juil 082011
 

S’émancipant des poncifs de l’étude architecturale et de l’analyse symbolique, cet ouvrage est pensé comme une promenade historique hantée par le souvenir de François 1er et de l’Impératrice Joséphine. Souvenir ressuscité par le texte vif et enlevé de Vincent Droguet, conservateur, et les superbes photographies de Laurence Toussaint.

À partir de 1528, François Ier reconstruit le château de Fontainebleau au coeur d’une immense forêt dans laquelle il se plaît à chasser. Il s’attache également à créer des jardins : jardin de la Reine, jardin du Roi, jardin du clos de l’étang…
Les remaniements successifs leur confèrent la majesté qu’on leur connaît aujourd’hui : construction du Grand Canal sous Henri IV, réaménagement du Grand Parterre par Le Nôtre sous Louis XIV, création du jardin anglais sur l’ancien emplacement du jardin, du clos de l’étang sous Napoléon Ier.
Avec plus de 1500 pièces déployées au cœur de 130 hectares de parc et jardins, Fontainebleau est le seul château royal et impérial habité continuellement pendant sept siècles.
« La vraie demeure des rois, la maison des siècles », comme l’appelait Napoléon, le château de Fontainebleau et ses jardins forment un ensemble unique.

Les jardins du château de Fontainebleau
Par Vincent Droguet, photographies de Laurence Toussaint
Éditions Nicolas Chaudun
168 pages, 25 €

mai 202011
 

Fort du succès des deux premières éditions, le Château d’Auvers-sur-Oise reconduit les samedi 21 et dimanche 22 mai 2011, ses Irisiades : l’unique « fête des fleurs, des plantes et des arts » francilienne. Cet événement, qui a pour écrin le parc de cinq hectares et les jardins du Château d’Auvers, s’affirme comme un lieu d’expositions, de rencontres et d’animations centrées sur le végétal et les arts.


Comme chaque année au printemps, le Château d’Auvers accueille des artisans pépiniéristes, des spécialistes en art floral, ainsi que des artistes (sculpteurs, plasticiens, peintres, musiciens). Les Irisiades proposent, dans un cadre historique prestigieux, patrimonial et bucolique, de célébrer les plantes et les fleurs, ainsi que la Nature comme source d’inspiration pour des artistes d’univers différents. En 2011, c’est la photographie qui est à l’honneur, à travers une présentation des jardins de Picardie par Laurence Toussaint. Cette photographe, connue et reconnue en tant que référence dans l’étude des jardins et des paysages, sera la marraine des Irisiades 2011.

La Nature dans l’œil du photographe : thème 2011
Cette année, les Irisiades seront le rendez-vous à ne pas manquer pour les passionnés de photographie et de Nature : expositions, dont celle du photographe-nomade Michel Verna, ateliers d’initiation ou de perfectionnement, conférences, dédicaces et un cadre exceptionnel pour un concours de photos ouvert à tous. Dès cette fin d’année 2010, débutants, amateurs et professionnels, ainsi que petits et grands sont invités à participer à ce concours. Les meilleures photos seront exposées lors des Irisiades. Un atelier sera proposé aux visiteurs qui auront « carte blanche » pour créer des photos « insolites, émouvantes ou artistiques ». Côté enfants, le Concours des écoles ouvert aux classes de maternelle et de primaire d’Auvers-sur-Oise, Butry et Valmondois, présentera les travaux photographiques réalisés par chaque classe.
Continue reading »