oct 292011
 

Liquidambar avec ses couleurs d'automne entouré d'un tapis de Miscanthus, parc de la Villette, Paris 19e (75), octobre 2011, photo Alain Delavie

Une petite scène de jardin en automne, liquidambar flamboyant et eulalies (Miscanthus) partiellement dorées. Il n’en faut pas plus pour obtenir un joli petit paysage devant lequel il fait bon s’arrêter…

Bon week-end, sous le soleil j’espère !

oct 082011
 

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens' et Imperata cylindrica 'Red Baron', Promenade Pereire en début d'automne, Paris 17e (75)

Les occasions de voir un beau tapis d’ophiopogon noir (Ophiopogon planiscapus ‘Nigrescens’) et d’impérata (Imperata cylindrica ‘Red Baron’) ne sont pas si fréquentes que cela. Le mélange de ces deux curiosités végétales est encore plus surprenant et insolite.

Ophiopogon planiscapus 'Nigrescens' et Imperata cylindrica 'Red Baron', Promenade Pereire en début d'automne, Paris 17e (75)

Continue reading »

avr 012011
 

De retour de Keukenhof en Hollande, j’y ai découvert une nouvelle variété de jacinthes aux fleurs classiques, quoique jaunes pâles, mais avec un feuillage radicalement différent, pour ne pas dire surprenant.

Bordure printanière fleurie avec des jacinthes, photo Alain Delavie

Bordure printanière fleurie avec des jacinthes, photo Alain Delavie

Fantastiques ces feuillages exubérants qui enveloppent les épis de fleurs plus traditionnels. Et les fines feuilles sont assorties à la couleur jaune pâle des fleurs.

Bordure printanière fleurie avec des jacinthes, photo Alain Delavie

Bordure printanière fleurie avec des jacinthes, photo Alain Delavie

Ébouriffant, non ?

nov 052010
 

En me baladant dans le superbe parc de Bercy (Paris 12e) embrasé et doré à souhait par l’automne, je suis tombé en admiration devant un parterre de graminées aux petits épis retombants, semblables à de minuscules pommes de pin aplaties et joliment teintées d’or et de brun : Chasmanthium latifolium.

Graminée en automne dans un jardin parisien

Chasmanthium latifolium (Poacées), parc de Bercy, Paris 12e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Après une averse, l’ensemble est encore plus charmant…

Graminée en automne dans un jardin parisien

Chasmanthium latifolium (Poacées), parc de Bercy, Paris 12e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Cette belle graminée vivace et rustique forme une touffe retombante. Les feuilles sont lancéolées, arquées, vert moyen, d’environ 10 à 25 cm de longueur. Elles deviennent jaunes en automne et en hiver. Les inflorescences sont réunies en épis d’épillets aplatis verts, oblongues-lancéolés à largement ovales, d’environ 1 cm de longueur; en automne, les épillets deviennent brun et s’ouvrent à maturité.

Graminée en automne dans un jardin parisien

Chasmanthium latifolium (Poacées), parc de Bercy, Paris 12e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

Une bien belle graminée, parfaite pour mettre en valeur un arbuste au feuillage d’automne flamboyant, comme c’est le cas ici avec un physocarpus cramoisi.

Scène d'automne dans un jardin parisien

Physocarpus entouré d'un tapis de Chasmanthium latifolium (Poacées), parc de Bercy, Paris 12e (75), novembre 2010, photo Alain Delavie

L’ensemble est coloré, mais garde une certaine douceur. Un beau mariage automnale dont il faut s’inspirer…

oct 282010
 

Un des grands plaisirs de la fin de l’été et de l’automne, c’est la floraison opulente des graminées, qui se parent aussi de teintes surprenantes, mêlant l’or, le mordoré, le bronze, le cuivre ou le feu suivant les espèces ou les variétés. Les eulalies (Miscanthus) hissent leurs grands plumets et composent des paysages mouvants qui jouent avec les rayons du soleil. À voir en ce moment les grosses touffes de Miscanthus sinensis du Parc André Citroën (Paris 15e).

Graminée en automne

Miscanthus sinensis en automne dans le Parc André Citroën (Paris 15e), photo Alain Delavie

Superbes, ces aigrettes blanches, non ?

Graminée en automne

Miscanthus sinensis en automne dans le Parc André Citroën (Paris 15e), photo Alain Delavie

Graminée en automne

Miscanthus sinensis en automne dans le Parc André Citroën (Paris 15e), photo Alain Delavie

Avec un beau soleil, le spectacle est magique, magnifique, et pourtant la composition est des plus simples. Que des miscanthus, une seule espèce plantée en masse. J’aime beaucoup la couleur rousse du feuillage qui varie selon l’intensité de la lumière.

Graminée en automne

Miscanthus sinensis en automne dans le Parc André Citroën (Paris 15e), photo Alain Delavie

Un spectacle qui va durer tout l’automne et se prolonger en hiver, embelli encore par les gelées blanches.

oct 212010
 

En fin d’été et en automne, les graminées deviennent souvent très spectaculaires et d’une beauté rare. Les fins épillets rose pourpre scintillant de l’Eragrostis trichodes ‘Summer Strain’ jouent avec les rayons du soleil et donnent un côté magique au jardin.

Graminée ornementale

Eragrostis trichodes 'Summer Strain' en octobre, photo Alain Delavie

L’éragrostide rose (Eragrostis trichodes), l’espèce type, est originaire des États-Unis. Cette graminée a un port érigé, son inflorescence est délicatement teintée de pourpre.

Graminée ornementale

Éragrostide rose (Eragrostis trichodes), Pépinière L'Autre Jardin, Journées des Plantes de Courson (91), octobre 2010, photo Alain Delavie

Un véritable nuage de fines perles de rosée…

Graminée ornementale

Éragrostide rose (Eragrostis trichodes), Pépinière L'Autre Jardin, Journées des Plantes de Courson (91), octobre 2010, photo Alain Delavie

L’éragrostide rose pousse dans pratiquement tous les types de sols bien drainés. Les inflorescences, les tiges et les chaumes sèchent en hiver. Elle est rustique jusqu’à -23 °C. La variété ‘Summer Strain’ est aussi résistante à la sécheresse qu’au froid.

Cette plante a été proposée un temps par le Jardin du Morvan, mais elle n’est plus à son catalogue.
Créa’Paysage propose Eragrostis spectabilis, très semblable, mais plus petite.
La pépinière L’Autre Jardin propose l’espèce type, cultivée en pleine terre en agriculture biologique.