août 202014
 

Bassin de la Villette, départ de la croisière sur le Canal de l'Ourcq
Le 19 juillet dernier, je me suis embarqué pour une croisière d’une journée sur le canal de l’Ourcq, en partant du Bassin de la Villette côté quai de la Loire (Paris 19e) pour terminer à l’usine élévatoire de Trilbardou qui pompe les eaux de la Marne et les rejette dans le canal. Cette excursion au fil de l’eau était proposée par Seine-Saint-Denis Tourisme. Une longue et belle croisière que je vous propose de découvrir en photos.

Bassin de la Villette, anciens magasins généraux, pont de Crimée, croisière sur le Canal de l'Ourcq
Embarquement au niveau du 13 du quai de la Loire, devant Canauxrama, et départ à 8h30 en commençant par la traversée du grand Bassin de la Villette, qui se termine au niveau du pont levant de la rue de Crimée (Paris 19e). Pas très loin de chez moi !

Au passage, on peut admirer l’hôtel situé dans un bâtiment construit par les célèbres architectes Chaix et Morel, à qui on doit entre autres le Zénith de Paris, ou la rénovation du Petit Palais. Le bâtiment remplace un des deux entrepôts des Magasins Généraux du Bassin de la Villette, détruit par un incendie en 1990. Il est ainsi un reflet contemporain de son jumeau situé juste de l’autre côté du pont-levant de la rue de Crimée. Il abrite, dans son aile Est, un hôtel, alors qu’une auberge de jeunesse est située dans l’aile Ouest (au bord de l’eau).

Place de Bitche avec l'église Saint-Jacques et Saint-Chistophe, Paris 19e (75), croisière sur le Canal de l'Ourcq
Passé le pont levant de la rue de Crimée (une des plus longues de Paris), nous arrivons dans le canal de l’Ourcq, avec d’un côté le quai de l’Oise et la place de Bitche, située devant l’église Saint-Jacques et Saint-Christophe de la Villette, construite entre 1841 et 1844. Une place entourée de paulownias, tous bleus au printemps.

Continue reading »

août 012014
 

Hibiscus coccineus (Malvacées) sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Déjà deux fois plus haut que la rambarde de mon balcon, mon pied d’Hibiscus coccineus continue à pousser en hauteur, s’approchant de plus en plus du toit. Avec l’effet de perspective, il semble dépasser l’immeuble de six étages de l’autre côté de la rue.

Je vais avoir du mal à aller photographier les fleurs qui vont apparaître aux extrémités des grandes tiges…
La variété blanche (H. coccineus ‘Alba’) par contre n’a pratiquement pas poussé. Le pied a démarré très tard en fin de printemps et les tiges sont restées toutes petites alors que les deux années précédentes, elles dépassaient facilement les 1,50m de hauteur. Je ne l’ai pas rempotée en fin d’hiver contrairement à l’autre pied devenu gigantesque et elle a une autre plante plus vigoureuse dans le même pot que j’ai du rabattre un peu car elle prenait une trop grande ampleur en cachant ses voisines. Pas de fleur blanche cette année, je ne devrais avoir que les rouges.

juil 312014
 

Jimmy C, street art, Festival In Situ, Fort d'Aubervilliers, Auvervilliers (93)
Connaissez-vous la « drip painting » ? En voici un bel exemple réalisé par l’artiste australien Jimmy C qui utilise cette technique picturale pointilliste et qui a présenté cette oeuvre dans le Fort d’Aubervilliers à l’occasion du In Situ Art Festival.

La technique de « drip painting » employée par Jimmy C est faite de taches et de coulures de peintures réalisées à la bombe. Un pointillisme inspiré de l’art aborigène et du réalisme figuratif.

Jimmy C, street art, Festival In Situ, Fort d'Aubervilliers, Auvervilliers (93)
L’artiste a peint un paysage urbain, un homme qui marche le long d’un fleuve. La multitude de lignes qui composent le paysage partent du coeur de l’homme.

The Artwork of James Cochran

juil 302014
 

Open your eyes, Dan 23, street art, In Situ Art Festival, Fort d'Aubervilliers, Auvervilliers (93)
Cette oeuvre créée par Dan23 était exposée dans le Fort d’Aubervilliers pour la manifestation In Situ Art Festival sur les murs d’une alcôve dans un des bâtiments.

« Open your eyes est un questionnement, l’envie personnelle de comprendre mon mode de fonctionnement. C’est également une réflexion sur nos sociétés, leur mode de fonctionnement, de communication, l’envie simple de me faire ma propre opinion et de ne pas ingérer l’information que nos dirigeants et médias diffusent. Cette invitation à la réflexion, je la propose à tous et à toutes : open your eyes… » (Dan23)

D’autres fresques Open your eyes

juil 282014
 

Tagetes signata et Gaura sur mon balcon en été, Paris 19e (75)
Je vous invite à faire avec moi un petit tour du propriétaire sur mon balcon parisien pour profiter du soleil estival et des nombreuses floraisons. Je n’ai pas tout photographié, mais voici déjà un bel échantillonnage des plantes que je cultive.

Mon petit oeillet d’Inde au feuillage parfumé (pamplemousse) continue à s’étoffer et se couvre en permanence de petites étoiles dorées. Je n’ai pas beaucoup de fleurs jaunes sur mon balcon car ce n’est pas une couleur que j’aime particulièrement. Les deux autres plantes aux teintes approchantes sont les corètes du Japon et le saruma d’un jaune plus doux.

Corète du Japon sur mon balcon en été, Paris 19e (75)

Les corètes du Japon ne cessent de fleurir depuis le printemps. Il faut beaucoup les arroser pendant la belle saison, mais ce sont vraiment des plantes sans soucis.

Continue reading »