jan 252013
 

Exposition Flowers 2.0 de Pierre Estève à la Jardinerie de curiosités Taffin (Val d'Oise)

« Flowers 2.0″, créée par Pierre Estève est une installation lumineuse composée de fleurs géantes réalisées à partir de milliers de bouteilles en plastique multicolores recyclées. Le titre « Flowers 2.0″ fait référence à une nature hybride et mutante, fruit du croisement de la société de communication et de l’internet, et de la revalorisation par le recyclage de ce que nous considérions jusqu’alors comme déchet. Un nouveau paradigme pour un monde émergent, dont l’éclosion des fleurs de plastique qui fleurissent en abondance dans la ville devient un symbole ? Chaque espèce est baptisée selon son apparence, sa couleur, sa taille ou l’origine de sa matière première : Carnivoria, Lactea, City Rose, Aqua Blue, etc.

Exposition Flowers 2.0 de Pierre Estève à la Jardinerie de curiosités Taffin (Val d'Oise), photo JF Taffin

Continue reading »

mai 082012
 

Les vivaces d'ombre Kermesse de belles obscures du 1er au 31 mai 2012

Dans la Jardinerie de curiosités Taffin, mai est un mois de terre. Jean-François Taffin expose pour la première fois son travail de céramiques. Des œuvres primales et pleines d’une énergie puisée de la terre. Terre humifère des sous-bois et des zones d’ombre que l’exposition sur les plantes vivaces d’ombre habille de variétés à découvrir. Mai est aussi un mois de rencontres et de conseils en paysagisme sur l’art du feng-shui au jardin. Harmonie et énergie au centre des débats.

Rien de plus passionnant que de travailler l’ombre et la mi-ombre. L’ambiance de sous-bois, le jeu sur la lumière, la lumière des feuillages, le clair-obscur…. Voilà qui est inspirant. Le mois de mai, mois des sous-bois fleuris, des scilles et du muguet sauvage est l’occasion de proposer une exposition consacrèe aux vivaces d’ombre et de mi-ombre. Des belles obscures qui méritent amplement de se retrouver à la lumière de la notoriété. Une multitude de possibles. Continue reading »

mar 172012
 

Camélia, hellébore, magnolia, L'essence du printemps

La Jardinerie de curiosités Taffin (Montmorency, 95) fête l’arrivée de la belle saison avec une ouverture en grâce majeure sur le thème de « l’essence du printemps ». Au programme, la présentation d’une sélection foisonnante piochée parmi les hellébores, les camélias et les magnolias. Trois genres qui magnifient le réveil de la nature. À découvrir jusqu’au 31 mars 2012.

Rois de la sélection, les magnolias caducs, dans la beauté simple de leur floraison sur bois nu pour les plus précoces sont des arbres évocateurs de mystères. L’éclatant spectacle de leurs fleurs amples ou étoilées, aux teintes roses, blanches ou jaunes, provoque chaque année des réactions de fascination. La sélection présentée propose des arbustes solides, élevés en pleine terre, aux floraisons étalées et aux coloris nuancés. Du généreux Magnolia x soulangeana, au très florifère ‘Susan’ bien adapté aux petits jardins tout comme le sublime Magnolia liliflora ‘Nigra’ à la floraison tardive et remontante. Sans oublier l’éblouissement des Magnolia stellata et M. stellata ‘Waterlily’ qui explosent en une constellation étoilée de fleurs.

Est-il besoin d’insister sur le pouvoir du camélia sur notre imaginaire ? Alexandre Dumas et Verdi en ont fait une star, associée pour l’éternité à la délicatesse et à la fragilité. Sa filiation avec le camélia à thé laisse rêveurs. Feuilles brillantes dans l’obscurité de l’hiver, couleur éclatante des fleurs, pelotonnées dans leur rondeur, qui percent sous le froid et – parfois- la neige, elle symbolise la résistance à la morsure hivernale. Un printemps que le camélia annonce et accompagne grâce aux variétés les plus tardives. Fleurs simples, doubles, imbriquées, en forme de pivoine ou d’anémones ? Tout est question de goût. Le coup de cœur : les camélias champêtres aux formes libres, volontiers échevelées, aux fleurs simples et délicates. À planter en pot, en isolé ou en haie.

La proximité de la jardinerie avec le Nord de la France et la Belgique est une chance pour découvrir les fabuleux pépinièristes de vivaces – rustiques et bien adaptées à notre climat- qui produisent avec passion dans cette région. Avant la fête des vivaces du mois de mai, mars met à l’honneur les hellébores. Il faut profiter de la richesse de ces belles de mi-ombre, aux feuillages travaillés et aux coloris sans cesse renouvelés par hybridations. Velours noir, vert amande, rose délicatement violacé, rose vif… La palette de couleurs est un bonheur à travailler pour le jardinier. Une sélection de belles classiques Helleborus niger, H. corsicus, H. foetidus, H. argutifolius, de belles orientales et de plus sophistiquées ‘Candy Love’, ‘Snow Love’, à fleurs doubles…

Jardinerie de curiosités Taffin
Ouvert 7 jours sur 7, de 10h à 19h sauf le lundi de 14h à 19h.
6, rue des Chesneaux,
95160 Montmorency.
Tél. : 01 39 64 57 01 (jardinerie) ou 01 34 12 91 43 (bureaux).
Email : contact@jardins-taffin.com

sept 052011
 

Jusqu’au 2 octobre 2011, la jardinerie Taffin à Montmorency (95) accueille une exposition de photographies de Farid Belhadj : Bali.

Farid Belhadj est toujours sur la route, en Inde, à Bali ou ailleurs, son appareil photo à la main. C’est ainsi qu’il régénère sa vision du monde. Mais plus que de voyages et de photographie, il préfère parler d’une quête, d’un accomplissement, d’un parcours initiatique. Le voyage lui révélant sa propre identité. La spiritualité et le choc culturel de certains pays traversés restent des expériences qui le nourrissent et qu’il investit avec sa créativité : la photo est devenue son troisième œil !
Continue reading »

avr 272011
 

Imaginez un cytise couvert de belles grappes de fleurs, mais non pas jaune vif, plutôt rose pêche abricot… Voici qui devrait plaire aux amateurs de teintes pastels et de couleurs douces.

Chimère végétale : Laburnocytisus adamii

Laburnocytisus adamii, Jardinerie Taffin, Montmorency (95), avril 2011, photo Alain Delavie

Laburnocytisus adamii est un petit arbre d’origine horticole. Mais ce n’est ni une variété, ni un hybride entre deux espèces. Il résulte du greffage d’un véritable cytise (Laburnum anagyroides) avec un genet (Chamaecytisus purpureus). Le greffage a été tenté pour la première fois par un pépiniériste parisien, Jean-Louis Adam, vers 1825 ou 1826.

Chimère végétale : Laburnocytisus adamii

Laburnocytisus adamii, Jardinerie Taffin, Montmorency (95), avril 2011, photo Alain Delavie

Quand j’ai découvert ce petit arbre, je n’en croyais pas mes yeux. Les grappes de fleurs sont vraiment de toute beauté.

Mais le greffage donne en fait trois floraisons différentes. La plus belle, celle que j’ai photographiée, est intermédiaire entre celle du Laburnum et du Chamaecytisus : couleur rosée, fleurs du cytise (Laburnum). Certaines branches donnent des fleurs jaune vif, comme celle du vrai cytise (Laburnum). D’autres, au contraire, portent les fleurs du genet (Chamaecytisus) et sont rose pourpré plus foncé. Le sujet que j’ai photographié n’avait que des fleurs intermédiaires, les plus belles à mon goût.

J’ai fait cette trouvaille lors de ma visite dans la Jardinerie Taffin, à Montmorency (95).

avr 202011
 

Par un très beau dimanche d’avril estival à souhait, j’ai pris la direction d’Enghien-les-Bains et de Montmorency (95) pour enfin découvrir la jardinerie Taffin, que je connaissais seulement par ses jardins éphémères exposés plusieurs années de suite à Jardins, Jardin et virtuellement par divers reportages sur des blogs (Merci Delphine !) et plus récemment par les communiqués de presse envoyés par Franck Bourhilon, efficace et très sympathique chargé de communication. Située à 20 mn en train de la gare du Nord de Paris puis quelques centaines de mètres de marche dans des petites rues pavillonnaires charmantes, la jardinerie est vraiment à la portée du parisien en mal de plantes et de verdure. Mais pourquoi ai-je donc tant attendu pour franchir le périph’ ?

Jardinerie Taffin, 6 rue des Chesneaux, 95160 Montmorency.

Entrée de la Jardinerie Taffin à Montmorency (95), avril 2011, photo Alain Delavie

Nous voici devant l’entrée, qui déjà ne ressemble en rien à celles des jardineries traditionnelles.

Jardinerie Taffin, 6, rue des Chesneaux, 95160 Montmorency.

Entrée de la jardinerie Taffin à Montmorency (95), 17 avril 2011, photo Alain Delavie

« C’est un jardin extraordinaire »…
Ou plutôt une jardinerie extraordinaire, qui vous entraîne dans un monde de verdure, de fleurs et d’objets déco dont il est difficile de s’extirper tant on y est bien et tant il y a à découvrir. Mais pour cela, je vous invite à me suivre pour un parcours découverte en photos…
Continue reading »