jan 162013
 

Le Conseil général des Hauts-de-Seine organise des projections sur le thème de la forêt du 19 janvier au 16 février 2013. La forêt appartient à l’imaginaire collectif, aux contes, aux légendes. Elle inspire les réalisateurs depuis la naissance du cinéma, qu’elle soit peinte, réelle, décrite, simple décor ou personnage.

Au programme :

  • Samedi 19 janvier à 14h
    Humain, seulement humain, conférence d’introduction par Charlotte Mariel, doctorante en cinéma, qui prépare une thèse sur l’appréhension de la nature.
    Un panorama de la forêt dans le paysage cinématographique amorce le cycle de projections, s’intéressant aux questions que cette présence soulève ou suggère. Au cinéma, il n’existe pas de vision commune de la forêt mais une multiplicité de traitement du paysage forestier.
  • Samedi 19 janvier à 15h15
    Into the wild, Sean Penn, 2007 (147 mn)
    Tout juste diplômé de l’université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Il décide de prendre la route pour l’Alaska en laissant tout derrière lui.
  • Samedi 26 janvier à 15h30
    Brigadoon, Vincente Minelli, 1954 (108 mn)
    Le village écossais de Brigadoon est frappé d’une malédiction : il n’existe qu’un jour par siècle.
  • Samedi 2 février à 15h30
    La Forêt oubliée, Kohei Oguri, 2005 (93 mn)
    Trois lycéennes en rébellion contre le monde des adultes s’inventent un univers fantastique. La découverte d’une forêt ensevelie depuis 3 800 ans les plonge dans un univers parallèle.
  • Samedi 9 février à 15h30
    Old Joy Kelly, Reichardt, 2006 (76 mn)
    Deux jeunes hommes, amis de longue date, voient peu à peu leurs chemins se séparer. Ils se retrouvent le temps d’un week-end pour camper dans les bois.
  • Samedi 16 février à 15h30
    Nana, Valérie Massadian, 2011 (68 mn)
    Nana a quatre ans et vit dans une maison de pierres par-delà la forêt. De retour de l’école, une fin d’après-midi, elle ne trouve plus dans la maison que le silence.

Informations pratiques
Albert -Kahn, musée et jardins
10-14, rue du Port
92100 Boulogne-Billancourt.
Tarif : 3 €, tarif réduit 1,50 €, gratuit pour les moins de 12 ans.
Renseignements et réservations au tél. : 01 55 19 28 00.

 

juin 032010
 

La manifestation des « Rendez-vous aux jardins » offre un grand nombre d’évènements dans toute la France du 4 au 6 juin 2010. Voici une sélection de quelques rendez-vous pour l’Île-de-France.

75 – PARIS

BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE
Le public sera accueilli sur le parvis de la BnF I François-Mitterrand, au point de rendez-vous situé côté Tour des nombres (face au MK2). Les présentations d’ouvrage se feront dans la Salle C, Haut-de-jardin.

La Bibliothèque nationale de France I François-Mitterrand s’associe aux « Rendez-vous aux jardins » en proposant des visites guidées de son jardin intérieur, habituellement fermé au public. Ces visites commentées du jardin permettront aux visiteurs de découvrir les végétaux et les différents aspects (de sa conception à sa création, en passant par son entretien et la variété des espèces présentes) de cet espace d’un peu plus d’un hectare, conçu par Dominique Perrault, Gaëlle Lauriot-Prévost et Eric Jacobsen. Visite du jardin : Accès gratuit sur réservation au 01 53 79 49 49.
Samedi 5 et dimanche 6 juin 2010 de 13h00 à 18h15 (départ de la dernière visite). Accessible aux personnes à mobilité réduite

Un choix d’ouvrages issus des collections de la BnF et se référant au thème du jardinier et ses outils sera également présenté en salle C (Haut-de-jardin).

77 – ÉGREVILLE

JARDIN-MUSÉE DEPARTEMENTAL BOURDELLE
Hameau du Coudray,
1, rue Dufet-Bourdelle,
77620 Égreville.
Tél. : 01 64 78 50 91.
Samedi 5 et dimanche 6 juin de 10h30 à 13h et de 14h à 18h.
Tarif : gratuit.
Un jardin inspiré à la fois des parcs à la française et des créations Art Déco. Ce jardin sert d’écrin à 57 sculptures en bronze d’Antoine Bourdelle et offre ainsi un cadre coloré et majestueux aux oeuvres du grand sculpteur français.
Visite crépusculaire sur le thème du jardin, présentation et histoire du site, créé par le gendre d’Antoine Bourdelle. Samedi 5 juin de 21h à 22h30, gratuit et sur réservation (01 64 78 50 90).

78 – RAMBOUILLET
La ville de Rambouillet propose de nombreuses animations destinées à un public familial.
Tél. : 01 34 83 21 21 (office de tourisme).
Vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 juin 2010.

JARDIN ET PALAIS DU ROI DE ROME
Animation « Les jardiniers du roi de Rome » : les jardiniers municipaux vous accueillent pour présenter leur travail et les aménagements récents de ce parc d’ambiance romantique. Vendredi 4 juin, de 14h à 16h, rendez-vous dans le jardin.

JARDIN FAMILIAL DE LA GRILLE DE VERSAILLES
Visites et discussion avec les jardiniers de l’Association des jardins familiaux de Rambouillet qui cultivent une centaine de parcelles aménagées sur un terrain mis à disposition par l’Office national des forêts. Dimanche 6 juin de 9h à 12h. Rendez-vous dans le jardin familial de la grille de Versailles, rue de Groussay.

DOMAINE NATIONAL DE RAMBOUILLET
Visite à deux voix avec un guide-conférencier et un jardinier du domaine national de l’Arboretum de la Laiterie de la Reine. Samedi 5 juin à 14h30 et dimanche 6 juin à 14h30 et 16h30. Rendez-vous à la laiterie.
Visite à deux voix avec un guide-conférencier et un jardinier du domaine national du jardin régulier. Samedi 5 juin à 14h30 et dimanche 6 juin à 14h30 et 16h30. Rendez-vous dans la cour d’honneur du château.

92 – CHÂTENAY-MALABRY

Les 4, 5 et 6 juin, dans le cadre de la manifestation nationale « Rendez-vous aux jardins », le Conseil général des Hauts-de-Seine invite le public dans deux sites départementaux : le parc de la Vallée-aux-Loups Chateaubriand à Châtenay-Malabry et les jardins Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt. Cette année, l’opération « les Rendez-vous aux jardins » est une belle occasion de découvrir autrement la richesse du patrimoine naturel et horticole du département. Seul, en famille ou entre amis, novices, amateurs ou connaisseurs, toutes sortes d’animations sont au programme : des visites guidées, une exposition en plein air, des présentations, des conférences, des ateliers de jardinage, d’art floral et des démonstrations…

PARC DE LA VALLÉE-AUX-LOUPS CHATEAUBRIAND
Parc de la Vallée aux Loups, 102, rue de Chateaubriand, 92 290 Châtenay-Malabry. Tél. : 01 49 73 79 27.
Conférences, animations, visites guidées dont l’Arboretum.
– Visites guidées de l’Arboretum par des jardiniers et des conférenciers : départ à 11h, 14h30, 15h30 et 16h30.
– Stand d’animations par les jardiniers : présentations des outils du jardinier (outils, mais également coccinelle, lutte biologique) de 14h à 18h.
– Présentation de la Collection Nationale de Convolvulacées à 11h et de 14h à 17h – Ateliers de fleuristerie : compositions de bouquets de 14h à 18h.
– Démonstration de fauchage avec le cheval (samedi à 14h à la Maison de Chateaubriand, dimanche à 14h à l’arboretum).
– Stand sur le miel de 14h à 18h et récolte de miel à la serre de jardinage à 16h.
– Exposition sur l’histoire des pépinières Croux de 10h à 19h.

92 – BOULOGNE- BILLANCOURT

JARDINS ALBERT-KAHN
Musée Albert-Kahn, 14, rue du Port, 92 100 Boulogne-Billancourt. Tél. : 01 55 19 28 00.
Exposition-promenade, visites guidées et conférences pour découvrir les jardins Albert-Kahn.
– Démonstration de taille à la « japonaise » sur un pin, et un érable, samedi et dimanche à 16h (animées par Michel Farris).
– Visites guidées des jardins de 11h à 19h (un départ toutes les heures). – Exposition en plein air sur l’histoire et la botanique du site.
– Conférences dans la salle de projection du musée :
o Le samedi 5 juin à 15h, Florence André donnera une conférence sur : « William Robinson et son jardin sauvage » ;
o Conférence d’Alice Schyller-Mallet le dimanche 6 juin, à 15h « Gertrude Jekyll, et le Bois des Moutiers : masses, couleurs, et tâches dans un tableau jardin ».

94 – L’HAŸ-LES-ROSES

ROSERAIE DU VAL-DE-MARNE
Rue Albert Watel, 94240 L’Haÿ-Les-Roses. Tél. : 01.43.99.82.80. De 10h à 20h.
Pendant deux jours, autour du thème « les outils du jardinier », ateliers de démonstration, visites commentées et animations variées se succèderont, de 10 heures à 19 heures.
La connaissance du jardin et de ses collections :
– Des outils pour un jardin d’exception, visites guidées de la Roseraie,
– Promenade au temps de Jules Gravereaux, exposition de cartes postales anciennes
– La restauration du Dôme, photographies.

Des ateliers techniques et des démonstrations du savoir-faire horticole :
– Petite pousse deviendra grande, multiplication du rosier : bouturage, greffage, semis,
– Le criterium des roses nouvelles,
– Faites vous la main, nous vous prêtons l’outil, soins aux rosiers, traitements alternatifs, sol, fertilisation,
– Rajeunir pour mieux prospérer, taille et ligature du rosier , exposition de vieux outils,
– Gestion botanique et horticole, avec l’association Les Amis de la Roseraie du Val-de-Marne.

Des animations familiales et culturelles :
– A la découverte des roses, jeu-parcours.
– Entre les mains du jardinier, pour les enfants à partir de 5 ans, avec l’association La Paume de terre, création d’outils avec des matériaux naturels.
– Les insectes, nos outils pour un jardin écologique, fabrication de gîtes à insectes.
– Trois concerts « Parfums de Musiques » avec l’ADIAM 94.
– Mémoire locale, avec l’association Les Amis du Vieux l’Haÿ.
Exceptionnellement, pour l’opération nationale « Rendez-vous au jardin », l’entrée et les animations sont gratuites.

95 – ÉZANVILLE

JARDINS DE PLAINE DE VIE
Association Plaine de Vie,
Quartier du Rû de Vaux,
95460 Ézanville.
Tél. : 01 39 35 27 36.
Jardin maraîcher contemporain de légumes et végétaux d’ornement, comportant des serres, géré par l’association Plaine de Vie qui encourage la réinsertion sociale par le jardinage et les activités de maraîchage biologique.
Spectacle pour enfants sur la biodiversité et le développement durable. Samedi 5 juin à 16h, gratuit.

95 – LA ROCHE GUYON

CHÂTEAU DE LA ROCHE-GUYON
1, rue de l’Audience, 95780 La Roche-Guyon. Tél. : 01 34 79 74 42.

Monique Mosser, pionnière en matière de l’histoire des jardins en France et spécialiste notamment des jardins du XVIIIème siècle, sera l’invité d’honneur du Château de La Roche-Guyon (Val-d’oise) à l’occasion des « Rendez-vous aux Jardins ». Un programme fait de rencontres, de promenades et d’animations.

Conférences, tables rondes, lectures et entretiens :
Avec Monique Mosser (historienne de l’art, de l’architecture et des jardins, ingénieur au CNRS), Che Bing Chiu (architecte historien), Nicole Gouiric (historienne des jardins), Olivier Salmon (architecte) et Gabriel Wick (paysagiste).
– Samedi de 14 h à 18 h  : Grottes, rochers et montagnes entre l’Orient et l’Occident dans les jardins du XVIIIème siècle.
– Dimanche de 14 h à 17 h : L’hédonisme et les jardins au XVIIIème siècle

Exposition / Territoires pédagogiques :
– Les Promenades du château de La Roche-Guyon, interprétation d’une machine à regarder le paysage par l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles.
– Architecture en paysage, travaux sur les bords de Seine par l’École nationale supérieure d’architecture de Rouen.
– Le Chemin des Boucles de la Seine par l’École nationale supérieure du paysage de Versailles.

Visites éclairées :
– Potager – fruitier : gestion écologique, aspect cultural, social et patrimonial; les actions menées en 2010 avec Emmanuelle Bouffé (jardinière-paysagiste) et un guide du château (accès libre et/ou visites guidées).
– Jardin anglais : les Promenades Sublimes de la Duchesse d’Enville avec Gabriel Wick (paysagiste) et un guide du château (ouverture exceptionnelle au public, visites guidées sur inscription, jauge limitée, chaussures de marche recommandées).

Rencontres appliquées :
– Jardinage au naturel par l’équipe des jardiniers du château.
– Comment préparer un purin d’ortie ?
– La Grelinette, un outil pour travailler le sol sans le retourner (pour adultes – sur inscription – jauge limitée).
– Cuisine verte : comment accommoder les plantes sauvages et aromatiques par Camille Barberi, créatrice culinaire (pour adultes – sur inscription – jauge limitée).

Autour des Rendez-vous aux jardins :
– Danse : « Trans-forme » par Martine Harmel (chorégraphie), Sylvie Prioul (écriture) et Pierre Bernard (sculptures)
– Lecture : « contre les bêtes » de et par Jacques Rebotier.
– Théâtre : « les Digitales Vagabondes : Station n°5″ par la compagnie Station Miao (Stéphanie Barbarou et Laurence Hartenstein).

En clôture le dimanche :
– Musique : concert de musique baroque sous la Grande cascade du Jardin anglais. Répertoire fin XVIIIème sur le thème de l’eau et des cascades par Karine Sérafin (soprano), Elisabeth Joyé (épinette), Sandrine Dupé (violon) et Emilie Wallyn (violoncelle).
– Cocktail – dégustation / Buffet troglodytique : sur le thème du rocher et des grottes par Camille Barberi, créatrice culinaire, Jean-Philippe Teyssier, paysagiste et leur équipe.

Programme détaillé sur www.chateaudelarocheguyon.fr

De 10 heures à 19 heures. Entrée libre.
Parking du château : gratuit.
Informations baladobus : chaque dimanche et jour férié, de mai à septembre. Au départ de Cergy-Préfecture (RER A) et gare de Pontoise (RER C). N° Azur : 0 810 16 40 45 (coût d’un appel local).

Afin d’assurer une présence sur la toile en amont de l’événement, le blog des Rendez-vous aux jardins a été inauguré le 20 avril dernier. Son objectif : informer les internautes sur la manifestation, les dates, son thème, ses spécificités, et leur donner envie de se rendre dans les jardins de leur région.

mar 092010
 

En mars, pour le 150e anniversaire de la naissance d’Albert Kahn, le Conseil général des Hauts-de-Seine, propriétaire du musée Albert-Kahn à Boulogne (92), lance une nouvelle version du site www.albert-kahn.fr et propose plus de 50 animations.

Quand, le 3 mars 1860, Abraham Kahn naît dans le Bas-Rhin, qui peut se douter que sous le nom d’Albert Kahn, il constituera des archives photographiques et cinématographiques qu’on peut consulter aujourd’hui ? Qui peut croire qu’alors que le musée Albert-Kahn possède le premier fonds au monde d’autochromes avec près de 72 000 images… l’homme Albert Kahn ne pose que sur une seule d’entres elles ? Albert Kahn banquier pacifiste était un homme discret, qui ne voulait pas se mettre en avant.

Avec la nouvelle version du site www.albert-kahn.fr, considérablement enrichie, les internautes pourront désormais préparer leur visite, découvrir des contenus exclusifs, approfondir leurs connaissances sur les jardins du musée, sur Albert-Kahn et son œuvre, sur les procédés de photographie et parcourir en profondeur les collections. Par l’intermédiaire d’une mappemonde interactive, les internautes pourront explorer tous les pays visités par les opérateurs d’Albert Kahn, soit plus de 50, et découvrir des photographies et des films inédits. Il en va de même pour toutes les régions françaises visitées par les opérateurs du banquier philanthrope. Le Conseil général des Hauts-de-Seine fait appel aux contributions des visiteurs pour participer à la continuation de l’œuvre. Dans le courant de l’année, le site sera complété par une version en anglais et en japonais. A terme, les chercheurs pourront consulter l’inventaire des collections. Pour lancer cette nouvelle version du site www.albert-kahn.fr, le Conseil général des Hauts-de-Seine a organisé, lundi 8 mars, une soirée de présentation pour les bloggeurs les plus influents dans le domaine de l’art, de la photographie et du patrimoine culturel. La nouvelle version du site est en ligne aujourd’hui mardi 9 mars.

Au musée Albert-Kahn à Boulogne, le Conseil général des Hauts-de-Seine organise plus de 50 animations, du 3 au 28 mars, pour essayer de comprendre un peu mieux ce discret Albert Kahn. Au programme :
• une exposition promenade dans les jardins sur Albert Kahn et ses jardins,
• un quizz sur Albert Kahn avec des lots à gagner,
• 7 visites-promenades guidées par un médiateur culturel dans les jardins,
• 12 conférences pour mieux comprendre, l’homme Albert Kahn, son œuvre et son époque (avec des intervenants du musée ou extérieurs),
• 24 séances de projection des 9 épisodes de la série réalisée par la BBC (diffusée sur Arte en 2009) et du 10ème épisode inédit sur le Japon (certains épisodes étant diffusés plusieurs fois),
• 4 séances de projection du film Albert Kahn à Boulogne-Billancourt de la série documentaire « Un lieu, un destin » produite par le Conseil général,
• 7 autres séances de projection de films réalisés par le musée ou en collaboration avec lui.

Le programme complet est disponible sur www.albert-kahn.fr

Albert-Kahn, musée et jardins
10-14, rue du Port,
92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 55 19 28 00.
Ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 18 h (19 h du 1er mai au 30 septembre).
Dans la galerie, l’exposition « Bretagne : voyager en couleurs » est proposée jusqu’au 4 juillet 2010.
Entrée : 1,50 euros (comprenant expositions et jardins), gratuite pour les moins de 12 ans.
Accès : Métro ligne 10 (station Boulogne – Pont de Saint-Cloud); Tramway ligne T2.

déc 042009
 

Pour répondre aux nombreuses attentes des visiteurs du musée Albert-Kahn et de ses jardins concernant la botanique des jardins, une brochure vient de paraître.

Les Jardins d’Albert Kahn : Parcours botanique
(70 pages, 7 euros, en vente exclusivement à la boutique du musée
)

Cette brochure présente de manière non exhaustive les végétaux des jardins du musée Albert-Kahn qui structurent ou qui marquent le paysage au fil des saisons et ceux qui, bien que moins spectaculaires, interrogent le plus souvent les visiteurs. Après une brève présentation d’Albert Kahn et du reflet d’un monde en paix qu’il a voulu pour ses jardins, la brochure présente successivement les sept types de jardins : le jardin français, le jardin anglais, la forêt bleue, la forêt dorée et la prairie, la forêt vosgienne, le village japonais et le jardin japonais contemporain. Le livre est illustré d’autochromes, de photographies contemporaines et d’aquarelles de Jacqueline Farvacques. Parmi les espèces, le parcours va du marronnier au gingko biloba en passant par le cèdre bleu de l’Atlas, le bouleau pleureur, l’épicéa et l’érable du Japon. Sans oublier, la berce du Caucase, la scabieuse des champs, le prunier de Pissard, le cornouiller kousa, l’ophiopogon noir, la rose Zéphirine Drouhin ou l’arbre aux pochettes. Cette brochure vient compléter celle parue en 2007 qui évoquait le parcours historique et paysager. Elle est une réponse aux nombreuses attentes botaniques des visiteurs.

La fréquentation du musée Albert-Kahn et de ses jardins va connaître un nouveau record en 2009. Plus de 115 000 visiteurs vont l’avoir fréquenté. Une hausse de 10% par rapport un 2008, la meilleure fréquentation depuis 1993.
Plusieurs éléments permettent d’expliquer cette hausse, une belle exposition sur l’Inde ( présentée jusqu’en août 2009), une augmentation de la communication (affichage dans le métro, insertions dans la presse), le lancement d’un site Internet, la hausse des visiteurs étrangers (suite à la diffusion mondiale d’une série de la BBC sur les collections du musée).

Albert-Kahn, musée et jardins
10-14, rue du Port,
92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 55 19 28 00.
Métro : ligne 10, station Boulogne – Pont de Saint-Cloud.
Ouvert du mardi au dimanche, de 11 h à 18 h.
Entrée : 1,50 € (comprenant expositions et jardins). Gratuit pour les moins de 12 ans.

oct 032008
 

Le Conseil général des Hauts-de-Seine expose le photographe japonais contemporain Toshio Shimamura dans les jardins du Musée Albert-Kahn à Boulogne-Billancourt (92), du 4 octobre au 2 novembre 2008.L’exposition Esprit de Fleurs propose 30 photographies en grand format, disséminées dans les jardins du Musée Albert-Kahn. Des tulipes, des tournesols, des lys et des roses sont photographiés en noir et blanc. Dans les jardins colorés du Musée Albert-Kahn, le dépouillement de ces fleurs étranges en noir et blanc dans un large format interpelle les visiteurs. Captés par l’expression d’une sensibilité japonaise, ils sont conduits à s’interroger sur une nature sobre et puissante.

Toshio Shimamura est né à Kyoto au Japon en 1953. Il étudie le design industriel à l’Ecole Nationale de Création Industrielle (Les Ateliers) à Paris à partir de 1987. Il devient ensuite pendant 3 ans, à New York, l’assistant du designer Gaetano Pesce. Durant ce séjour, il ajoute la photographie à ses modes d’expression. Sa première exposition photographique a lieu à Kyoto en 2001. Suivront des expositions au Japon (2003, 2005, 2007), en Espagne (Saint-Sébastien, 2006), en France (Les Ateliers et la Galerie Lina Davidov en 2007). Prenant les fleurs pour matière de sa recherche, Toshio Shimamura travaille par séries à l’aide d’une unique source de lumière naturelle et de longs temps de pose, avec un appareil moyen-format. Par cette technique, ses photographies, sur un fond noir comme dans la tradition japonaise, laissent toute leur place à la finesse des matières. Sa sensibilité joue sur les effets d’échelles ; il perturbe nos repères. Les fleurs captées par son objectif sont un terreau favorable à la projection de nos émotions. Ainsi un tournesol devient agressif et nous fait presque nous remplir de tristesse ou ressentir un danger. À l’inverse, la douceur, l’élégance et la sensualité d’une tulipe laissent place au rêve et à la contemplation.

Infos pratiques :
Ouverture du mardi au dimanche, de 11h à 18h.
Entrée : 1,50 euros, comprenant les expositions et la visite des jardins.
Musée Albert-Kahn,
14, rue du Port,
92100 Boulogne-Billancourt.
Tél. : 01 55 19 28 00.
(Accès par le métro ligne 10, station Boulogne-Pont de Saint-Cloud ou en bus, lignes 52, 72, 126, 160, 175 ou 467 et par le tramway, ligne T2).