suggère. Au cinéma, il n’existe pas de vision commune de la forêt mais une multiplicité de traitement du paysage forestier.
  • Samedi 19 janvier à 15h15
    Into the wild, Sean Penn, 2007 (147 mn)
    Tout juste diplômé de l’université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Il décide de prendre la route pour l’Alaska en laissant tout derrière lui.
  • Samedi 26 janvier à 15h30
    Brigadoon, Vincente Minelli, 1954 (108 mn)
    Le village écossais de Brigadoon est frappé d’une malédiction : il n’existe qu’un jour par siècle.
  • Samedi 2 février à 15h30
    La Forêt oubliée, Kohei Oguri, 2005 (93 mn)
    Trois lycéennes en rébellion contre le monde des adultes s’inventent un univers fantastique. La découverte d’une forêt ensevelie depuis 3 800 ans les plonge dans un univers parallèle.
  • Samedi 9 février à 15h30
    Old Joy Kelly, Reichardt, 2006 (76 mn)
    Deux jeunes hommes, amis de longue date, voient peu à peu leurs chemins se séparer. Ils se retrouvent le temps d’un week-end pour camper dans les bois.
  • Samedi 16 février à 15h30
    Nana, Valérie Massadian, 2011 (68 mn)
    Nana a quatre ans et vit dans une maison de pierres par-delà la forêt. De retour de l’école, une fin d’après-midi, elle ne trouve plus dans la maison que le silence.

Informations pratiques
Albert -Kahn, musée et jardins
10-14, rue du Port
92100 Boulogne-Billancourt.
Tarif : 3 €, tarif réduit 1,50 €, gratuit pour les moins de 12 ans.
Renseignements et réservations au tél. : 01 55 19 28 00.