avr 112012
 

Le salon Jardins en Seine s’est déroulé les 30, 31 mars et 1er avril 2012 à Suresnes (Hauts-de-Seine). À cette occasion, les paysagistes et les écoles se sont de nouveau surpassés pour offrir le meilleur du jardin éphémère.

Lauréats du concours paysager :

  • Bizot Père & Fils et Canopées (Prix de la ville de Suresnes), dalle Romane Savoie bleue – HMT
    Salon Jardins en Seine 2012 / Bizot Père & Fils et Canopées

Paysagistes :

  • Prix de la Ville de Suresnes : Bizot Père & Fils et Canopées,
  • Prix de la Presse : Studio In Situ,
  • Prix des Partenaires : Le Monde des Jardins,
  • Prix Coup de Coeur du public : Seine Paysage.

Écoles :

  • 1er Prix et Prix Coup de Coeur du public : École du Breuil,
    Salon Jardins en Seine 2012 / École du Breuil
  • 2ème Prix : Lycée du Paysage et de l’Environnement Fénelon.

C’est une 8ème édition du salon Jardins en Seine qui s’est achevée dans la joie et la bonne humeur. Plus de 14 000 visiteurs ont pu apprécier le spectacle et découvrir les nouvelles tendances de l’aménagement du jardin. Voici quelques photos des jardins éphémères prises le dimanche matin.

Continue reading »

oct 162011
 

Sur le toit du jardin Truffaut, stand 139, Journées des plantes de Courson automne 2011, Essonne

Spectaculaire et très fleuri, le jardin éphémère présenté par Truffaut pendant les trois Journées des plantes de Courson (Essonne) invite à prendre le temps de vivre et à profiter des belles heures ensoleillées de l’automne.

Jardin Truffaut, stand 139, Journées des plantes de Courson automne 2011, Essonne
Léger, graphique… aux couleurs de l’automne : asters, graminées, sauges, bruyères en collections et autres fleurs de saisons ont pris place dans un champ fleuri. Dans le jardin d’automne Truffaut, le bien-être est de saison.

Dahlia, graminées et cornouiller, Jardin Truffaut, stand 139, Journées des plantes de Courson automne 2011, Essonne
Opulence d’arrière-saison, profusion des floraisons et des feuillages souvent très colorées, ce jardin d’automne peut encore se découvrir aujourd’hui dimanche, toute la journée (de 10h à 18h) dans le parc du Domaine de Courson (91).

Jardin Truffaut, stand 139, Journées des plantes de Courson automne 2011, Essonne

août 112011
 
Le Laboratoire, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Le Laboratoire, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Premier dans la liste des 26 jardins composant le 20e Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Le laboratoire est un jardin qui nous raconte l’histoire d’un jardin du futur renaissant après une catastrophe. En arrivant, on le découvre à peine derrière cette grande vitre verte. Il faut franchir l’une des deux portes pour entrer dans ce monde mystérieux…

Le Laboratoire, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011)

Le Laboratoire, 20e Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (41), Jardins d'avenir ou l'art de la biodiversité heureuse (22 avril au 16 octobre 2011), 27 juillet 2011, photo Alain Delavie

Prêt(e) pour la visite et l’aventure ?
C’est parti…

Continue reading »

juin 262011
 

Depuis vendredi dernier, le jardin éphémère verdit le parvis de l’Hôtel de ville et prend la forme d’une curieuse anamorphose végétale en 3D réalisée par l’artiste François Abelanet.

Anamorphose (création François Abenalet) du jardin éphémère installé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris, Paris 4e (75)

Anamorphose (création François Abenalet) du jardin éphémère installé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris, Paris 4e (75), 25 juin 2011, photo Alain Delavie

Une anamorphose est une image déformée qui retrouve ses proportions d’origine et prend sens quand on la regarde sous un certain angle. L’artiste François Abelanet est passé maître dans cette variation moderne du trompe l’oeil. Il l’illustre à travers un nouveau chef-d’œuvre de Land Art, qui sera exposé jusqu’au 15 juillet 2011 sur le parvis de l’Hôtel de Ville, au centre d’un jardin éphémère consacré à l’arbre urbain.

Anamorphose (création François Abenalet) du jardin éphémère installé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris, Paris 4e (75)

Anamorphose (création François Abenalet) du jardin éphémère installé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris, Paris 4e (75), 25 juin 2011, photo Alain Delavie

Anamorphose (création François Abenalet) du jardin éphémère installé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris, Paris 4e (75)

Anamorphose (création François Abenalet) du jardin éphémère installé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris, Paris 4e (75), 25 juin 2011, photo Alain Delavie

Anamorphose (création François Abenalet) du jardin éphémère installé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris, Paris 4e (75)

Anamorphose (création François Abenalet) du jardin éphémère installé sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris, Paris 4e (75), 25 juin 2011, photo Alain Delavie

Continue reading »

juin 232011
 

Paris possède un riche patrimoine arboré qui a progressivement dessiné son paysage. Le jardin éphémère, installé à partir du vendredi 24 juin 2011 sur le parvis de l’Hôtel de Ville, fera découvrir aux visiteurs l’histoire et la gestion au quotidien des arbres de la capitale.

  • Une anamorphose land-art urbain, immense jardin contemporain de 1500m2, illustre le lien entre la nature et la ville. Cette œuvre monumentale, conçue par l’architecte et plasticien de land-art François Abelanet, mesure 100 m de long, nécessite 1200 m² de pelouse, 300 m² de plantes, 650 m3 de paille et de sable. Regardées selon une certaine perspective, ses lignes géométriques en 3D donnent une illusion de relief. Près de 90 jardiniers, forestiers, menuisiers, arboristes et techniciens de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement sont mobilisés en continu pendant cinq jours pour réaliser l’oeuvre éphémère.
  • Un parcours pédagogique raconte l’histoire de Paris et de ses arbres. Des panneaux didactiques présentent les enjeux de la présence des arbres en ville : gestion, paysage, impact environnemental pour anticiper les changements climatiques.
  • Une mini pépinière composée d’une quinzaine d’arbres à des stades d’évolution différents et une clairière ludique dédiée aux enfants permettent de rencontrer arboristes et forestiers.
  • Des visites guidées et des contes pour toute la famille se déroulent durant toute l’exposition. Des professionnels de l’arbre, conférenciers et artistes racontent la vie de l’arbre en ville. Tout le programme est disponible à la « cabane animations », sur Paris.fr ainsi que sur le dépliant « Une saison sous les arbres », qui reprend l’ensemble des événements organisées par la Ville de Paris dans le cadre de l’année internationale des forêts.
  • Des oeuvres photographiques originales et surprenantes illustrent le travail des agents de la Ville au quotidien et montrent la faune présente dans les arbres ou des paysages insolites.

Les éléments qui composent l’installation du parvis repartiront dès la fin de l’exposition vers les parcs et jardins de la capitale : une reconversion durable après une action pédagogique de sensibilisation des Parisiens.

Fabienne Giboudeaux, adjointe chargée des espaces verts, inaugurera l’installation le mardi 28 juin à 11h.

Dates et lieu de l’événement :
Du 24 juin au 16 juillet, de 9h à 18h sur le parvis de l’Hôtel de Ville, Paris 4ème (75).

juin 022011
 

À l’occasion de Rendez-vous aux jardins, le Ministère de la Culture et de la Communication installe au cœur de Paris, dans le domaine historique du Palais-Royal, un jardin nourricier éphémère du 28 mai au 5 juin 2011.

Avec le soutien du paysagiste Mark Rudkin, un jardin nourricier éphémère s’installe dans les jardins du Palais-Royal, restaurés par ses soins dans les années 1990.

Ce potager conçu par l’artiste Jill Armain est constitué d’une série de parcelles, composées de 10 grands bacs (4 m x 0,9 m), regroupées en larges bandes de part et d’autre du grand bassin, afin de permettre aux visiteurs de déambuler et de découvrir aisément une cinquantaine de légumes, fruits, plantes aromatiques…

Chacune de ces bandes sera plantée selon la méthode de jardinage dite « en carré ».
Points de repères pour les visiteurs, quatre grandes corbeilles marquent les quatre coins cardinaux du Palais-Royal, afin de les orienter vers le bassin.

Cette installation éphémère, résolument discrète pour ne pas troubler la quiétude de cet espace unique, au centre de Paris, se veut aussi généreuse et solidaire. Le Ministère de la Culture et de la Communication et ses partenaires ont ainsi souhaité offrir les plantes du jardin à l’association caritative Jardins et Santé, dont l’objectif est de financer des bourses de recherche clinique sur les maladies cérébrales et de financer la création, la réhabilitation, et le développement de jardins à but thérapeutique en milieu hospitalier, en maisons de retraites ou en instituts médico-éducatifs. La vente effectuée par les bénévoles de l’association aura lieu le dimanche 5 juin 2011, à partir de 5h00.