août 062014
 

Ciel noir d'orage en été au-dessus de la Cité Michelet, Paris 19e (75), 6 août 2014
Le beau temps chaud n’aura pas duré, les orages sont vite revenus avec leurs trombes d’eau et leurs ciels noirs d’enfer. Cet après-midi sur Paris, c’est un déluge qui s’est abattu en quelques heures, rinçant les rues et les parisiens qui s’étaient hasardés dehors. Selon les observations de la Chaine Météo, sur les cinq derniers week-ends, pas moins de quatre ont connu des alertes météo en raison d’orages violents. Il n’y a eu que le dernier week-end de juillet avec des conditions plus estivales.

Ciel noir d'orage en été au-dessus des tours de la Cité Michelet, Paris 19e (75) Continue reading »

juin 142012
 

Botte rieuse, salon Lire au jardin 2012, château du Grand Trianon, Domaine de Versailles

Cette botte ornée d’un grenouille souriante est tout à fait de circonstance compte tenu de la météo catastrophique de ce printemps. Mais quel temps pourri !

Et me voici avec une angine au mois de juin, à une semaine de l’été…

Les prévisions saisonnières de la Chaine Météo sont plutôt mitigées pour la météo de l’été prochain :

  • Le mois de mai est un indicateur assez représentatif du temps qui devrait dominer pendant l’été : les conclusions confirment donc une saison orageuse active, c’est à dire un temps souvent changeant, présentant des « pics de chaleur » suivis de vagues orageuses et de rafraichissements.
  • Les abondantes précipitations survenues depuis début avril excluent désormais le spectre de la sécheresse. Comme prévu initialement la saison des orages est active, ce qui permet une hydratation des sols superficiels pour l’agriculture.
  • Juin : Au final, ce mois de juin devrait être assez chaud et surtout très orageux sur la France métropolitaine. On peut craindre des phénomènes violents. Orages et jours de fortes chaleurs alterneront.
  • Juillet : Ce serait le mois le plus estival : assez bien ensoleillé, ponctuellement très chaud, avec tout de même cette tendance orageuse persistante notamment sur l’est du pays et en montagne. On risque donc des vagues de chaleur ainsi que de violents orages, susceptibles d’entrainer encore des dommages.
  • Août : Le mois d’aout pourrait être moins chaud et parsemé de jours de pluie et d’orage. Il n’est pas possible d’en dire plus pour l’instant, mais il semble logique qu’une anomalie chaude ne puisse pas se maintenir uniformément tout l’été. Mais les indices restent globalement « de saison ». Certains modèles envisagent une anomalie « un peu plus fraiche ».
  • Septembre : De saison. Tendance agréable. Assez bien ensoleillé, avec des conditions anticycloniques. Les premiers orages méditerranéens pourraient s’organiser dans le sud-est.

Faisons contre mauvaise fortune bon coeur car cela pourrait être bien pire, comme le rappellent les relevés de Météo France.
Records mensuels de température minimale observés :

  • le 5 juin avec 1,6°C à Epehy (Somme), l’ancien record étant de 1,8°C le 12/06/2011;
  • le 5 juin avec 1,7°C à Montdauphin (Seine-et-Marne), l’ancien record étant de 2.6°C.
  • le 9 juin avec 5,1°C à Fontenay (Vendée), l’ancien record étant de 5,4°C le 5 juin 2005.
déc 152011
 

J’ai reçu hier une alerte de la Chaine Météo qui annonce l’arrivée d’une forte tempête jeudi soir (15 décembre) et vendredi (16 décembre 2011) sur les deux tiers nord de la France. Tempête baptisée Joachim.

Des rafales de vent pouvant atteindre 140-150 km/h sont annoncées sur les côtes entre l’estuaire de la Loire et les côtes de Charentes et dans les terres entre 110 et 130 km/h.

Cette forte tempête devrait s’accompagner de fortes pluies et à partir de 1400 m d’altitude de fortes chutes de neige. En mer les vagues seront très fortes, avec des hauteurs entre 8 et 10 m au large dans le golfe de Gascogne.

C’est le moment d’arrimer ou descendre tous les pots et les jardinières installés en équilibre sur les balcons et les rebords de fenêtres, sinon gare aux chutes !

juil 222011
 

Pas réjouissante la météo de ce vendredi de juillet, avec encore des averses pour Paris et l’Île-de-France.

Althéa (Hibiscus syriacus) à  fleurs bleues après la pluie dans Paris

Althéa (Hibiscus syriacus) à fleurs bleues après la pluie dans Paris, 21 juillet 2011, photo Alain Delavie

La Chaîne Météo nous prédit « une nette amélioration à partir de mercredi » la semaine prochaine.
Il paraît même que le mois d’août va être chaud
« À l’inverse du mois de juillet marqué par la récurrence de périodes plus maussades, le mois d’août pourrait voir le retour d’un temps plus calme en bordure de l’anticyclone des Açores qui semble vouloir revenir vers l’Europe de l’ouest. Les basses pressions cantonnées à l’Europe Centrale et de l’Est ainsi que la Scandinavie, pourraient ensuite lentement se décaler vers l’Asie à mesure que les hautes pressions progresseront par l’Europe de l’Ouest.
Ainsi il est de plus en plus probable que l’on s’oriente vers un mois d’août globalement plus estival que le mois de juillet, avec un risque de fortes vagues de chaleur.
La hausse progressive des pressions par l’ouest pourrait marquer le retour de conditions plus estivales pour la suite de l’été météorologique. Ainsi, on s’orienterait vers des températures supérieures aux moyennes de saison sur l’ensemble du mois, notamment sur la moitié nord. Côté précipitations, ce mois serait donc plutôt déficitaire au nord et plutôt excédentaire des Pyrénées aux Alpes ( surtout dans le sud-est). Ceci pourrait signifier la récurrence d’épisodes pluvieux et orageux dans le sud, tandis qu’au nord la sécheresse pourrait reprendre avec des périodes chaudes durables. »

En attendant, le parapluie est utile de même que l’anti-limaces côté jardin…

août 182009
 

La Chaine Météo prévoit 35 °C dans la journée avec un ressentie à 39 °C, Météo-Paris nous annonce entre 36 et 37 °C pour ce mercredi qui s’annonce comme la plus chaude journée de l’été en région parisienne et dans de nombreuses régions de France. Ca va cogner !

L’arrosage du soir est plus que jamais nécessaire en prévision d’une telle chaleur, car les plantes ont toute la nuit pour se réhydrater et se gorger d’eau. La température plus faible de la soirée réduit aussi l’évaporation, non négligeable au coeur de l’été. Une petite aspersion des feuillages, notamment ceux des espèces sensibles aux araignées rouges, est plus que bénéfique. Pour les plantes les plus assoiffées, un dernier apport d’eau tôt mercredi matin devrait leur permettre de passer cette journée de canicule sans trop souffrir.

Et pour les jardinières et les jardiniers, on laisse grandes ouvertes les fenêtres cette nuit pour laisser rentrer la fraîcheur. Demain matin, à la « fraîche » (il est prévu entre 15 et 18 °C au petit matin), on boucle tout : volets en premier, fenêtres ensuite pour empêcher le plus possible la chaleur de rentrer. Bouteilles d’eau dans le bac à légumes du réfrigérateur pour boire frais mais surtout pas glacé. Pour ceux qui doivent se bouger, c’est avant 10 heures demain matin, après… Chaud qui peut !