nov 032011
 

Geranium robertianum en automne dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Après avoir fleuri à profusion pendant toute la belle saison, ce petit géranium sauvage (Geranium robertianum), souvent considéré comme une mauvaise herbe, nous gratifie des plus belles couleurs d’automne.

Geranium robertianum en automne dans le cimetière du Père Lachaise, Paris 20e (75)

Les feuilles finement découpées font penser à celles de certaines fougères ou à des plumes. Toutes en élégance !

Continue reading »

oct 262011
 

L’automne marque les paysages et les jardins de plus en plus, mais certaines fleurs continuent à s’épanouir comme si l’été était encore là… Tel ce géranium vivace parisien superbe en plein mois d’octobre.

Touffe de géranium vivace couverte de fleurs en automne, Paris 19e (75)

Une floraison généreuse et délicate qui apporte une touche de printemps au coeur de l’automne. Je ne connais pas le nom de cette variété, mais elle est à retenir pour sa belle floraison remontante…

juin 052011
 

L’arrivée précoce du beau temps estival a dopé la floraison des géraniums (Pelargonium) qui se sont vite couvert de fleurs. Quand on se promène dans la capitale, certains balcons ou fenêtres sont des bouquets de fleurs particulièrement colorés.

Balcon fleuri avec des pélargoniums, Paris 16e (75)

Balcon fleuri avec des pélargoniums, Paris 16e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Balcon fleuri avec des pélargoniums, Paris 16e (75)

Balcon fleuri avec des pélargoniums, Paris 16e (75), juin 2011, photo Alain Delavie

Continue reading »

avr 152011
 

Peu rustique, cette espèce botanique de géranium est réservée aux climats doux ou aux serres ou vérandas peu chauffées dans les régions où il gèle. Un des pavillons du Parc floral de Paris (Paris 12e) en abrite quelques pieds, actuellement en pleine floraison. Les énormes bouquets de fleurs sont vraiment très spectaculaires. Un régal pour les amateurs d’exotisme !

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense) en pleine floraison, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Géranium de Madère (Geranium maderense)

Géranium de Madère (Geranium maderense) en pleine floraison, Parc floral de Paris, Paris 12e (75), avril 2011, photo Alain Delavie

Continue reading »

déc 122010
 

Une nouvelle vague de froid est annoncée pour la semaine prochaine, dès demain lundi. Pour celles et ceux qui n’auraient pas encore bien protégé leurs plantes frileuses, notamment leurs pélargoniums, il est prudent de les abriter sous un voile d’hivernage sans plus attendre.

Protection hivernale des potées de plantes frileuses dans Paris

Protection hivernale (film plastique) sur des jardinières de géraniums, rue du Ranelagh, Paris 16e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

Dans Paris, les géraniums sont souvent suffisamment abrités pour résister aux hivers parisiens. Mais depuis deux ans, les températures très basses ont quand même fait des dégâts, surtout pour les potées ou les jardinières exposées aux courants d’air froid.

Protection hivernale des potées de plantes frileuses dans Paris

Protection hivernale (plastique à bulles) sur des jardinières de géraniums, rue du Ranelagh, Paris 16e (75), décembre 2010, photo Alain Delavie

Il est donc préférable de couvrir les géraniums, soit avec un voile d’hivernage en non tissé, soit avec des feuilles de papier journal ou du plastique à bulles, en veillant à bien fixer de part et d’autre les protections pour qu’elles ne s’envolent pas au premier coup de vent.
La première solution permet de laisser filtrer encore un peu de lumière, nécessaire pour les plantes. Dans la journée si les températures sont positives, il est préférable d’aérer les géraniums en dégageant le plus possible le film ou la protection. Mais il faut penser à la remettre quand le soleil se couche, car les températures chutent alors très vite.
Dernier détail qui a son importance : le film plastique ou le voile d’hivernage ne doit pas toucher le feuillage des géraniums, sinon les feuilles en contact risquent de geler par temps très froid. Il faut disposer des tuteurs pour tendre la protection tout autour des plantes de telle façon que les feuilles ne soient jamais contre le film protecteur.

oct 272010
 

Tant qu’il ne gèle pas, les géraniums continuent à fleurir, toujours plus généreux et opulents. L’arrivée de l’automne ne leur fait pas peur, le spectacle de leur floraison foisonnante se prolonge, apportant une touche colorée dans la grisaille de l’arrière-saison.

Fenêtres et balcons fleuris dans Paris

Maison fleurie de géraniums lierres, rue Saint-Vincent à Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Les exemples de fenêtres ou de balcons fleuris avec des géraniums sont nombreux dans Paris, mais j’aime tout particulièrement cette belle bâtisse de la Butte Montmartre, située rue Saint-Vincent (Paris 18e).

Fenêtres et balcons fleuris dans Paris

Maison fleurie de géraniums lierres, rue Saint-Vincent à Montmartre, Paris 18e (75), octobre 2010, photo Alain Delavie

Les géraniums lierres ont encore de beaux jours devant eux. Difficile de trouver une fleur d’été aussi généreuse et facile à réussir en pot ou en jardinière…