jan 162014
 

La promenade située sur le terre-plein central du boulevard des Batignolles (8ème et 17ème arrondissements) prend aujourd’hui 16 janvier le nom de Jacques Hébertot, ancien du théâtre des Champs-Élysées et du Théâtre Hébertot.

L’attribution de cette dénomination fait suite à la délibération votée par le Conseil de Paris en octobre 2011. A l’unanimité, le Conseil de Paris a souhaité rendre hommage à ce grand homme de culture qui a consacré sa vie à l’art théâtral et dont le Théâtre du boulevard des Batignolles porte le nom.

André Daviel est né en 1886 à Rouen. À 17 ans, il prend le nom de plume Jacques Hébertot, puis gagne Paris où il devient journaliste, éditeur de musique puis critique dramatique. En 1920, il prend la direction des Théâtres des Champs-Elysées (Comédie et Studio) qui accueillent les Ballets suédois et deviennent un foyer artistique extraordinaire, en particulier dans les domaines théâtral et musical, réunissant en quatre ans des personnalités exceptionnelles telles que Cocteau, Claudel, Cendrars, Pitoëff, Tcheckhov, Satie… Parallèlement, Jacques Hébertot crée les revues « Théâtre et Comoedia illustré » et « Paris Journal », avec la collaboration de Louis Aragon, Georges Charensol ou René Clair. En 1940, il prend la direction du Théâtre des Arts, boulevard des Batignolles, situé juste en face de la nouvelle promenade Jacques Hébertot., qu’il rebaptise Théâtre Hébertot et qu’il dirige jusqu’à sa mort, en 1970.

Bruno Julliard, adjoint chargé de la culture, Brigitte Kuster, Maire du 17ème arrondissement, et François Lebel, Maire du 8ème arrondissement inaugurent aujourd’hui, jeudi 16 janvier, à 11h15 la promenade Jacques Hébertot, située sur le terre-plein central du boulevard des Batignolles (8ème et 17ème arrondissements).

oct 112013
 

En présence de Philippe Doucet, Maire d’Argenteuil et de Yanick Patemotte, Maire de Sannois, Olivier Thomas, Président de l’Agence des espaces verts (AEV) de la Région Ile-de-France inaugurera la Butte des Châtaigniers le samedi 12 octobre 2013 à 11h.

L’histoire de la Butte des Châtaigniers
Située au nord-ouest de Paris, sur l’espace naturel régional des Buttes du Parisis, la Butte des Châtaigniers est une ancienne carrière de gypse qui offre une vue imprenable sur Paris. Aujourd’hui classé espace naturel sensible, ce balcon vert de 18 hectares avait pourtant été déserté par les promeneurs depuis plus de 50 ans en raison de l’activité industrielle, dégradant le site et dont la fin de la période d’exploitation avait laissé place à de nombreux déchets ainsi qu’à un à enfrichement conséquent.

Les travaux menés par l’AEV
Devenue propriétaire du site en 1983, l’AEV décide de restaurer ce maillon essentiel de la ceinture verte et mène plusieurs actions de grande envergure sur le site avec pour objectif une sécurisation du site au sol particulièrement instable.

Initiés en 2011, les travaux de terrassement sont désormais terminés. En tout, 4 hectares d’essences forestières, avec couvert de trèfle blanc pour protéger les sols des invasions d’adventices ont été plantés. Alors que seuls érables et robiniers avaient autrefois colonisé l’espace, la priorité a été donnée à la diversité des essences et aux jeunes plants.

Plan d'accès à la Butte-des-Châtaigniers (Val-d'Oise)

La Butte des Châtaigniers aujourd’hui : un espace de respiration pour les 200 000 habitants de l’agglomération !
L’Agence des espaces verts mettra le 12 octobre la touche finale à la restauration de longue haleine de ce balcon de 125 mètres de hauteur, essentiel à la ceinture verte de l’agglomération parisienne. Plateforme en bois posée au sommet de la Butte, un belvédère permettra aux visiteurs de s’installer confortablement pour profiter du point de vue. Enfin, la Butte des Châtaigniers a conservé des espaces de clairière pour le plus grand plaisir des adeptes de pique-niques et des jeux de ballon.

oct 032013
 

Logo du Conseil général des Hauts-de-Seine

Le jeudi 3 octobre à 10h30, Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Yves Révillon, Vice-Président du Conseil général en charge du Patrimoine non scolaire et des Promenades bleues et vertes, inaugurent la promenade des Quatre Forêts à Garches, Vaucresson et Marnes-la-Coquette.

La promenade des Quatre-Forêts s’étend sur 28 km de Châtenay-Malabry au sud à Rueil-Malmaison au nord-ouest. Cet itinéraire surprenant traverse de grands espaces forestiers, évite les villes au gré des ambiances boisées et des vallons.

Elle traverse le parc Henri-Sellier, les bois de la Garenne et de la Solitude au Plessis-Robinson, jouxte le jardin de l’Étang Colbert et reprend son tracé dans les parcs avec le parc de la Vallée-aux-Loups Chateaubriand à Châtenay-Malabry, puis emprunte la forêt de Meudon, arrive au parc de Saint-Cloud et arrive à la liaison verte de Marnes-la-Coquette, Vaucresson, Garches pour entrer dans la forêt de la Malmaison et rejoindre la Seine en passant par les Gallicourts et la plaine des Closeaux.

Sa valeur écologique et paysagère l’inscrit dans le Schéma départemental des espaces naturels sensibles. Son rôle de promenade départementale a été défini par le Schéma départemental des parcours buissonniers. Elle est balisée sur de nombreux kilomètres grâce à son inscription au plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée.

sept 112013
 

L'Oasis d'Aboukir, création Patrick Blanc, Paris 2e (75)
Le mur végétal créé par Patrik Blanc à l’angle de la rue d’Aboukir et de la rue des Petits Carreaux a été inauguré hier dans le cadre du parcours Archi & Design de la Paris Design Week. L’occasion de rencontrer le créateur et de revoir le mur beaucoup plus opulent et foisonnant depuis que je vous l’ai présenté fin juin dernier.

L'Oasis d'Aboukir, création Patrick Blanc, Paris 2e (75) Continue reading »

juin 282013
 

Jardin des 9 carrés, Royaumont, © Jérôme Johnson

Inauguration le samedi 29 juin 2013 de 14h à 18h de la nouvelle collection de plantes du jardin d’inspiration médiévale, dit « jardin des 9 carrés » qui a pour thème « Plantes symboliques : signes et emblèmes ».

Évoquant la civilisation du Moyen Âge par le biais des symboles, vous redécouvrirez les fameux lys ou mandragores, mais aussi l’ancolie, le figuier, la rose, le chardon et des dizaines d’autres plantes, grâce à une visite du jardin des 9 carrés. Les paysagistes, Olivier Damée et Édith Vallet, vous révéleront en avant-première tous les secrets de cette nouvelle collection tout au long de l’après-midi.  Enfants et adultes auront également chacun leur atelier pour découvrir le langage des plantes et l’herboristerie, et finir par une dégustation de tisanes.

Programme du samedi 29 juin
De 14h à 18h : inauguration publique de la collection de plantes du jardin d’inspiration médiévale.
Nouvelle collection 2013 « plantes symboliques : signes et emblèmes ». Découverte de la nouvelle collection du jardin d’inspiration médiévale sous la conduite des paysagistes et concepteurs. Olivier Damée et Édith Vallet accueilleront le public dans le jardin pour en livrer toute la genèse.

Visites guidées de l’abbaye sur le thème des jardins à 14h30, 15h30 et 16h30
Atelier « Autour des plantes » de 14h à 17h : Les enfants confectionneront un masque végétal et vous repartirez avec en souvenir ! Animé par Sophie Jules-Gaston, pour les enfants à partir de 4 ans, atelier en continu.
Atelier de l’herboriste à 14h30 et 16h : Isabelle Hunault, herboriste, apprendra aux participants les modes d’utilisation des plantes ainsi que leurs propriétés médicinales. Puis ils seront invités à préparer une infusion et à déguster sur place. Pour les adultes, sur inscription sur le stand d’accueil à l’entrée de l’abbaye.

Les Amis de Royaumont fêtent leurs 40 ans !
Journée festive aux jardins le dimanche 30 juin. Au programme de la journée, de très nombreux ateliers pour les adultes et les enfants, une visite contée, un grand déjeuner sur l’herbe… Rejoignez-les et fêtez avec eux cet anniversaire !
Droit d’entrée : 6,50 €, 5 € tarif réduit, 20 € billet famille. Gratuit pour les Asniérois, les Viarmois (sur présentation d’un justificatif) et les Amis de Royaumont. Adhésion possible sur place, le jour-même. Programme détaillé téléchargeable sur royaumont.com et sur la page facebook de l’Association des amis de Royaumont.

L’engagement philanthropique des Amis aux côtés de la Fondation est essentiel :

  • contribuez à la révélation de jeunes talents
  • encouragez les projets d’éveil à l’art et au patrimoine
  • soutenez le développement de la collection musicale François-Lang

Partagez un même esprit de rencontre avec les Amis
Échanges réguliers avec les équipes de la Fondation et les artistes, dîner annuel des Amis, temps d’accueil à l’abbaye pour faire connaître l’Association… la vie de l’Association est placée sous le signe de la convivialité. Les Amis bénéficient également d’un certain nombre d’avantages (visite gratuite du monument, accès prioritaire en billetterie, invitations, etc.)

Continue reading »

avr 252013
 

Bertrand Delanoë, maire de Paris, inaugure aujourd’hui jeudi 25 avril à 11h15 le jardin Anna-Marly (Paris 14e) en présence d’Anne Hidalgo, première adjointe, Fabienne Giboudeaux, adjointe chargée des espaces verts et de la biodiversité, Catherine Vieu-Charier, adjointe chargée de la mémoire et du monde combattant, Pascal Cherki, maire du 14e, Catherine Margaté, maire de Malakoff et Bernard Gauducheau, maire de Vanves.

L’aménagement du jardin Anna-Marly fait partie du grand projet de renouvellement urbain engagé à Paris en 2001 dont une des ambitions est de rétablir la continuité urbaine entre Paris et les communes limitrophes.
Inscrit dans un processus de concertation avec les riverains et les futurs usagers, ce nouvel espace vert de 7500m², lieu de convivialité et de contact avec la nature, se compose de deux pelouses en terrasse, d’une lande de bouleaux, de bruyères et de pins. Il est dédié à la détente, au repos et à la promenade et met 400m² de jardins partagés à disposition des habitants des trois communes.
La partie haute du jardin dispose d’un terrain multisports et d’une aire de glisse destinés aux adolescents.

Le jardin rend hommage à Anna Marly, chanteuse et guitariste française d’origine russe qui composa la musique du « Chant des partisans » et concrétise l’engagement de Bertrand Delanoë d’assurer la parité dans les nouvelles propositions de dénomination des espaces publics en 2013. Anna Marly fait partie de la liste strictement paritaire de 100 personnalités, validée par la commission de dénomination des voies en mars 2013.

Jardin Anna-Marly
Entrée par l’avenue de la Porte de Vanves, Paris 14e.
Métro : ligne 13, station Porte de Vanves.