sept 052012
 

Tabac sylvestre ou tabac géant (Nicotiana sylvestris), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Avec ses bouquets de grandes fleurs blanches en trompettes retombantes dressées très haut au-dessus de la rosette de feuilles, ce tabac d’ornement peut atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur au cours de l’été. À réserver à l’arrière des massifs et aux ambiances exotiques.

Les fleurs blanches sont réunies en panicules. Chacune peut mesurer jusqu’à 9 cm de longueur. En fin de journée et pendant la nuit, elles répandent un parfum puissant et suave.

Ce tabac est vivace, mais non rustique. En région parisienne, il est cultivé comme une plante annuelle à croissance rapide et importante. Il faut l’installer dans un coin très ensoleillé du jardin, avec un sol bien drainé, mais riche et toujours frais en été.

sept 022012
 

Amarante pourpre, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Si certaines fleurs annuelles perdent vite de leur attrait, ce n’est pas le cas des amarantes qui deviennent de plus en plus belles et spectaculaires au fur et à mesure que l’été s’avance. Plus on progresse dans la belle saison et vers l’automne, plus elles étirent et étendent leurs grands panaches ou leurs queues de rat veloutées.

Amarante pourpre, grande perspective du Jardin des Plantes de Paris en été, Paris 5e (75)

Continue reading »

août 312012
 

Tithonia rotundifolia 'Fiesta del Sol', Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Alors que le tithonia classique pousse facilement jusqu’à 1,50 m voire 2 m de hauteur dressant très haut ses étoiles orange vif, la variété ‘Fiesta del Sol’ reste beaucoup plus compacte, la touffe ne dépassant pas 60 à 75 cm de hauteur, tout en donnant une profusion de marguerites aux couleurs vives, très appréciées par les bourdons et les papillons qui s’y pressent pour butiner.

Tithonia rotundifolia 'Fiesta del Sol', Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Ce petit tournesol mexicain prospère dans un coin très ensoleillé et chaud du jardin, avec des arrosages réguliers pour maintenir le sol frais en permanence. Il faut éviter de mouiller le feuillage, sensible à l’oïdium et à la pourriture. La floraison est encore plus abondante quand on coupe régulièrement les fleurs qui fanent.

Cette variété plus compacte pousse très bien en pot ou en jardinière.

août 312012
 

Amarante 'Hot Biscuit' et zinnia 'Sun Red', Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Voici un mélange de couleurs chaudes vraiment très original ! Des zinnias ‘Red Sun’ aux fleurs doubles rouge vermillon se mêlent aux panicules bronze de l’amarante ‘Hot Biscuit’.  L’un comme l’autre apprécie un emplacement très chaud et ensoleillé, avec des arrosages réguliers en été.

Amarante 'Hot Biscuit' et zinnia 'Sun Red', Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Amarante 'Hot Biscuit' et zinnia 'Sun Red', Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

L’été à la météo capricieuse n’a visiblement pas beaucoup gêné ces deux fleurs annuelles qui aiment le soleil. Mais dans la grande perspective du Jardin des Plantes de Paris, l’ensoleillement est maximal dès que les nuages se cachent.

août 302012
 

Hibiscus des marais (Hibiscus moscheutos) et géranium zonale (Pelargonium zonale), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Il fallait oser ce mariage insolite entre un hibiscus rustique aux immenses fleurs rose vif et des géraniums zonales d’un rose très tendre. Mais le résultat est surprenant, les grandes fleurs des hibiscus se hissant par-dessus le tapis des géraniums. Un accord possible dans une plate-bande écrasée de soleil et arrosée très régulièrement.

Hibiscus des marais (Hibiscus moscheutos), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Au risque de me répéter, je ne suis vraiment pas un fan des fleurs roses, mais ces énormes fleurs d’hibiscus sont extraordinaires. Très exotiques !
Le duo est en fait un trio, car un pétunia rose vif aux fleurs frisottées sur les bords est aussi installé dans la plate-bande. Mais sur mes photos, ce sont surtout les hibiscus et les géraniums qui ont la vedette.

Si vous craquez pour cet hibiscus, allez faire un tour sur la page réservée aux hibiscus rustiques sur le site Internet de la Pépinière Fleurs du Sud. Vous devriez y trouver votre bonheur. Et si vous voulez d’autres idées pour vos massifs, potées ou jardinières d’été, courrez vite au Jardin des Plantes de Paris, sans oublier un bloc-note et un crayon !

août 292012
 

Trachélies bleue (Trachelium coeruleum) et gros minet (Pennisetum villosum), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Voici un nouveau duo de fleurs d’été aux couleurs douces : trachélies bleues (Trachelium coeruleum) et gros minets (Pennisetum villosum). Des plantes doudous que l’on a envie de caresser ou de frôler, faciles à réussir dans un parterre très ensoleillé.

Trachélies bleue (Trachelium coeruleum) et gros minet (Pennisetum villosum), Jardin des Plantes (Muséum national d'Histoire Naturelle), Paris 5e (75)

Continue reading »