sept 072013
 

Verveine de Buenos-Aeres dans une touffe de stipe cheveux d'ange, 5 septembre 2013, Paris
La photo n’est pas truquée. Cette verveine de Buenos Aires (Verbena bonariensis) a été se nicher toute seule au coeur de cette touffe de stipe cheveux d’ange (Stipa tenuifolia). Jolie association, non ?

sept 062013
 

Duo de gaura à fleurs roses et de stipe cheveux d'ange (Stipa tenuifolia) dans le Parc de Belleville,Paris 20e (75)
En pot ou en pleine terre, l’association des fleurs papillons d’un gaura et les longs filaments dorés de la stipe cheveux d’ange donne un résultat craquant.

Sophistiqué et naturel à la fois, tout en délicatesse avec deux plantes robustes et faciles à vivre. Un duo réservé aux emplacements très ensoleillés avec un sol bien drainé.

août 132013
 

Pennisetum x advena 'Fireworks' dans le Jardin des Plantes en été, Muséum national d'histoire natuelle, Paris 5e (75)

De croissance rapide, cette belle graminée est le plus souvent cultivée en annuelle dans les massifs ou potées d’été à exposition ensoleillée. Elle apporte couleurs et légèreté aux compositions.

Pennisetum x advena 'Fireworks' dans le Jardin des Plantes en été, Muséum national d'histoire natuelle, Paris 5e (75)

Les fines feuilles souples sont teintées de vert, de rose et de rouge pourpre lumineux. Un vrai feu d’artifice !

Continue reading »

août 132013
 

Stipa tenuifolia en été

L’été donne une belle couleur blonde dorée aux épis et aux fines tiges des cheveux d’ange (Stipa tenuifolia). Ces graminées légères ondulent joliment sous les bourrasques de vent et donnent de belles transparences dans les rayons du soleil. Et le contact avec les chaumes donne une sensation d’extrême douceur.

Stipa tenuifolia en été

Ça brille, ça scintille, ça ondule et frémit…

Stipa tenuifolia en été

Et c’est tout doux quand on passe la main dans les chaumes dorés. Une belle plante doudou !

juin 102013
 

Grosse touffe de graminée, adventice dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)

Avec ces fins épillets retombants, cette grosse touffe de graminée sauvage, une mauvaise herbe en fait, mériterait bien une place dans nos massifs tant elle est élégante et raffinée.

Grosse touffe de graminée, adventice dans le parc des Buttes-Chaumont, Paris 19e (75)