déc 112012
 

Lanterne en papier ou boule japonaise, Flowerhead, Pep Up Design

Si vous cherchez un cadeau original et bon marché, allez fouiner sur le site Pep Up Design où sont proposées des lanternes en papier ou boules japonaises aux motifs inattendus.

Lanternes en papier ou boules japonaises, Pep Up Design

Les lanternes en papier ou boules japonaises ont cette incroyable faculté d’adoucir et de réchauffer instantanément la lumière. Les personnages d’Helen Dardik, illustrés sur la première suspension, prennent vie et semblent nous raconter leur histoire. Avec ses tons pastels, ces lampions invitent immédiatement au rêve et sont à accrocher partout dans la maison, dans le salon, la chambre des enfants ou l’entrée. C’est original, déco et éco friendly et en plus 1% des bénéfices est reversé à la fondation The Nature Conservancy.

Ces boules japonaises sont des créations de Blue Q. Cette marque américaine, non contente de concevoir et fabriquer des produits originaux, met l’accent sur l’éco-conception. Ils emploient des personnes déficientes, privilégient les matériaux recyclables et recyclés et reversent 1% de leurs bénéfices à la fondation The Nature Concervancy.

Système électrique non fourni. Facile à installer. Peut-être utilisé avec une ampoule à incandescence (maxi. 60W) ou fluocompacte.
Matériaux : papier recyclé, fait main.
Dimensions : Ø 35cm environ, livré à plat.
13 euros la boule japonaise.

fév 012012
 

Phi, luminaire et jardin suspendu créé par Paul Louis Duranton

Spécialiste du Bio-Design, l’Atelier Paul Louis Duranton propose une nouvelle place pour le végétal dans nos habitats. Sa nouvelle création, « PHI », luminaire-jardinière est conçu pour développer un claustra végétal luminescent, autonome et durable.

Phi, luminaire et jardin suspendu créé par Paul Louis Duranton

« PHI » est un luminaire.
Dissimulée au creux de la spirale, une chaine de leds blanches de forte puissance projette un flux de lumière jusqu’au sol irradiant à la fois les plantes gourmandes de lumière et le mur qui devient essentiel dans le décor. La lumière dispensée à la végétation donne à PHI une autonomie qui lui permet d’être implanté dans un lieu ne bénéficiant pas d’une bonne lumière. Faible consommation d’énergie et effets possibles d’ambiance colorée : un vrai programme de luminothérapie

« PHI » est un jardin suspendu.
Les plantes choisies pour leur qualité graphique et leur capacité à se développer en intérieur sont des variétés retombantes qui  croissent naturellement vers le bas. Ce sont  parfois des épiphytes, curieuses plantes qui vivent proche de la canopée. PHI est un nid protecteur pour ses plantes : en plus de la lumière, il contient une réserve d’eau équipée  d’un avertisseur sonore en cas de manque et un substrat sans terre (hydroculture bio), garantie d’une vie durable pour les plantes.

Installer « PHI »
Phi est suspendu pour éclairer un mur en jouant des transparences avec la végétation qui développe un claustra graphique original. Il peut aussi être placé contre une fenêtre ou une baie. Plusieurs PHI peuvent être suspendus en continu et devenir l’élément écolo-chic d’une scénographie pour un espace important.
PHI a une longueur standard de 1 mètre de long, les dimensions sur-mesure sont possibles. Montant à partir de 1 250 € T.T.C. avec éclairage néon haut rendement « lumière du jour ».

ATELIER PAUL LOUIS DURANTON
Bio-design et écosystèmes paysagers d’intérieur
11, rue de Villeneuve,
77320 Meilleray.
Tél. : 01 64 65 14 30 / 06 28 78 14 53.
E-mail : contact@ecosculpture.fr

mar 012009
 

Envie d’une basse-cour sans en avoir les inconvénients ? La lampe « coq » (modèle Rooster vert) créée par Jean-françois Ribay et proposée par (Paris 4è) est pour vous…Il s’agit d’une lampe à poser, avec un pied en acier et un abat-jour en bakélite. Elle fonctionne avec une ampoule de 60 W. Elle existe aussi avec un motif cochon (modèle Pig).

Depuis 1998, la marque se veut un véritable laboratoire d’idées où le talent de jeunes designers cohabite avec celui de créateurs de renommée mondiale.
Bô est l’arbre sous lequel Bouddha a eu sa première illumination…