avr 132012
 

Clematis montana Fortis Giant Star 'Gistar', photo Globe Planter

Cette clématite des montagnes s’épanouit avec des fleurs roses de grande taille (diamètre supérieur à 10 cm). Elles sont nombreuses sur une plante généreuse qui, pour elle, se plaît au soleil comme à la mi-ombre. Son feuillage est plus foncé, dans les teintes pourpres, quand il est au soleil.

Clematis montana FORTIS Giant Star 'Gistar', photo Globe Planter

La série des clématites FORTIS représente des clématites des montagnes sélectionnées pour :

  • leur forte végétation,
  • leur abondante floraison,
  • leurs fleurs plus grandes ou leurs fleurs doubles,
  • leur longévité de floraison.

Clematis montana FORTIS Giant Star 'Gistar', photo Globe Planter

La clématite Fortis Giant Star peut atteindre une hauteur de 4 m. Elle fleurit d’avril à mai.
En vente chez Globe Planter.

fév 242011
 

Plus que les autres roses de Noël, l’hellébore Moonshine (Helleborus niger Moonshine ‘Cov’), fleurit en abondance et dès les premières années. Pas d’attente, la plante est généreuse et facile. Elle décore toutes les situations à l’ombre ou à mi-ombre et surtout elle est est belle tout l’hiver.

Les + :
Floraison abondante dès la première année de culture.
– Croissance rapide. Une plante de 3 ans forme une touffe qui peut mesurer jusqu’à 60 cm.
– Excellente tenue de la fleur, qui tient plus de 4 semaines. La défloraison reste belle encore pendant 4 à 6 semaines.
– Plante pas exigeante pour le terrain comme l’espèce type, Helleborus niger, qui réclame un sol lourd et profond. Cette variété peut se contenter d’un sol léger et s’adapter au manque éventuel d’eau.

Rose de Noël, hellébore Moonshine

Rose de Noël Moonshine (Helleborus niger Moonshine 'Cov'), photo Globe Planter

Les fleurs sont blanc-crème bien dressées au dessus d’un feuillage vert foncé luisant.

Rose de Noël, hellébore Moonshine

Rose de Noël Moonshine (Helleborus niger Moonshine 'Cov'), photo Globe Planter

Prix de vente d’une plante vendue en conteneur de 1,4 litres : 12,50 euros.
Une belle plante vivace proposée par Globe Planter, vente par correspondance sur le site Internet ou dans la jardinerie du Jardin des Sablons à Gien (45).

sept 172010
 

Difficile de trouver plus florifères que les abélias, ces petits arbustes toujours couverts de fleurs tout au long de l’été et jusqu’en automne, tant qu’il ne gèle pas. Certaines variétés offrent en plus un feuillage panaché très décoratif, qui prolonge l’intérêt de la plante. C’est le cas de l’Abelia x grandiflora ‘Hopleys’, véritable brouillard doré et argenté.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Les nouvelles pousses portent des feuilles ovales vertes bordées de jaune. En vieillissant, le feuillage persistant perd sa teinte jaune pour se parer de blanc et d’argent, le vert bleuissant légèrement. Sans fleur, l’arbuste est déjà une boule colorée, qui peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Le soleil accentue encore la brillance du feuillage et la luminosité de son coloris. Dès la fin du printemps et le début de l’été, les fleurs rose pâle en forme de petite trompette se succèdent sans arrêt sur les rameaux. La floraison se prolonge tout au long de l’été et jusqu’en automne, tant que les températures restent douces.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Rustique en région parisienne, l’Abelia x grandiflora ‘Hopleys’ ne résiste guère à des températures inférieures à -10 °C. Il faut l’installer en plein soleil, à l’abri des courants d’air froid. Il pousse aussi bien en pleine terre que dans un bac.

Arbuste à feuillage panaché et floraison estivale

Abelia x grandiflora 'Hopleys', Globe Planter, photo Alain Delavie

Tous les abélias sont intéressants, difficile de faire un choix pour une espèce ou une variété seulement. J’hésite, j’hésite, je les voudrais tous, mais la place me manque… Et pourtant, en ce moment, les jardineries Truffaut en présentent une belle collection jusqu’au 23 octobre. Sans parler des fêtes des plantes qui sont de plus en plus nombreuses dans la région et un peu partout en France, bientôt Saint-Jean-de-Beauregard et dans un mois les journées des plantes de Courson

jan 182010
 

Rustique et persistante, l’euphorbe ‘Tasmanian Tiger’ est élégante tout au long de l’année, sauf quand les fortes gelées lui donnent un air pitoyable, qui disparaît dès que les températures redeviennent positives.

Plante vivace à feuillage persistant décoratif

Euphorbia 'Tasmanian Tiger' (Euphorbia characias ssp wulfenii 'Variegata'), Globe Planter, photo Alain Delavie

Cette belle variété (Euphorbia characias ssp wulfenii ‘Variegata’) a été découverte en Tasmanie en 1993 par une pépiniériste australienne. Déposée sous le nom d’Euphorbia ‘Tasmanian Tiger’ aux États-Unis et au Canada par PlantHaven, elle est multipliée et commercialisée en France par Globe Planter.

Cette plante vivace rustique a un feuillage persistant vert panaché de blanc. Les fleurs qui apparaissent entre avril et juillet présentent aussi le même coloris. Une panachure stable, qui dure toute l’année sur les feuilles. La plante forme un petit buisson assez compact. Hauteur : jusqu’à 80 cm (pendant la floraison). Envergure : jusqu’à 50 cm.

Le pied que j’ai acheté l’an dernier n’a toujours pas été repiqué dans une grande jardinière, mais il a bien résisté aux assauts du froid de cet hiver. Quand les gelées sont fortes, les feuilles pendent lamentablement le long des tiges, puis elles se redressent dès que les températures redeviennent positives.

Plante vivace à feuillage persistant panaché

Jardinière d'euphorbe 'Tasmanian Tiger', Globe Planter (45), photo Alain Delavie

Cette belle vivace supporte le plein soleil, mais pousse aussi à la mi ombre. Comme toutes les variétés d’Euphorbia characias, elle préfère un sol très bien drainé et résiste assez bien aux périodes de sécheresse (quand elle est cultivée en pleine terre, en pot il est préférable de ne pas l’oublier trop longtemps).

Je n’ai pas encore décidé où j’allais l’installer définitivement, car je voudrais en profiter tout au long de l’année. J’hésite…

août 172009
 

Les rosiers à fleurs blanches deviennent souvent très moches en fanant. Les belles roses blanches se marquent de taches marron qui gagnent toute la fleur et l’enlaidissent. Sans coup de sécateur, le buisson fait grise mine. La solution ? Le rosier Sans contrainte Escimo.

Cette variété à grandes fleurs simples blanc pur a la particularité de ne pas changer de couleur en fanant. Les pétales restent bien blancs et finissent par tomber sans être abimés ou enlaidis par des brunissures.

Ce rosier a d’autres qualités : son feuillage vert foncé brillant, sa grande résistance aux maladies (il a reçu un ADR, récompense suprême pour les rosiers qui certifie la robustesse de la variété) et sa floraison généreuse, qui se prolonge tout au long de l’été. De plus la couleur blanche des fleurs permet de l’intégrer partout dans le jardin ou sur une terrasse. Forme buissonnante érigée, hauteur de 0,50 à 1 m.

Ce rosier est une obtention du rosiériste allemand Kordes.

Diffusion en France : Globe Planter (Le Relais, jardin des Sablons, Gien, 45) et les nombreux points de vente qui diffusent la gamme Globe Planter.

juil 042009
 

Dimanche dernier, j’ai fait un saut à Pontoise (95) chez Delphine (blog Paradis express) et Lucien à la fois pour découvrir leur jardin extraordinaire et pour récupérer des plants de bégonias qui m’attendaient depuis le début du mois de juin. Visite fort sympathique et retour très fleuri…

Et j’ai récupéré quatre autres variétés provenant de chez Globe Planter à Gien (45) cette semaine. Du bégonia, y en a ! Begonia Bonfire (port étalé à très retombant, fleurs rouge vermillon fluo), Begonia Bellfire (superbe feuillage vert foncé sur le dessus, rouge foncé au revers, fleurs rose vif), Begonia Flamboyant (fleurs simples rondes, rouge vif à coeur jaune d’or) et d’autres dont je n’ai pas encore retenu le nom, proches du bégonia Bonfire mais avec des fleurs saumon ou blanches.Je suis fou de joie. Ils sont superbes, je vais pouvoir combler les trous qui restent toujours par ci par là. Notamment remplacer mon sedum, écrasé par un pigeon ramier qui l’avait pris pour coussin. C’est costaud le sedum, mais là, il n’a vraiment pas aimé cet atterrissage répété de « Boeing » à plumes, bien trop lourd pour son frêle feuillage… En fait je vais aussi devoir ajouter quelques potées supplémentaires, car les jardinières sont bien pleines pour la plupart.Dimanche, c’est rempotage !!!